[Slice Of Life] Un Après-midi d'entraînement au château

Postez-ici vos fictions inspirées de My Little Pony: Friendship is Magic.
Répondre
Avatar du membre
Pinkiev Smile
Poète en herbe
Messages : 10
Enregistré le : 30 mars 2017, 21:25
Sexe : Garçon
Localisation : Clermont-Jument
Contact :

[Slice Of Life] Un Après-midi d'entraînement au château

Message par Pinkiev Smile » 15 déc. 2018, 09:53

Un titre avec deux accents circonflexes :hap: j'aime pas les réformes orthographiques mwa :hap:
C'est simplement le passage d'un comic mlp sous forme d'écrit donc rien d'inventé :sisi: c'était juste pour m'entraîner (notez l'accent circonflexe :hap: ) quand je l'ai fait, mais tant que j'y suis, j'me suis dit pourquoi pas mettre ça là :fluttershy:


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


— Halte, friponne! Ne vas pas plus loin!

Sur ces mots, un halo de magie bleu entoura Célestia, qui fut soulevé à quelques centimètres du sol. Celle-ci fronça les sourcils et regarda son interlocuteur.

— Je ne suis pas une frippone, Starswirl. Je suis une princesse, rectifia-t-elle d'une voix calme

Le soleil dardait ses rayons de midi sur les jardins du château des deux sœurs. La végétation était au rendez-vous, c'était une belle journée d'été. Les oiseaux chantaient, et il y avait même quelques écureuils qui sifflaient dans les arbres.

— Sornettes! répliqua le vieux mage. Célestia, Il n'y a pas deux poneys qui se sont plus acharné à me montrer qu'un seul individu peut être les deux à la fois, que toi et ta sœur!

Au même moment, une autre voix aigüe criait, paniquée, venant de plus haut:

— Starswirl! dis-lui de me libérer!

— Et en parlant d'elle, princesse friponne, relâche-donc ta sœur de cette bulle magique. Maintenant, imposa Starswirl, avec autorité.

Luna était en train d'être retournée sans dessus-dessous dans une bulle de magie dorée, flottant à plusieurs mètres au-dessus du sol et de trop petite taille pour qu'elle puisse y trouver un quelconque équilibre. D'ailleurs, la bulle commençait à s'éloigner.

— STARSWIIIIIIRRRRLLL! cria Luna, pendant que le mage, qui n'avait toujours pas relâché Célestia, approchait le visage de celle-ci en face du sien, courroucé.

— C'est ce qu'on m'a dit de faire. C'était l'exercice... Je fais la bulle, et elle doit l'éclater, se justifia Célestia en roulant des yeux.

— Certes, mais je n'ai pas dit de la faire flotter au dessus du château.

Sur ce, Starswirl relâcha Célestia et lui fit un regard fatigué.

— C'est supposé être un exercice d'entrainement simple, pas une chance de faire paniquer ta sœur... dit Starswirl, las.

Celle-ci criait toujours.

— Eh bien, ce n'est pas de ma faute, si elle n'est pas à la "hauteur".

Sur ce jeu de mot douteux, Célestia éclata la bulle dans un grand POP, prenant Luna de court qui chuta vers le sol la tête la première, en criant. Elle fut arrêtée net cinq centimètres avant de rencontrer la terre par un Starswirl qui s'étrangla:

— Ce n'est pas ton travail de contrôler ou de commenter les progrès de ta sœur, Célestia! Je suis l'instructeur ici!

— Et bien, ça doit certainement être frustrant pour vous, rétorqua Célestia d'un ton hautain en lui tournant le flanc.

Luna, qui avait été sonnée par le choc, commençait à se remettre. Sa crinière était en désordre et son regard un peu perdu. Starswirl lui demanda:

— Allez-vous bien, Princesse Luna?

— Merci de m'avoir fait descendre, dit-elle avant de hausser la voix pour qu'on l'entende, comment ma sœur peut-elle être si dure? Vous y croyez, vous?

Puis elle leva les yeux au ciel. Starswirl, lui, se passa le sabot dans la barbe

— Pour tout te dire, son attitude est parfaitement compréhensible, répondit-il

— Quoi? Mais je... Je croyais que vous étiez dans mon camp! se plaignit Luna de sa voix aiguë d'enfant.

— Il n'y a pas de "camps" ici, Princesse Luna... C'est vrai que je suis votre professeur à vous deux, et que Célestia apprend plus vite. Quand tu restes derrière, elle n'apprend pas autant qu'elle le pourrait...

Starswirl avait un regard toujours aussi las et Luna, un regard triste.

— Mais je fais de mon mieux... plaida-t-elle.

— Toujours est-il que je dois vous instruire toutes les deux autant que je le peux, et personne ne peut prédire combien de temps il nous reste ensemble.

— Que voulez-vous dire? Reprit Luna, inquiète.

— Quand survient une crise, c'est moi qui suis appelé pour y faire face. Et un jour il se pourrait que je ne revienne pas. Parfois, princesse, il nous faut faire des choses qui nous semblent impossibles sur le moment et en tant que princesses, un jour ces choses pourraient bien être ce qui tranchera entre la survie de votre royaume et la chute de tout Equestria.

Starswirl se retourna et commença à partir. Il lança un dernier de ses sages conseils:

— Alors Princesse Luna, si ton mieux n'est pas à la hauteur de la tâche, tu dois soit te trouver un nouveau mieux, soit accepter de vivre avec les conséquences que cela implique...
Attention, tu viens de rencontrer Pinkiev, le troubadour du calembour!

Ad astra par aspera; Ad augusta per angusta!

Répondre