Livres en anglais

T-shirt, peluches, porte-clefs, tous les objets MLP:Fim-related.
Répondre
Avatar du membre
Sbro
Brony légendaire
Messages : 1091
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

Livres en anglais

Message par Sbro » 07 oct. 2019, 01:49

Bonjour, et bienvenue dans un nouvel épisode de votre série "Que fait Sbro au lieu de regarder la saison 9" ! :pinkieparty:
Encore un concept qui va aller loin. :pinkiehappy:
Eh bien dernièrement, Sbro a bouquiné. :RDread:
Et il aime parler de lui à la troisième personne, maintenant. :trixie2:

Le succès de la G4 a entrainé la publication de plusieurs livres dérivés comme des guides, des romans ou des comics. Mais finalement, très peu sont parvenus sur le sol français, à part Tout l’art d’Equestria, une poignée de comics et le JDR Tails of Equestria.

La fin de la G4 n’étant plus qu’une question de semaines, j’ai décidé de me procurer des livres disponibles uniquement en anglais qui m'intéressaient depuis un moment, avant que les réimpressions se terminent et que les derniers exemplaires voient leur prix grimper, avant de finalement disparaitre.
Mes lectures étant terminées (pour le moment :BSsmug:), j'ai décidé de vous dire ce que j'en ai pensé, ça inspirera peut-être d'autres amoureux de produits dérivés. :swetidea:

Vous ne trouverez pas d'avis sur The Art of My Little Pony: The Movie, que j'ai déjà et sur lequel j'ai donné mon avis dans le sujet dédié au film :
viewtopic.php?f=115&t=5587&start=20#p170302

Il n'y aura pas non plus de comics, qui ont déjà leur propre sujet...
viewtopic.php?f=122&t=5578
... et parce que les quelques-uns que j'ai lu m'ont persuadé de ne pas en lire d'autres. Ils ne sont vraiment pas pour moi. :swmad2:

Je vais présenter dans les livres l'ordre où je les ai découverts. Et nous commençons avec :

The Ultimate Guide: All the Fun, Facts and Magic of My Little Pony

Couverture :
Image
Présentation :
Malgré son titre, ce guide ultime ne couvre pas la totalité de la G4, mais uniquement les saisons 1 à 6. Normal, il date de 2017.

Il ne traite pas non plus d'Equestria Girls, la considérant comme vraiment à part de My Little Pony, tout comme la série elle-même. Ce qui est une bonne chose.
Mais les plus observateurs auront remarqué Sunset Shimmer sur la couverture. :sunset18:
Je soupçonne qu'elle a été placée là pour attirer du monde... Mais ils vont vite déchanter en ouvrant le livre. :sunset24:

Le guide contient tout ce qu'on est en droit d'attendre : une présentation des personnages principaux et secondaires, de leurs pires ennemis, des lieux importants d'Equestria... bref, du classique.

Les personnages sur lesquels le guide s'arrête ont droit à une description et une petite fiche d'identité (type de poney, marque de beauté, famille connue...).

Quelques pages montrent une petite collection de personnages secondaires et tertiaires, avec quelques noms qui feront sourire les connaisseurs comme Fleur de Lis bizarrement appelée High Society, Derpy Hooves appelée Muffins (Hasbro est toujours dans le déni) ou encore Coco Pommel appelée Miss Pommel (ahlàlà, les problèmes légaux...).
Le guide soi-disant ultime comporte aussi des erreurs, certaines disant par exemple que dans A Canterlot Wedding, nous assistons au mariage de Célestia et à la destruction de Chrysalis... :Swonder:
Bigre... Ou alors, ça veut dire qu'on a vu une version pirate de l'épisode depuis tout ce temps ? :swidea:
On notera aussi que le désintérêt total de Twilight pour l'amitié dans Friendship is Magic a été particulièrement atténué... :Twimbra:

Et il y a aussi des passages qui font clairement référence aux comics, ce qui n'est pas très appréciable, eux aussi devraient être traités à part de la série principale, comme Equestria Girls, si ce n'est plus.

