[One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Postez-ici vos fictions inspirées de My Little Pony: Friendship is Magic.
Avatar du membre
Sbro
Brony légendaire
Messages : 1122
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

[One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Sbro » 28 mai 2019, 01:52

Tiens, première fois que j’ouvre un sujet dans cette partie du forum… :abwhut:
Champagne ? :applebloom:
Ah, le Roi Storm… :twiwind:

J’ai été tellement déçu par ce personnage du film de 2017.
Pourquoi lui avoir donné un tel comportement ? Pourquoi apparait-il dans des scènes sont si… bizarres ? On dirait qu’elles ont été écrites super vite ou charcutées, apportant plusieurs questions et amenant peu de développement de personnage.
Il n'y avait que le design, la voix (dans toutes les versions, VF, VQ et VO) et quelques répliques de mémorable chez lui.

Dire qu’il est apparu dans le portage de la G4 au cinéma. Il aurait fallu marquer le coup, donner un grand méchant mémorable aux fans et montrer aux nouveaux venus que cette série pleine de poneys et d’amitié peut produire des menaces crédibles.
Et ça aurait été possible, quand on voit les dessins préparatoires du film dans The Art of My Little Pony: The Movie et même quelques éléments du produit final.

Ça m’a tourné dans la tête pendant longtemps, et au bout d’un moment, j’ai eu une idée. Une envie.

Vu que j’aime écrire, et écrire des histoires, je me suis dit que je pourrais essayer de faire une autre version du Roi Storm.
Idée un peu prétentieuse sur les bords, je le reconnais. Genre je vais essayer de faire mieux que les scénaristes du film. :hipster:

Mieux, je ne sais pas. Différemment, oui.
L’idée était amusante, je l’ai fait et c’est tout, ça ne va pas plus loin. :rdhair:

Du coup, ce qui va suivre est une novélisation des scènes du film de 2017 mettant en scène le Roi Storm, retravaillées par mes soins.

Quelques précisions avant de commencer :
  • Il existe des novélisations officielles du film, mais je ne les ai pas lues donc elles n’ont pas servies de modèle.
    La plupart des dialogues ont été changés, mais vous reconnaîtrez certains passages, reprenant ou mélangeant un peu tout : VF, VQ, VO (traduite par mes soins), VOST officielle (du DVD/Blu-ray) et VOST non-officielle (de vos sites de streaming préférés).
  • Il existe aussi des comics servant de préquelle au film. Eux pour le coup, je les ai lus (enfin, feuilletés serait le terme le plus exact), mais je ne les ai pas pris en compte. Considérez qu’ils n’existent pas. Comme Hasbro. :sweetcynic:
  • Les scènes du Roi Storm sont à la fois liées et indépendantes du reste du film. Ce qui s’y passe est important pour les scènes elles-mêmes, mais l’influence sur les autres scènes du film est minime, voire nulle. :scootnope:
    C’est pour ça que je me suis permis de changer certaines choses concernant le Sceptre de Sacanas, les boules vertes de Tempest Shadow et l’espèce de gravure scintillante lors le Roi Storm absorbe les pouvoirs des alicornes (c’est joli mais superflu).
    J’ai fait en sorte de retravailler les scènes du Roi Storm pour qu’elles restent cohérentes avec la version finale du film. Elles pourraient aussi avoir lieu dans des versions du film un peu plus ou totalement retravaillée.
  • Toujours dans cette volonté de ne pas faire tâche avec la version finale du film, je suis resté dans la même tonalité niveau thèmes, complexité des dialogues, niveau de langage, humour… Ne vous attendez pas à un truc détonnant avec la G4 que l’on connait. :ppduno:
    Le Roi Storm est plus sérieux pour qu’il apparaisse comme une menace crédible, mais pas non plus "full sérieux". Il dit ou fait encore des trucs drôles, mais d’une façon différente de la version finale du film, où ce comportement le rendait ridicule et nous faisait demander comment il a réussi à avoir une grande armée et Tempest à ses côtés. Un antagoniste peut sans problème avoir des moments drôles, à condition que ça ne le décrédibilise pas complètement. C’est ce que j’ai essayé de lui donner.
  • Les scènes du Roi Storm font également intervenir Tempest Shadow, Grubber et les Mane 6 (Twilight principalement). Si le Roi Storm a été complètement retravaillé, Tempest, Grubber et les Mane 6 ne l’ont été que légèrement. :twibook:
    J’ai entre autres essayé de faire en sorte que la relation entre le Roi Storm et Tempest soit plus crédible. J’ai aussi essayé de préparer un peu mieux le revirement de Tempest, même si en pour que ce soit complet, il aurait fallu retravailler qu’autres scènes, notamment celle qui a amené la chanson À présent tu vois / Open Up Your Eyes.
  • En parlant de tout ce beau monde, ils ne seront pas décrits dans les lignes qui suivent, vu que je pars du principe que vous savez à quoi ils ressemblent :rainbowV: et que, dans une novélisation complète, ils auraient déjà été décrits dans des scènes ultérieures.
  • Selon The Art of My Little Pony: The Movie, les soldats du Roi Storm sont des hérissons. :swoww: Plus grands, intelligents et anthropomorphes que les autres, bien sûr. Grubber est de la même espèce qu’eux. Il est juste plus petit et moins brutal. J’ai respecté cette information, ça aurait été pénible à l’écrit de les désigner par des mots détournés comme "les monstres", "les créatures", "les bêtes"…
  • Je parle de "Roi Storm" depuis tout à l’heure, mais… :twithink:
    On a déjà eu l’occasion d’en parler sur le forum, ce n’est pas une traduction correcte du terme original, "The Storm King".
    La position de "Storm" ainsi que la présence d’un "The" indiquent que c’est un nom commun, pas un nom propre. Si ça avait été le cas, on aurait dit "King Storm", comme "King Sombra".
    Une traduction correcte de "The Storm King" serait "Roi de la Tempête", "Roi des Tempêtes", "Roi de l’Orage" ou "Roi des Orages".
    La VQ est partie sur "Roi Tonnerre", qui n’est pas mieux (désolé, amis québécois :sadaloo:) vu que Tonnerre est clairement un nom propre, et que "tonnerre" n’est pas une bonne traduction de "storm". "Storm", c’est une tempête ou un orage, une source de vents violents, de pluie, de grêle et/ou d’éclairs. Le tonnerre (qui n’est "que" le son produit par les éclairs), c’est "thunder".
    Vous me direz, vu que la VQ a choisi que traduire Tempest en Tempête, ils se sont peut-être dit que ce serait redondant (ou bizarre) de parler de "Roi Tempête", "Roi de la Tempête" ou "Roi des Tempêtes".

