[Tutorial] Débuter en peinture digitale

Pour tout ceux qui souhaitent un peu d'aide pour s'améliorer dans l'art MLP en général.
Répondre
Avatar du membre
MissFlimsy
Brony savant
Messages : 696
Enregistré le : 23 août 2012, 18:30
Sexe : Fille

[Tutorial] Débuter en peinture digitale

Message par MissFlimsy » 14 sept. 2012, 21:03

Avant-Propos

Tout d'abord je tiens à dire que je ne suis pas LA spécialiste de la peinture digitale et que j'ai surtout appris en observant les oeuvres d'artistes bien plus talentueux que moi. D'autre part je ne peux pas vous apprendre à dessiner, car ma méthode de dessin ne serait bonne qu'à vous donner de très mauvaises habitudes.

Je vous conseille de vous orienter vers des tutoriaux de dessin, le net en regorge.

Ce tutorial part du principe que vous savez dessiner un minimum, quel que soit votre niveau, et que vous savez visualisez un minimum les volumes, les formes.

MATERIEL INFORMATIQUE UTILISE

Logiciel : Photoshop 7
Tablette : petite de marque Wacom

Il vous manque un de ces deux éléments, voir les deux ?
Ne paniquez pas, ce tutoriel peut quand même vous être utile pour comprendre le principe, mais je ne pourrais par contre pas vous aider pour la partie technique, et vous devrez trouver des moyens équivalents à ceux énoncés ici.

JE N'AI PAS PHOTOSHOP

Pourquoi utiliser Photoshop ? Ce n'est pas une obligation car en fait l'important c'est d'avoir à disposition ce minimum :
- Un pinceau rond et plein
- Un pinceau rond dont l'opacité et la taille varient selon la pression qu'on met sur le stylet de la tablette graphique
(C'est ce système qui copie le rendu d'un pinceau dans la réalité qui est très important)
- Un outil permettant de faire des dégradés
- Un logiciel gérant le système de calques, superposés les uns aux autres
- L'outil pipette, permettant de récupérer des couleurs dans le dessin et de les modifier


JE N'AI PAS DE TABLETTE

La tablette graphique permet d'une part de rendre la vraie dextérité de votre main (bien qu'il faille quand même s'habituer au début, ce n'est pas comme dessiner sur une feuille), et d'autre part d'appuyer plus ou moins fortement avec le stylet, ce qui est essentiel pour peindre légèrement, ou bien profondément, finement ou bien plus grossièrement.

Si vous n'avez pas de tablette graphique, et que donc vous peignez à la souris, le mieux à faire pour compenser est de changer l'opacité de la couleur que vous appliquez, manuellement. Cela demande beaucoup plus de patience qu'avec la tablette, parce que vous devez changer l'intensité de la couleur que vous utilisez, ou même la largeur de votre pinceau, de façon manuelle, en réglant vos outils, et ce très régulièrement pour bien intégrer la couleur que vous appliquez.

En peinture, digitale ou non, c'est en appuyant plus ou moins fortement le pinceau qu'on arrive à intégrer la couleur plus délicatement.
En peinture digitale c'est en jouant sur l'opacité du pinceau qu'on fait cela, c'est à dire sur la transparence de la couleur. Un pinceau rouge un peu transparent appliqué sur du bleu, donnera une zone dégradé de violet, et liera les couleurs ensemble.

C'est grâce à cela qu'on peut rendre les volumes en liant les couleurs.
Un système plus simple consiste à prendre un pinceau non transparent, et en se servant d'une couleur juste un peu plus foncée, à appliquer une unique zone d'ombre sur le dessin. C'est un ombrage 2D, très utilisé en BD, qui est la base du principe d'ombrage.


Introduction

Les deux premiers pinceaux que vous voyez ci-dessous sur gauche, sont les seuls utilisés (avec différentes tailles) dans ce tutorial :

Image

Le troisième tout en bas est là à titre d'exemple. En effet vous pouvez utiliser des pinceaux ayant un rendu plus brossé, ou ayant la forme que vous voulez, le principe important restant l'opacité variable.