Pas aussi épais que ce à quoi on pourrait s'attendre, le guide contient également des pages avec de simples images commentées. Un défaut ressemblant à un de ceux de Tout l’art d’Equestria, qui a des pages avec juste des images mises les unes à côté des autres. En voilà de l'espace gâché !

Lecture conseillée ? :
J'ai vu des licences proposant des guides palpitants, aussi bien pour les fans que pour les nouveaux venus. Star Wars, par exemple. Et la richesse de My Little Pony est clairement propice à la création de tels guides.

Ce guide contient des informations indispensables sur la G4, mais elles n'intéresseront pas énormément ceux qui la connaissent bien.

Ceux qui la connaissent moins, ou les néophytes, y trouveront peut-être plus d'intérêt. À condition d'avoir un niveau de lecture en anglais correct.

... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

My Little Pony: Equestria Girls: Wondercolts Forever: The Diary of Celestia and Luna

Couverture :
Image
Présentation :
Encore un long titre, n'est-ce pas ? :applederp:

Et encore un titre qui parle de lui-même : le livre est une "reproduction" du journal intime tenu par la Célestia et la Luna du monde des humains.

Les pages permettent de suivre une histoire se déroulant bien avant l'arrivée de Sunset Shimmer et les évènements du premier film de la série dérivée, alors que Célestia est dans sa quatrième et dernière année au Lycée de Canterlot (oui, quatre, c'est le système éducatif américain), et que Luna commence sa première année.

Célestia et Luna assistent à l'organisation des premiers Jeux de l'Amitié entre le Lycée de Canterlot et le fameux Lycée de Cristal... qui ne se déroule pas comme prévu. Des incidents font monter la tension monte entre les deux établissements, et les deux sœurs vont tenter de découvrir ce qui perturbe les préparatifs...

Lecture conseillée ? :
Seulement si vous êtes intéressés par l'univers d'Equestria Girls. Si vous l'êtes, vous ne devriez pas être déçus.

Ce journal développe le passé et la personnalité de la Célestia et la Luna humaines qui, ne nous le cachons pas, en ont bien besoin vu que les films et la web-série ne se sont jamais trop attardés sur elles. On apprend aussi qui étaient leurs camarades de l'époque où elles étaient lycéennes, et leur famille est même mentionnée dans quelques passages.

Le journal présente également une autre époque du monde des humains, où le Lycée de Canterlot n'avait pas la même directrice et pas les mêmes élèves, et où le Lycée de Cristal était dirigé par une jeune Cinch, différente de la femme froide de Frienship Games mais commençant lentement à le devenir. On en apprend également un peu sur le Lycée de Cristal, qui a également un symbole de fierté qui a donné son nom à ses élèves : le Lycée de Canterlot a sa statue de Wondercolt, le Lycée de Cristal a son trophée de Shadowbolt.

Contrairement à Frienship Games, le journal se concentre plus sur l'avant-Jeux de l'Amitié plutôt que sur son déroulement. Il propose également de suivre une enquête menée par Célestia et Luna qui est plutôt plaisante à suivre.

... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

My Little Pony: The Wonderbolts Academy Handbook

Couverture :
Image
Présentation :
Il s'agit d'une "reproduction" d'un guide destiné aux Wonderbolts, appartenant à cette chère Rainbow Dash.

La première partie est divisée en plusieurs sections, chacune traitant d'un sujet comme "L'autorité et le commandement", "Connaissez votre rôle", "Le travail d'équipe", "La communication", "Comment gérer un conflit"... Certaines comprennent des illustrations amusantes pour montrer les comportements à suivre et ceux à éviter.