    De toute façon, je pense que la principale raison des choix de la VF et la VQ est la synchro labiale, très importante dans le doublage. Ils ont dû se rendre compte que "le Roi de la Tempête", "le Roi des Tempêtes", "le Roi de l’Orage" ou "le Roi des Orages" est plus long à prononcer que "The Storm King" (5 ou 6 syllabes, contre 3 syllabes). C’est pour ça qu’ils sont partis sur "le Roi Storm" et "le Roi Tonnerre" (3 et 4 syllabes), afin de ne pas perdre de précieuses secondes pour prononcer les phrases où le terme apparait.
    Fait amusant, la VOST officielle jongle entre "Storm King" et "Roi Storm"… On dirait bien qu’ils ne sont pas arrivés à se décider… :tponder:

    Vu que j’aime les bonnes traductions, et que je suis à l’écrit, je suis parti sur Roi des Tempêtes (comme la VOST non-officielle).
    Roi de l’Orage était pas mal aussi. Surtout pour moi qui adore Le Trône de fer. Ou A Song of Ice and Fire. Ou Game of Thrones. :applederp:
  • Pour l’anecdote, je me suis rendu compte en écrivant cette histoire qu’il y a un faux raccord dans le film. :twisherlock:
    La position du carré de "statues" d’alicornes change entre la scène où Tempest parle avec le Roi Storm et celle où elle revient à Canterlot. On passe de Célestia - Cadance - Luna - Vide à Cadance - Twilight - Luna - Célestia.
    Image
    Image
    Tout ça pour avoir une petite scène "poignante" où Twilight passe devant son mentor pétrifié avant de gagner sa place.
    Pour le coup, j’ai conservé le premier ordre.
    https://vignette.wikia.nocookie.net/sta ... 0811001647
    Non, pas celui-là… :spikesmile:
Bon, il serait temps d'y aller… :twiscribe:
Hm ? :rarete: Ah non, là c’était juste l’intro, c’était pas l’histoire. :raritylaugh:
Bonne lecture ! :twimagic:



XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX



Le Roi des Tempêtes, Première partie

[Chapitre DVD/Blu-ray : La Quête]

[À partir du moment où Tempest Shadow se tient sur le balcon du château de Canterlot]

Tempest Shadow regarda les ballons s’élever jusqu’à ce qu’il ne soit plus que de minuscules points multicolores dans le ciel.