Sur photoshop, réglage pour obtenir le 2ème pinceau :

- Cliquez sur l'outil pinceau, choisissez une forme ronde et pleine (peu importe la taille)
- Juste en dessous de "Fichier" "Edition" etc. il y a une barre de réglage de l'outil pinceau
- Vous y voyez "Opacité" qui permet de changer la transparence du pinceau (très utile pour appliquer une couleur de façon atténuée sans changer de couleur avec la pipette, ou pour peindre quelque chose de transparent)
- Juste après "Explorateur de fichiers" vers la droite, il y a un onglet "Forme". Cliquez dessus.
- Sous "forme de la pointe" cochez "dynamique de la forme
- Sur la droite un panneau avec des barres de réglages.

Réglages à appliquer :
- Variation de la taille = Mettre la barre de réglage sur 0%
Allez dans "contrôle" juste en dessous et cliquez sur "pression de la plume" (ou cliquez sur autre chose si vous n'avez pas de tablette graphique)
- Diamètre minimal = 30% (mais vous pouvez régler comme bon vous semble)
Le reste doit être sur "désactivé" et 0%

Sur la gauche revenez vers "dynamique de la forme" et voyez tout en bas de la liste (liste "diffusion, texture etc...") le terme "Autre dynamique"
Cochez-le. Sur la droite un panneau différent s'affiche.

Réglages à appliquer :
- Variation de l'opacité / Variation du flux (appliquez les mêmes réglages)
barre de réglage sur 0%
"contrôle" sur "pression de la plume"

Dans la liste de gauche, aérographe doit également être coché.

Voilà. Testez pour voir !



Sur la droite vous verrez au fil des images, comment rendre le volume.
Premier point : d'où vient la lumière ?
Dans ce dessin elle vient d'en haut à gauche, en biais, comme les flèches vous l'indiquent.

Le premier pinceau présenté dans le dessin est uniquement utilisé pour peindre la forme plate.
Passez au deuxième pinceau, dont l'opacité varie.

En sachant cela, on va appliquer une couleur plus claire du côté haut-gauche de la forme bizarre, et une couleur plus foncée du côté bas-droite de la forme.
Pour commencer, allez-y légèrement, avec des couleurs proches de la couleur de base, en respectant la forme.
Pour les couleurs utiliser l'outil pipette pour récupérer la couleur de base et la modifier dans le spectre des clairs et des sombres.
Allez-y de moins en moins franchement plus vous vous rapprochez du milieu.
Image
Prenez une couleur claire encore un peu plus claire, et une couleur sombre encore un peu plus sombre.
Allez-y avec une pression légère et délicate pour que la couleur ne soit pas trop prononcée et se fonde bien.
Partez toujours des bords.
Image
Abaissez la taille de votre pinceau, pour peindre une ligne encore un peu plus claire, assez large sur le bord gauche-haut, et de même une ligne encore un peu plus foncée sur le bord droit-bas.
N'essayez pas de dessiner une ligne bien visible, et peignez légèrement, la ligne peut même avoir des interruptions, l'essentiel étant qu'elle disparaisse progressivement et pas d'un coup.
Image
Avec un pinceau un peu plus fin, prenez du blanc, puis du noir, et soulignez les bords de la forme sur la gauche en clair, sur la droite en foncé.
Image
Pour finir, dessinez l'ombre projetée avec un gris foncé :
Image
Avec du noir insistez sur le centre de l'ombre :
Image
Maintenant que vous avez compris le principe, on va l'appliquer à un dessin de poney !!