Bon, comme dans la série, même si les Wonderbolts sont clairement l'Armée de l'Air d'Equestria, c'est une Armée de l'Air "pas trop strict" : même si elle a ses instructeurs grande gueule et ses exercices intenses, le guide n'oublie pas de rappeler aux "pilotes" qu'ils doivent savoir décompresser dans et à l'extérieur de la caserne, et aux gradés de faire preuve de pédagogie pour que leurs "pilotes" puissent progresser dans le bon sens.
L'Armée, ça se passe pas vraiment comme ça... :spitwtf:

Le livre est aussi très centré sur les pégases, ce qui est normal vu qu'on parle des Wonderbolts, mais ils n'oublient quand même pas de rappeler qu'il y a d'autres types de poneys à Equestria qui ont aussi leur importance et qu'il ne faut pas couper les ponts avec ceux qui font partie de nos amis pendant qu'on est à l'académie. :rd:

Le guide comprend aussi un peu d'histoire des Wonderbolts (qui rappelle de bons souvenirs de Testing Testing 1, 2, 3), des informations sur les grades (qui vous embrouilleront plus qu'autre chose), des présentations des instructeurs (Spitfire et les deux figurants à casquette), des témoignages des principaux Wonderbolts et des portraits présentant les membres de l'escadron, ainsi que quelques cadets et réservistes.
Une section s'attarde sur Flaire d'Mare, celle qui a imaginé les nouveaux uniformes des Wonderbolts (encore une fois, Testing Testing 1, 2, 3)... et il semblerait qu'il s'agisse de Fleur de Lis... Ou alors ils ont juste utilisé un artwork d'elle ? :raritysad:
Pauvre Fleur de Lis... Elle a pas de chance dans ces bouquins... :rdown:
Chaque section se termine par une sorte de questionnaire visant à voir ce que le propriétaire du guide en a retenu. Rainbow a répondu à certaines questions... à sa façon. :RDlaugh3: Elle a aussi écrit quelques commentaires amusants dans quelques sections.

La deuxième partie du guide est un journal tenu par Rainbow Dash, qui débute par sa première journée en tant que cadette à l'Académie des Wonderbolts (donc Wonderbolts Academy) et se termine alors qu'elle se demande si elle va un jour réussir à faire partie de l'escadron, ou même des réservistes (donc avant Testing Testing 1, 2, 3). Mais la canonicité de son journal est très discutable, car ce qu'elle raconte de son premier jour ne correspond pas du tout à ce qui se passe dans Wonderbolts Academy. On saute ensuite à son quatrième jour, et il n'y a toujours aucune correspondance... "L'incident Lightning Dust" n'est mentionné nulle part. Le journal a plus l'air d'être un prétexte pour voir Rainbow mettre en pratique certaines leçons du guide.

On a également droit à la dissertation écrite par Rainbow Dash pour son inscription à l'académie, qui est déjà un peu plus intéressante.

Lecture conseillée ? :
... :RDbeg:
Oui... Si vous adorez les Wonderbolts... :RDbeg:
... et l'humour de Rainbow Dash. Il y a quand même des commentaires bien drôles. :rd:

N'attendez rien d'extraordinaire, la série se suffit à elle-même pour bien comprendre leur fonctionnement.

Il n'y a rien de très technique (ça aurait été ennuyant, à mon avis), c'est une sorte de guide de bonne conduite dans un cadre "militaire-cool".
Je crois que j'en attendais beaucoup de ce bouquin qui semblait sortir du lot, et finalement, je ne sais pas trop quoi en penser... :rdfear:

... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

My Little Pony: The Journal of the Two Sisters: The Official Chronicles of Princesses Celestia and Luna + My Little Pony: The Journal of Friendship

Couverture de The Journal of the Two Sisters :
Image
Couverture de The Journal of Friendship :
Image
Présentation :
The Journal of the Two Sisters est sorti bien avant Wondercolts Forever, et vous pouvez être sûrs qu'il l'a inspiré... :celmug:

Encore une "reproduction", cette fois d'un ouvrage qui parlera à tout le monde : le Journal des Deux Sœurs, tenu par Célestia et Luna il y a des années et retrouvé par Twilight dans Castle Mane-ia.

