[ SPOIL ] Épisode 6

Avatar du membre
Bakaarion
Brony légendaire
Messages : 1015
Enregistré le : 13 mai 2017, 14:15
Sexe : Garçon
Localisation : Roanne

Re: [ SPOIL ] Épisode 6

Message par Bakaarion » 21 juin 2019, 17:28

Je crois qu'on a perdu le topic :applenotbad:
Ça me gène un peu d'en parler ici pasque c’est un bien trop gros morceau, intrinsèquement lié à des tas d'autre plus gros morceaux, ça mériterait 100x un topic de flood dédié :ppduno:
Mais on va pas se le cacher, c'est des trucs dont j'adore débattre, alors impossible de rester sans réponse, je m'excuse d'avance pour ceux qui voulaient juste débattre de l'épisode sans partir dans des délires de justification à propos d'un sujet qui est non seulement mineur, mais indirect à cet épisode.
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
Je comprend tout à fait le lien que tu fais entre amitié et amour ainsi que ta comparaison, ma foi très sportive :rd:
J'ai même pas fait exprès que ce soit en rapport avec Rainbow Dash :RDlaugh3: , c'est juste que c'est une métaphore très connue, parce que beaucoup de choses fonctionnent de cette façon.
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
...même si je n'aime pas qu'on parle des sentiments en un terme scientifique. Ceci dit je trouve ton argumentaire particulièrement triste ( tu m'en excusera, ou pas d'ailleurs :hap: ).
C'est un point hyper sensible pour moi, oui c’est vrai que c'est assez triste, d'autant plus qu'on ne peut pas vraiment en parler trop en profondeur pour une raison d'éthique. En effet comme l'amour n'est pas tangible ou scientifique, il est impossible de prouver son existence ou inexistence par a+b (vous aurez fait le parallèle avec les religions). A partir de là s'il existe pour moi, c'est sous forme de placebo, et donc est destructible de manière totalement gratuite si on cesse d'y croire (comme n'importe quelle croyance d'ailleurs). Le paradoxe étant que si on le détruit, c'est qu'il existait réellement car le placebo est bel est bien le seul élément de croyance mesurable et significatif, quelque soit le domaine.
C'est là que ceux qui n'y croient pas se retrouvent bien con, un paradoxe vraiment fascinant d'ironie si on le prend du point de vue scientifique justement.

Je me justifierai donc uniquement dans la démarche, à savoir qu'en sincère agnostique, je n'ai pas de grandes croyances. Si on y réfléchit bien, ça veut également dire que je les intègre toutes, l'amour compris, car tout rejeter en bloc c'est déjà croire en quelque chose. J'assigne juste à ces croyances diverses probabilités, souvent très faibles, mais n'en renierai pas.
L'agnosticisme aussi c’est bien beau paradoxe, qui s'il est vraiment honnête, empêche le mépris des croyances. Ce n'est donc pas par intolérance ou mépris que j'ai mis des arguments scientifiques, mais juste pour justifier un minimum de mes propres pensées.
J'espère que ça vous a bien retourné le cerveau, oui on est allé loin, et oui c'est nécessaire pour aller au fond des choses comme un épisode de mlp :twismatch:

En même temps je vous avais prévenu que tout est lié à tout. C'est pour ça que le hors sujet en philo a été inventé, parce que les correcteurs ont la flemme d'aller au fond des choses et qu'ils n'en ont pas le temps.
Tenez, vous voyez bien ???
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
Cependant on peut retourner ton histoire de sprint et de marathon dans l'autre sens :Applehmm: En terme de force de sentiments tu as raison mais en terme de durée tu n'as pas besoin de rester forcément très longtemps avec tes amis tandis qu'une vie à deux implique un investissement d'endurance tout à fait différent, vois-tu où je veux en venir ?
C'est là qu'il y a un travail de sémantique à faire aussi, parle-t-on déjà de la même chose, et terme d'amour et d'amitié ?
Parce qu'en l'état je ne suis pas vraiment d'accord (je m'énerve moi même à jamais être d'accord, là, ça devient abusé :tunsee: ). Enfin je ne vois pas comment on se base sur autre chose que des expériences personnelles à ce niveau, donc pour moi une amitié de 2-3 ans ça n'est pas vraiment quelque chose de sincère ou de solide, pas plus qu'une amourette de 6 mois.
Pour moi l'amour et l'amitié tirent sur les mêmes cordes de sentiment, d'attachement social, et demandent touts deux les mêmes investissements, à leur échelle. On se lasse d'un ami parce qu'on n'entretient rien avec lui, comme on se lasse d'une amourette pour les mêmes raisons. Ou bien dans le cas d'une relation déséquilibrée, ça marche aussi, quand l'un apprécie/aime l'autre beaucoup plus que l'autre.
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
Quand tu parles de la réaction chimique relative au sentiment d'amour tu as raison de parler de sprint. C'est alors que je te parlerai de dépendance, une relation de couple est basée sur notre dépendance mutuelle à cette réaction. Mais comme à chaque consommateur de drogue ou de soda il y a différent niveaux de dépendance, il y a aussi des cas de consommation occasionnelle. Pinkie Pie est absolument dépendante au sentiment d'amitié ( détails amusant dans cet exemple Pinkie est à la fois dealeuse et consommatrice :pinkiewow: ) alors que Cranky/Grincheux a une dépendance affreusement faible. Il est donc tout à fait possible de se contenter de petites doses occasionnelles d'amitié ou d'amour malgré que la force de ce dernier puisse rendre la tâche plus difficile.
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
Pour finir, je dirais que Rainbow, si elle trouve quelqu'un avec qui former un couple, vivra cette relation comme forte amitié à laquelle pourra parfois s'ajouter des moments d'amour. Toujours selon mon avis :RDbip:
Oui bien sûr, chacun à des besoins sociaux différents, certains perdent la tête s'ils passent une soirée seul, d'autre peuvent rester tranquille pendant des jours, voir semaines ! Mais alors là ne changerait-t-on pas d'échelle du coup ? Est-ce que ça ne serrait pas de l'amitié si on a pas forcément besoin de se voir tout le temps ? Pour moi si.
Dans l'hypothèse que l'amitié et l'amour sont les facettes d'un même sentiment bien sûr, ce qui n'est pas vraiment prouvable en sois.
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
Eh ben, voilà 40 minutes que j'écris en marchant, c'eu été long mais fun de réfléchir en mouvement.
Je peux pas faire ça sans me manger un poteau moi :rd:
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
Je terminerai ( pour de vrai cette fois ) en précisant que je sais mon avis potentiellement en partie biaisé par le fait que je ship Rainbow dans un comics. Cependant je tiens aussi à dire que je ne compte pas forcer le processus, je réécris sans arrêt mes scripts et ce comics en particulier m'en fais voir des belles.
Les biais ne sont pas obligatoires à une argumentation, on en a tous, et il faut juste en être conscient pour éviter de plonger dans une argumentation toxique. Ça ne m'apporte absolument rien de savoir que tu en as. En revanche ça t'apporte à toi de les déceler, de façon à essayer de les contrer au mieux (sans en faire trop), pour gagner en cohérence personnelle.
Moi aussi j'en ai, et de taille, étant donné que je ne suis jamais sorti avec quelqu'un de toute ma vie. Les dire c'est prendre le risque qu'ils soient utilisés pour enterrer le débat, ce qui arrive souvent. Par exemple on pourrais facilement se focaliser dessus en disant que je ne sais donc pas de quoi je parle, donc j'ai pas mon mot a dire, mon aucun de mes argument ne peut être entendable. Et ainsi meurt le débat de fond :pinkface:
Thunder Hooves a écrit :
21 juin 2019, 12:36
Tout ça pour dire que je ne forcerai pas le ship s'il n'est pas correct. J'espère avoir ton retour d'ailleurs Bakaarion, quand le comics sera enfin écrit j'entend : twilihigh:
Oh oui, impatient de lire une fanfic de romance, j'en ai déjà des remontées gastrique :RDlaugh3:
Bah je plaisante, je lirai, peut être pas avec grand plaisir, j'en sais rien, mais sans doute avec curiosité.
--
Bon je crois que c'est au tour de Ronny :rd:

Répondre