Portrait d'un poney

Avant de commencer n'oubliez pas ces deux principes essentiels à la peinture :
- Patience.
Peignez quand vous avez l'après-midi de libre devant vous, ou au moins 2, 3 heures de libres.
Peindre prend toujours du temps. Ca s'améliore avec l'expérience, mais quel que soit votre niveau, plus vous prenez le temps, plus vous passez de temps sur une réalisation, et meilleure elle sera. Si ça vous ennuie, soufflez, respirez, et n'oubliez jamais que la peinture reste principalement de la technique, et que seul le résultat final sera excitant. Ce qui compte, c'est le dessin de départ, sur lequel vous peignez, c'est ce dessin, son originalité, sa beauté, qui ressortira à travers la peinture. Soyez patient, car peindre c'est surtout passer beaucoup de temps à appliquez couleur après couleur, couche après couche.
- Légèreté.
Pour être sur de bien fondre les couleurs entre elles, allez-y toujours très légèrement, faites un premier essai de cette façon, et n'augmentez la pression sur votre stylet que si c'est nécessaire. On peut toujours revenir insistez sur la zone s'il n'y a pas assez de couleur appliquée, mais commencez toujours par légèreté.
Egalement, la légèreté, la discontinuité, le fait de ne pas tracer des lignes parfaites, complètes et bien visibles, permet de distiller la couleur. Sinon, le risque est d'avoir un rendu BD. Encore une fois, allez-y doucement, et n'augmentez la pression ou l'intensité qu'après avoir vu ce que donnait un premier passage léger.

Pour vous encourager quand même, voici le résultat final de ce tutorial :
Image

Avec l'outil dégradé, créez le dégradé de votre choix. Les couleurs détermineront l'ambiance. Si vous ne savez pas quoi faire, prenez une couleur douce, et faite un dégradé de cette couleur vers la même en beaucoup plus foncé. Par exemple du bleu ciel vers du bleu foncé ira très bien.
Le positionnement de la couleur claire déterminera la provenance de la lumière.
Image
Maintenant, avec un pinceau simple noir, sur un nouveau claque transparent dessinez un portrait de poney.
Autre solution, importez un de vos dessins en trait noir sur fond blanc, et passez ce calque en "obscurcir" dans le menu déroulant en dessous de l'onglet "calques" tout en haut de votre fenêtre de calques. Normalement cela permettra de n'afficher que le trait noir et le fond blanc ne sera plus visible.
Image
Créez un nouveau calque transparent, et placez le en dessous de votre dessin. Avec un pinceau plein (voir premier pinceau de l'introduction) coloriez votre dessin, en essayant de ne pas dépasser. Oui, comme à la maternelle, choisissez vos couleurs et coloriez ! N'oubliez pas de colorier du noir sous la pupille.
Image
Créez un nouveau calque au dessus de votre dessin, et complétez le coloriage pour cacher les zones où on voit des traits alors qu'on ne devrait pas.
Image
Pour éviter de le répéter, à chaque étape présentée, créez un nouveau calque, et si vous ratez l'étape, effacez le calque et créez en un nouveau jusqu'à réussite !