- Tout ce pouvoir… maugréa-t-elle. Gaspillé pour des fêtes ! Alors qu’on pourrait en faire un usage tellement plus noble…

Elle leva son regard vers sa corne brisée, serra les dents puis se détourna rapidement de la rambarde pour regagner la salle des trônes.

Conformément à ses instructions, les princesses alicornes pétrifiées dans l’obsidienne ont été apportées depuis la place de la ville. Des guerriers hérissons s’affairaient à les disposer en carré au pied de l'estrade des deux trônes, avec la plus grande délicatesse. Ou plutôt en presque-carré. Tempest serra encore plus les dents en voyant la place qui devrait être occupée par Twilight Sparkle.

Au centre du carré incomplet, deux hérissons à échine rouge installaient et allumaient un grand braséro. À la ceinture de l’un d’eux était attachée une grosse fiole contenant un liquide brillant. Tempest se plaça entre Célestia et Cadance et prit une profonde inspiration.

- Je suis prête, déclara-t-elle. Allez-y.

Le hérisson vida le contenu de la fiole dans le braséro, puis s’écarta vivement dans un coin de la salle, imité par son semblable et les autres hérissons présents. Les charbons ardents se mirent à émettre un crépitement désagréable et à produire d’énormes flammes bleues. Des formes commencèrent à apparaitre sur les flammes elles-mêmes, comme si elles devenaient un tableau animé. Les formes devinrent de plus en plus claires, et lorsqu’elles le furent complètement, Tempest s’agenouilla.

- Votre Majesté.

Devant Tempest, on pouvait désormais voir l’imposant Roi des Tempêtes, installé dans un trône de pierre tout aussi imposant dans une grande salle dépourvue de décoration. Dans sa patte droite, il tenait un grand bâton magique surmonté d’un orbe transparent. Il regardait droit devant lui, en direction de son propre braséro magique, yeux plissés et mâchoire serrée. Puis son visage se dérida pour afficher un petit sourire, et sa voix caverneuse retentit :

- Tempest… J’attendais ton appel avec impatience. À en juger par ce que je vois autour de toi, il semblerait que tu as de bonnes nouvelles à m’annoncer.

- En effet, Votre Majesté, répondit la licorne en se redressant. Vous serez ravi d’apprendre que nous nous sommes emparés de Canterlot et ses habitants, ainsi que des princesses alicornes.

- Excellent, Tempest, excellent. Je n’en n’attendais pas moins de toi et de mon armée. Vous n’avez pas rencontré trop de résistance, dites-moi ?

- Pas le moins du monde, Votre Majesté. Les soldats n'ont eu aucun mal à capturer les fuyards et maîtriser les rares qui ont tenté de se battre. Et vos bombes d’obsidienne ont fait des merveilles, les alicornes n’y ont pas résisté longtemps.

- Évidemment qu’elles ont fait des merveilles, se flatta le Roi des Tempêtes en faisant tourner sa patte gauche. C’est moi qui les aient mises au point.

La patte du monarque se figea soudainement, ses doigts se crispèrent et il prit soudainement un ton de confidence :

- Mais ce que j’aimerais surtout savoir, c’est… est-ce que tu l’as trouvé ?

En guise de réponse, Tempest se contenta de sourire. Ensuite, d’un signe de la tête, elle ordonna à un des guerriers hérissons dans un coin de la salle des trônes de la rejoindre devant le braséro. Le soldat tenait entre ses énormes pattes un coffret en bois extrêmement long et plat, couvert de poussière. Il le présenta devant au Roi des Tempêtes puis en souleva le couvercle.

Le coffret contenait ce qui ressemblait à une longue branche d’arbre grisâtre et légèrement tordue. Une extrémité était taillée en pointe aiguisée et l’autre divisée en deux petites branches crochues, comme une pince de crabe. Au centre de la pince était planté un long cristal d’un bleu éclatant.

En voyant le contenu du coffret, les yeux du Roi des Tempêtes s’ouvrirent entièrement et s’illuminèrent, tandis qu’il se penchait et que sa patte levée s’avançait vers l’avant, comme s’il allait sortir du feu pour saisir la branche.

- Le Sceptre de Sacanas… marmonna-t-il.

- Comme prévu, nous l’avons trouvé dans les sous-sols du château, en train de prendre la poussière au milieu des rats et de vieilleries.