Très fidèle à ce qu'on en sait grâce à la série, la première partie raconte le passé de Célestia et Luna, à partir de leur nomination en tant que princesses du royaume nouvellement fondé d'Equestria. À l'époque, elles vivaient à Canterlot, et n'avaient pas encore leur marque de beauté.
Et elles étaient déjà des alicornes, mais ne parlons pas de l'origine des alicornes ici, s'il-vous-plaît... :celeslulz:

Leurs mémoires se terminent lorsqu'elles obtiennent leurs marques de beauté. Elles ont cessé d'écrire par la suite, ce qui fait que ce journal ne nous apprend rien sur la propagation du chaos dans tout Equestria par Discord, la prise de pouvoir du Roi Sombra dans l'Empire de Cristal ou l'apparition de Nightmare Moon.

The Journal of the Two Sisters est accompagné d'un ouvrage supplémentaire, qui a été placé à la fin : The Journal of Friendship, le fameux Journal de l'Amitié tenu par les Mane 6 après les évènements de Castle Mane-ia. Il est également possible de l'acheter séparément.
Également fidèle à la série, il contient des résumés des épisodes de la saison 4, écrits par les personnages que l'on voit à la fin de ces derniers et qui reprend une partie des répliques qu'on entend dans la VO. La fidélité est allée jusqu'à inclure les passages surlignés par Discord pour mettre les Mane 6 sur la piste des clés du Coffre d'Harmonie.
Twilight Sparkle a utilisé quelques pages pour faire part de ses avancées sur la recherche de ces fameuses clés et ses doutes, tandis que Pinkie Pie en a utilisé pour mettre sur papier des délires personnels. :rd:

Le livre datant de 2014, il n'y a pas le Journal de l'Amitié complet, les pages écrites après la saison 4 ne sont pas disponibles.

Lecture conseillée ? :
C'est un grand oui, pour moi !

Le Journal des Deux Sœurs permet d'en savoir plus sur Célestia et Luna, leur personnalité, comment l'une et l'autre se voient... On a même des passages qui peuvent expliquer comment elles se sont répartis les six Éléments d'Harmonie entre elles quand elles les ont utilisé contre Discord.
On apprend également pourquoi le Château des Deux Sœurs a été construit dans la Forêt Everfree et pourquoi son architecture est si spéciale. On a également droit à des interventions des fondateurs/fondatrices ( :rainbowV: ) d'Equestria (là ça rappelle des souvenirs de Hearth's Warming Eve) et du fameux Starswirl le Barbu, à l'époque où on pouvait encore le qualifier de "sage digne de respect".
Le Journal de l'Amitié n'est pas dénudé d'intérêt, c'est intéressant de voir comment un personnage qui a vécu les évènements des épisodes en parle. Et il y a des passages qui valent le détour, notamment ceux de Pinkie. :RDlaugh3:

Si vous êtes intéressés, procurez-vous seulement The Journal of the Two Sisters, à moins que vous teniez vraiment à avoir The Journal of Friendship à part et en double.

... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

My Little Pony: The Elements of Harmony

Couverture :
Image
Présentation :
Même s'il se présente comme une "réplique" du célèbre livre qui apparait dans les premières images de Friendship is Magic, et débute par le "conte" de Célestia et Luna, ce livre est surtout un guide présentant les trois premières saisons de la G4. Il contient une présentation des protagonistes et antagonistes principaux et secondaires et des différents lieux d'Equestria, d'une façon plus satisfaisante que The Ultimate Guide.