On va commencer par ombrer très légèrement. Elargissez votre pinceau et prenez une couleur à peine plus sombre pour ombrer.
Comme vous le voyez ci-dessous l'ombrage est à peine visible. Appliquez cette couleur assez largement, plus légèrement quand vous vous rapprochez du côté sensé être plus lumineux. Peignez zone de couleur par zone de couleur, ça vous évitera de changer de couleur toutes les 2 secondes. Commencez par le corps par exemple, qui est la zone la plus large. Ombrez également l'intérieur de la bouche si elle est ouverte.
Avec un gris foncé appliquez une large tache claire sur les yeux.
Image
Maintenant on va faire la même chose mais pour la lumière. Gardez la même largeur de pinceau, retrouvez votre couleur de base avec la pipette, et rendez la à peine plus claire. Peignez le côté lumineux, et n'oubliez pas des détails comme le dessus du museau, les paupières, les pommettes, la machoire, le dessus des oreilles...
N'hésitez pas à changer la taille du pinceau si nécessaire pour éclairer une zone plus fine (comme ici la machoire par exemple).
J'ai choisi de tracer des délimitations dans les cheveux, pour imiter le style canon, mais vous pouvez faire différemment et simplement mettre en clair les zones les plus éclairées.
Image
On va maintenant ombrer plus fortement. Utilisez la pipette pour reprendre les couleurs de base, et foncez les avant de peindre. Soulignez les zones foncées, notamment le contour des zones claires (par exemple les contours surtout à droite du museau, le contour des paupières etc.) N'essayez pas spécialement de bien peindre les bords, concentrer vous sur l'intérieur du portrait.
Image
Reprenez la couleur de base, et éclaircissez-la. Peignez délicatement les zones claires, par touches assez courtes, ne faites pas du remplissage, le fond est déjà là. Pour la crinière, allez bien dans le sens du crin.
Soulignez les pommettes, les paupières, la zone entre les deux yeux, le dessus du museau, les zones exposées à la lumière des oreilles.
Pour le crin, vous le voyez notamment du côté droit, il y a des zones particulièrement éclairées : ce sont les reflets du crin.
Les zones de reflets doivent être à la même hauteur de chaque côté de la tête, sauf si du côté le plus sombre, le crin est particulièrement caché et assombri.
Du côté gauche, le crin bénéficie largement de la lumière.
Image
Prenez un pinceau fin, nous allons souligner les contours.
Pour les contours de la zone bleue, prenez une couleur sombre, bleu grise. Contentez-vous de souligner les contours de la zone, uniquement dans les endroits sombres : sous les cheveux, juste au dessus du museau, autour de la bouche, sous la machoire... Allez-y doucement, ne faites pas tout le contour, juste une ligne qui apparaît doucement et disparaît de même, à l'endroit que vous voulez souligner.
Pour le crin, faites de même que pour la zone bleue, avec du violet foncé. Ajoutez au passage des lignes dans le sens du crin dans les zones les plus sombres du crin. Avec un mauve clair, voir très clair, soulignez le côté gauche de la zone de crin. Voyez dans l'image ci-dessous, j'ai fait juste deux lignes claires pour souligner la luminosité dans le crin.
Image
Reprenez un pinceau plus large. Il va falloir peindre très légèrement, ou bien sur photoshop vous pouvez carrément baisser l'opacité du pinceau à 50%, ce qui est fort pratique. Prenez du blanc, et mettez en des touches légères dans les zones les plus claires. Dans le visage, soulignez quelques éléments, et ne faites pas toute la surface. Dans le dessin ci-dessous, j'ai mis une touche de blanc sur la droite du museau, et sur le menton par exemple, j'en ai remis sur le haut de la pommette, et le haut-gauche de la paupière. J'ai également souligné les oreilles.
Image
Maintenant nous allons atténuer les différences, là où le sombre et le clair se rencontrent. On voit un peu trop les traits de pinceau. Avec la pipette prenez une couleur intermédiaire. Ici je me suis servi de la couleur sur le front du poney, qui correspond à peu près à la couleur de base. Si vous hésitez, prenez la couleur de base (celle de départ avec laquelle vous avez colorié au début). Pour atténuer élégamment, il faut peindre tout en douceur, et ne pas trop en faire, allez surtout sur les zones où les traits de pinceau se voient. C'est généralement là qu'on voit le plus de contraste entre le sombre et le clair : le but avec cette couleur intermédiaire, est de peindre entre le clair et le sombre, là où c'est trop contrasté, pour atténuer cette différence trop crue.
Image
Maintenant nous allons peindre les yeux et les cils. Voici les différentes étapes. Les images suffisent à expliquer, choisissez juste la couleur pour la pupille :
Image
Image
Image
Image
Image
Après cela il faut améliorer la bouche. Rendre l'intérieur plus sombre, et le bord de la langue plus clair. Je corrige le côté gauche du menton en rajoutant du bleu.
Image
A présent, prenez un pinceau très fin, de couleur blanche. Nous allons souligner des détails avec de la luminosité, notamment le crin : dans les zones claires de celui-ci, tracez des traits fins et légers dans le sens du crin. Rajoutez une touche de blanc dans les pupilles. Soulignez le dessous et le dessus des paupière, tout contre l'oeil, sans faire la paupière en entier, juste dans la zone la plus claire. Soulignez le bord à gauche du museau, le dessus et le dessous de la bouche, juste au bord. Mettez également un trait sur le bord du cou.
Image
Dernière étape ! Toujours avec un pinceau fin, nous allons suivre le même principe que précédemment mais pour les zones d'ombres. Ne prenez pas du noir mais une couleur très foncée. Faites des traits fins dans le crin, là où il est sombre. Soulignez certains bords avec du foncé. Ici j'ai ajouté un trait tout rikiki au coin intérieur des yeux. Un petit sous l'oeil sur la droite. J'ai souligné la limite entre le cou/visage et le crin, là où le crin est sombre uniquement. J'ai souligné le coin de la bouche et le dessous de la machoire.
Image
ET VOILA !!!!! FINITO !!!!
N'oubliez pas de signez votre oeuvre, et partagez-la sur ce topic !