- Les notes de l’assistant de Sacanas disaient donc vrai… se réjouit le monarque en serrant le poing. Cette fois, je ne regrette plus d’avoir mené ces fouilles pour les retrouver, il est clair qu’elles ont porté leurs fruits !

Tempest ne put s’empêcher de rajouter avec dédain :

- Entreposer ainsi un tel artéfact… Les habitants de ce royaume ont vraiment une vision déplorable de la magie… Si vous aviez vu ce qu’ils faisaient lorsque nous sommes arrivés…

- Caché tu veux dire, corrigea le Roi des Tempêtes. Selon la quantité et la qualité de magie qui l’alimente, ce sceptre a des effets dévastateurs ! Les alicornes avaient trop peur que quelqu’un s’en serve, surtout contre elles…

Sur ces mots, il se réinstalla contre le dossier de son trône, un sourire triomphant aux lèvres.

- Quand je repense à tous ceux qui ont essayé de retrouver ce sceptre… Et c’est moi qui y suis parvenu ! Moi ! Ha ha ! Et non seulement j’ai le sceptre, mais j’ai aussi la magie la plus puissante qui soit pour l’alimenter ! Sais-tu ce que cela signifie, Tempest ?!

L’intéressée était toute aussi ravie que son maître :

- Une fois que le Sceptre de Sacanas sera gorgé de la magie des alicornes d’Equestria, vous aurez la puissance d’une centaine d’armées !

- Une nouvelle phase de mon règne s’annonce, Tempest ! Je suis parvenu à asservir presque tous les royaumes du sud avec seulement mes pouvoirs et mon armée, au prix de nombreuses années et pertes. Mais avec ce sceptre… Mes pouvoirs seront décuplés ! Les tempêtes qui ont fait ma renommée seront plus dévastatrices que jamais ! Ha ha ha ! J’écraserai les derniers royaumes du sud ! Je m’emparerai de ceux du nord, de l’est et de l’ouest en un rien de temps ! Le monde entier sera sous ma coupe ! Je serai le plus grand roi-sorcier de tous les temps ! Je finirai dans les livres d’histoire, Tempest ! Dans les livres d’histoire !

- Et vous serez enfin en mesure de réparer ma corne, rappela Tempest sans perdre son sourire.

- Oh oui, approuva le Roi des Tempêtes d’un ton hautain. Je te l’ai dit, ce sera des plus faciles vu les pouvoirs que j’aurais en ma possession. Mais tu es toujours aussi sûre de toi ? Tu n’as pas réfléchi à une récompense disons… un peu plus à la hauteur de tes efforts ?

- Croyez-moi, rien ne saura me faire plus plaisir, Votre Majesté, déclara la licorne en s’agenouillant de nouveau.

- Si tu insistes, répondit le monarque en haussant les épaules. Je devrais me féliciter d’avoir une commandante aussi humble que toi, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Après un nouveau geste de Tempest, le guerrier hérisson transportant le Sceptre de Sacanas referma le coffret et retourna à sa place dans un coin de la salle des trônes. Le Roi des Tempêtes considéra le bâton magique qu’il tenait, puis le laissa tomber par terre avec dédain.

- J’ai hâte d’avoir ce sceptre entre les pattes, dit-il avec un soupir, avant de serrer son poing de rage. Quand je pense que ces pitoyables alicornes ont essayé de le faire disparaître de la surface du monde…

- Elles le paieront cher, Votre Majesté, approuva la licorne. En offrant leur magie pour l’alimenter. À ce propos, quand pouvons-nous espérer vous voir à Canterlot ?

La soudaineté de la question surprit le souverain, mais il répondit néanmoins :

- Oh, le temps de régler quelques affaires ici et de faire le trajet, il me faudra à peine trois jours.

- Très bien, Votre Majesté. Je ferai en sorte que tout soit prêt pour votre arrivée.

- Parfait, dans ce cas, nous allons en rester là. Mais avant cela…

Tempest ne put s’empêcher de se mordre la langue. Le Roi des Tempêtes continua, sur un ton amusé :

- Je n’ai pas pu m’empêcher de constater que tu as réussi à pétrifier les princesses dans une position des plus… cocasses…

La licorne porta rapidement son regard sur Célestia et Cadance qui l'encadraient, puis répondit avec un sourire gêné :

- Oui, effectivement, Votre Majesté. Et quand on pense qu’elles vont rester comme ça jusqu’à la fin de leurs jours, ça leur fera une punition supplémentaire.