On a des listes des épisodes où certains personnages secondaires apparaissent, qui sont plutôt complètes même si les fans pointilleux tiqueront un peu. Par exemple, quand on voit que Cheerilee apparait dans The Show Shoppers, Call of the Cutie, Hearts and Hooves Day, Ponyville Confidential et Family Appreciation Day.
Oui, juste ça et dans cet ordre-là. :cherlieed:
La partie consacrée aux antagonistes est assez marrante puisqu'il n'y a pas de séparation distincte entre les criminels menaçant la paix mondiale et les petits escrocs de passage, et donc on se retrouve avec Discord et Chrysalis aux côtés de Trixie et de Flim et Flam. :rd:

Il y a également un guide des épisodes qui, sans être aussi exhaustifs que ceux du wikia, sont parfaitement suffisants. Ils comportent cependant des erreurs étonnantes : le désintérêt total de Twilight pour l'amitié dans Friendship is Magic est encore atténué, comme dans The Ultimate Guide, et on apprend que dans Sleepless in Ponyville, c'est le Cheval sans Tête qui est à la recherche de son fer à cheval rouillé...
Pas vraiment, non... :RDnotam2:
Mais j'ai été particulièrement content de la manière dont ils parlent de Discord et Keep Calm and Flutter On... Ils ne savaient vraiment pas ce qu'ils faisaient... :discord:

On a aussi droit aux paroles de presque toutes les chansons et chansonnettes des saisons 1 à 3. Presque aucune n'a été oubliée, à part Un, deux, trois, puis sauter / Hop Skip and Jump Song et Horrible Enchanteresse / Evil Enchantress Song.
J'espère qu'elles n'ont pas beaucoup de fans... :Twimbra:

Cette partie m'a fait me rendre compte que ça fait un bail que je n'ai pas écouté les chansons en VO, et que les paroles des premiers passages musicaux (Chanson du Rire / Laughter Song, Le Plus Bel Endroit / Pinkie's Gala Fantasy Song et La Chanson du billet / The Ticket Song) ont été écrites par Lauren Faust...
Ça expliquerait peut-être pourquoi ce ne sont pas les plus mémorables ni les plus appréciées... Tout le monde ne peut pas écrire de bonnes chansons... :swidea:

Le guide est également parsemé de concept arts de personnages et de décors (rien de nouveau par rapport à Tout l’art d’Equestria, il me semble), d'artworks de personnages récents mais aussi des plus vieux datant des premières saisons qu'on aimerait ne plus revoir (vous voyez très bien desquels je parle) et de commentaires de membres de l'équipe de réalisation (Jim Miller, Daniel Ingram, Meghan McCarthy, Amy Keating Rogers...), ainsi que cette chère Lauren Faust.
Cette dernière donne des infos intéressantes, comme Zecora qui devait à l'origine devenir un "mentor secondaire" pour Twilight (quel dommage que cette idée soit passée à la trappe), ou l'idée de créer les Éléments de la Discorde, qui semblent avoir été annoncés dans The Return of Harmony et avoir inspiré The Mean 6.
C'est marrant aussi de lire des commentaires du style "on ne prévoit pas de réformer tous nos méchants, il y en a qui resteront des pourritures jusqu'au bout, comme dans la vraie vie". :rd:
Et c'est là qu'on pense à ce qu'ils ont amorcé avec Trixie et Discord dans la saison 3, et qu'on pense à Starlight Glimmer, Gilda et les autres... :RDlaugh3:
Le guide se termine par un petit aparté sur les fans de la G4, avec encore des commentaires de l'équipe de réalisation (sans Lauren Faust, surprenamment [ou pas :BSsmug:]...). Mais vu qu'on est encore avec les saisons 1 à 3, ça parle surtout du fait que c'est surtout un bon dessin animé pour petites filles, ça ne parle pas trop du fait que ça a su également parler aux parents, et encore moins à des personnes d'âge et de sexe différents.

Lecture conseillée ? :
Préférez The Elements of Harmony à The Ultimate Guide.

Sa section de présentation des personnages et des lieux est mieux construite, et ses petits plus que sont le guide des épisodes, les paroles des chansons et les anecdotes de développement valent le coup.

... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

My Little Pony: The Elements of Harmony - Volume II

Couverture :
Image
Présentation :
Si le premier volume traitait des saisons 1 à 3, le deuxième part sur les saisons 4 à 6 !
Je pense qu'un troisième sur les saisons 7 à 9 est fortement envisageable... :swbigsmile:

Débutant par un sympathique "conte" racontant la formation des Mane 6 avec le même style graphique que celui de Célestia et Luna, le guide suit ensuite le même schéma que son prédécesseur : présentation des personnages et des lieux, anciens comme nouveaux, guide des épisodes et paroles des chansons.