Image


A PROPOS DES COULEURS PAR PXLcat

PXLcat a écrit :Je me permet quand même d'ajouter précisions au niveau des couleurs.

On n'assombrit pas une couleur en mettant du noir et on ne l'éclaircit pas en mettant du blanc. On le fait en changeant la luminosité et la saturation.
Image
Globalement, pour éclaircir une couleur, tu diminues la saturation et la luminosité, pour l'assombrir le contraire.
Image
Oui, globalement ça fait un déplacement en diagonale "\" à partir de la couleur de base.

Attention! Si tu continues à piocher tes couleurs au pifomètre, voilà ce qu'il va se passer!
Image
1)Si tu gardes ta saturation à fond, Dieu tuera des chatons.
2)Si tu n'augmentes pas ta saturation pour les ombres, tu vas avoir un truc pâlot.
3)Si tu te contentes de mettre du blanc et du noir et de mélanger le tout, tu vas faire pleurer PXLcat.

La saturation sert aussi à indiquer la proximité d'un objet. Plus c'est loin, moins ce sera saturé.

Tout ça reste dans le cas où on se fait pas chier avec des ambiances lumineuses %D auquel cas on rajoute aussi le ton qui varie et d'autres trucs mais bon je pense vous avoir assez gonflé comme ça.

L'usage de noir et blanc peut servir dans des contextes particuliers (je pense aux gros aplats d'ombres noire du jeu "The World ends With you" ou encore de certaines BD françaises), mais dans le cas de "peinture numérique" donc d'un contexte moins simplifié que le cell-shading au niveau des couleurs, le noir et le blanc doivent être utilisés avec beaucoup de précautions, et selon l'ambiance lumineuse. Dans l'exemple 3) que j'ai montré, la couleur intermédiaire de l'ombre a une saturation moyenne, quasiment la même que la couleur de base.
A la limite un des nombreux modes de calques de photoshop doit bien pouvoir permettre de varier sur la saturation en utilisant le noir.
Mieux vaut utiliser si besoin est une couleur qui se rapproche du noir, et une couleur qui se rapproche du blanc, plutôt que les deux valeurs telles quelles.
Quand au surlignage, je laisse parler l'exemple à ma place. (gauche: noir et blanc, droite: tons plus colorés)
Image

Avatar du membre
Moki
Brony connaisseur
Messages : 240
Enregistré le : 07 août 2013, 17:36
Sexe : Fille

Re: [Tutorial] Débuter en peinture digitale

Message par Moki » 10 août 2013, 20:55

J'ai fait ça grâce au tuto
Image
Je l'ais pas suivi intégralement, j'ai quelques petites habitudes ^^'
"Wee Matty Smith was asking me the secret of perfection. I told him it was all in maths. You take 11 then detract 1. He still doesn't get it."
~David Tennant

Répondre