Dans une volonté d'apporter un petit plus par rapport au premier volume, le guide propose des "timelines" pour chacune des Mane 6... qui ne sont pas des plus palpitantes et assez bizarres.
Je ne crois pas Pinkie Pie ait rencontré les Yaks avant Cheese Sandwich, ni que la compétition de buckball dans la saison 6 soit un évènement majeur de la vie de Rainbow Dash... :swcookie:
Et pourquoi il y a des Mane pour lesquelles on indique comment elles ont eu leur marque de beauté et d'autres non ?! :comeon:
Vu qu'on en est à 6 saisons, ils n'ont pas commis la folie de faire des listes des épisodes où apparaissent les personnages secondaires. :spikehot:

La vision du mal par le guide est encore une fois assez tordue.. On trouve aux côtés de Tirek et Ahuizotl des individus comme Suri Polomare, Svengallop ou ce pauvre Silver Shill, qui n'a même pas droit à une place dans la section des méchants réformés. On a aussi la surprenante Zesty Gourmand, et on peut également voir que le guide considère Lightning Dust et le Gluant/le Smooze comme des personnes respectables...

Je suis étonné de ne pas voir Cheese Sandwich, Moon Dancer, Quibble Pants et Sassy Saddles dans la section du mal avec de tels critères...
On notera également le commentaire disant que c'est Twilight qui a essayé de tendre le sabot à Chrysalis après sa défaite... :starlight18:

Le guide des épisodes est de bonne facture, même s'il a aussi son lot d'erreur.
Par exemple, pour Spice Up Your Life, on nous dit que c'est Coriander Cumin (le père) qui est parti avec Pinkie Pie chercher des clients et Saffron Masala (la fille) qui est restée avec Rarity pour rendre le restaurant identique aux autres.
C'est l'inverse... :RDpalm:
Je m'attendais à ce que le guide me donne une autre vision des épisodes de Discord... Pensez-vous ! Ils ne les présentent pas sous un meilleur jour... :discord:

La partie avec les paroles des chansons des saisons 4 à 6... est étonnamment beaucoup moins complète que dans le premier volume ! Si des incontournables comme À tout cœur vaillant / Hearts Strong as Horses, Et je vole / I'll Fly et Cet imposteur peut changer / A Changeling Can Change sont présents, d'autres incontournables manquent à l'appel, comme Tu trouveras ta place / You'll Play Your Part, Viens chez nous / In Our Town et toutes les chansons de l'épisode A Hearth's Warming Tail.

Par contre, il n'y a pas de concept arts ni de commentaires de l'équipe de réalisation cette fois.

Le deuxième volume a presque autant de pages que le premier (242 et 255 respectivement), il a gagné de la place en se privant d'un côté "making of" et il a commencé son guide des épisodes seulement 10 pages plus tard par rapport au premier (74 et 84 respectivement).
Bizarre qu'il ait été obligé de faire une sélection pour les chansons, surtout qu'il n'y en a pas autant dans les saisons 4 à 6 que dans les saisons 1 à 3.

Lecture conseillée ? :
Vous avez aimé le volume I ? Vous aimerez le volume II !

Il est certes dommage qu'il n'y ait pas un aspect "dans les coulisses de réalisation" comme dans le volume I et qu'il manque des paroles de chansons, mais ça reste un bel ouvrage.

... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

My Little Pony: The Daring Do Adventure Collection

Coffret :
Image
Présentation :
Trois livres de A. K. Yearling existent bel et bien : Daring Do and the Marked Thief of Marapore, Daring Do and the Eternal Flower et Daring Do and the Forbidden City of Clouds. Ils se déroulent un certain temps après les évènements de Daring Do and the Ring of Destiny.

Il est conseillé de les lire dans cet ordre-là. Même si les trois aventures sont indépendantes les unes des autres, chacune fait des références aux précédentes, et quelques éléments introduits précédemment voient leur conclusion dans le tome suivant.

Il est possible de les acheter séparément, ou ensemble, rassemblés dans un chouette coffret accompagné d'une "réplique" du livre creux de l'épisode Daring Don't, contenant une petite figurine "dorée" de Daring Do, à défaut d'un Anneau de Scorchero.

Ce coffret est une denrée rare.
Un exemplaire faisait d'ailleurs partie des articles de la vente aux enchères de la GalaCon de 2019, où j'ai essayé de me le procurer. C'était une belle occasion. Hélas, j'avais un adversaire très motivé face à moi.
Oui, le taré qui a fait monter les enchères, c'était moi. :twismatch:
https://www.youtube.com/watch?v=LtIXr1Es_3M (à partir de 3:32:00)
Un bon souvenir de la convention, même si je ne n'ai pas remporté le duel. :twipleased:
Et finalement, j'ai quand même réussi à me procurer le coffret. Et pour un prix beaucoup plus raisonnable. :twismile:

Bien que Daring Do soit clairement inspirée d'Indiana Jones, les épisodes qui la mettent en scène n'insistent pas trop sur là-dessus. En revanche, les livres ne se gênent pas pour adapter de célèbres passages des films d'Indy à la sauce Daring Do.
C'est particulièrement visible dans The Marked Thief of Marapore et The Eternal Flower, qui ont beaucoup de points communs avec Le Temple Maudit et La Dernière Croisade respectivement.
The Forbidden City of Clouds est le livre qui se démarque le plus, même si on peut y voir des ressemblances avec Le Royaume du Crâne de Cristal et avec les jeux vidéo de la série...
Non, pas Tomb Raider. Mais Zelda ! Ocarina of Time et Majora's Mask, pour être précis ! :swamused:

Lecture conseillée ? :
Si vous aimez Daring Do et ses épisodes dans la série, vous devriez apprécier.
Vous serez occupés un bon moment, chaque livre faisant environ 200 pages.
À noter que le style de l'auteure préfère les descriptions aux dialogues. Il faut aimer.

The Marked Thief of Marapore est celui que j'ai le moins aimé, et j'hésite entre The Eternal Flower et The Forbidden City of Clouds pour ce qui est de mon préféré.

En fait, mon impression sur ces trois livres est en demi-teinte sur plusieurs éléments.
Je n'ai rien contre les textes qui se concentrent surtout sur les descriptions, mais dans certaines scènes, plus de dialogues auraient été appréciables...
Le comportement de Daring Do, fidèle à ce qu'on voit dans la série, est tantôt appréciable, tantôt pénible...
Les personnages tirés de l'univers de Daring Do comme Ahuizotl, Caballeron et ses poneys de main ont leurs bons moments, et leurs moments où on se demande pourquoi ils se comportent comme ça...
Pareil pour les nouveaux personnages...
Il y a des passages inspirés d'Indiana Jones réussis, et d'autres non...
Et le dénouement de chaque aventure n'est pas toujours très satisfaisant. Souvent bizarre et trop rapide. À part celui de The Eternal Flower.

Vous me direz, c'est raccord avec ce que dit Quibble Pants dans Stranger Than Fan Fiction : les livres publiés après la trilogie originale ne sont pas aussi bien...
Mais je doute que l'auteure ait voulu respecter ce détail... :abwhut:
Ou alors si, et dans ce cas, bravo à elle. :applederp:

... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

Pour conclure, voici mon classement de mes lectures, de la plus à la moins conseillée :

1 - The Journal of the Two Sisters + The Journal of Friendship
2 - Wondercolts Forever
3 - The Daring Do Adventure Collection
4 - The Elements of Harmony Volumes 1 et 2
5 - The Wonderbolts Academy Handbook
6 - The Ultimate Guide

Répondre