- Par contre, continua le monarque, je n’en vois que deux de là où je suis. Il n'y avait pas moyen de toutes les aligner derrière toi ? Tu veux bien me montrer les deux autres ? Je meurs d’envie de voir comment elles sont contorsionnées.

Tempest déglutit.

- Oh, euh… commença-t-elle avant d’enchainer rapidement. Elles sont… beaucoup moins drôles que Célestia et Luna. Sa Majesté serait déçue, et c’est la dernière chose que je veux…

- Ce n’est pas de ta faute si elles n'ont pas fait l'effort de s'immobiliser de façon satisfaisante, voyons, la rassura le Roi des Tempêtes. Mais je veux juger par moi-même. Demande donc à tes soldats d’amener les autres princesses dans mon champ de vision, ou de faire pivoter le braséro, peut-être ?

- Sa Majesté ne préférerait-elle pas voir toutes les princesses en même temps lorsqu’elle sera ici ? Elle pourra ainsi profiter pleinement du spectacle, le voir à travers le braséro ne lui rend pas vraiment justice…

Cette fois, le souverain plissa les yeux et son ton se fit plus rude.

- Pourquoi est-ce que tu hésites tant à me montrer toutes les princesses ?!

Tempest ne répondit pas. Elle se contenta de garder un air impassible, et d’expirer sous l’effet d’une colère intérieure.

- Elles ne sont pas toutes là, n’est-ce pas ?

La licorne continua de garder le silence. Le Roi des Tempêtes poussa un soupir.

- Je vois… Elles se sont brisées, c’est ça ?

- Non, ce n’est pas ça…

Le monarque l’ignora et continua de se lamenter en se frottant les yeux :

- Je savais que j’aurais dû choisir une autre roche pour mettre au point ces bombes… L’obsidienne, c’est joli, mais c’est tellement fragile…

- Votre Majesté, l’interrompit Tempest. La Princesse Luna est bel et bien ici, intact. Mais la Princesse Twilight… est parvenue à m’échapper et à quitter Canterlot.

Le Roi des Tempêtes releva la tête.

- Oh, donc tu es en train de me dire que tu as réussi à capturer trois princesses sur quatre, et que la dernière est seulement en fuite ?

Il fit une petite pause, se redressa, puis continua d’un ton étrangement calme :

- Bon, eh bien finalement, c’est moins grave que je le pensais.

Puis il abattit son poing sur l’accoudoir de son trône, au point de le fissura, et sa colère éclata :

- Mais ça reste grave quand même !

Le souverain pointa vers Tempest un index rageur :

- Tu t’étais engagée à me livrer le Sceptre de Sacanas et les quatre princesses alicornes d’Equestria, Tempest ! Les quatre ! Pas une de moins ! Avec la magie de trois princesses, je pourrais quand même faire des choses incroyables, bien sûr, mais beaucoup moins incroyables que si j’avais eu la magie de quatre princesses !

Le Roi des Tempêtes baissa d’un ton et afficha un sourire mauvais :

- Tu sais, à défaut de te rendre toute ta corne pour tes services, je pense que je vais me contenter d’une demi-corne.

Le cœur de Tempest s’arrêta, et elle réagit aussitôt :

- Votre Majesté, écoutez-moi ! La Princesse Twilight n’est pas aussi expérimentée que les autres…

- Elle n’en demeure pas moins puissante, la coupa son maître en la repointant du doigt. Tu sais tout comme moi de quoi elle est capable, sa magie aurait fait une grande différence dans le sceptre ! N’essaye pas d’atténuer ton échec, Tempest !

- Ce n’est pas ce que je voulais dire, Votre Majesté. Elle n’a nulle part où aller, pas d’alliés chez qui chercher de l’aide ou un refuge, elle va faire des erreurs durant sa fuite.

Le Roi des Tempêtes se gratta le menton.

- Où veux-tu en venir ?

Tempest prit son ton le plus déterminé :

- Lorsque vous arriverez dans trois jours, vous trouverez les quatre princesses d’Equestria dans cette salle. Je vous le garantis.

Le Roi des Tempêtes considéra la commandante de son armée quelques instants.

- Tu as donc l’intention de te lancer sur ses traces ?

Après un nouveau silence, il afficha un sourire narquois :

- C’est ce que tu comptais faire le temps que j’arrive sans que je m’en aperçoive, n’est-ce pas ?

Tempest ne répondit pas, et soutint le regard de son roi. Ce dernier finit par donner sa réponse en souriant :

- Eh bien soit, Tempest. Étant donné que tu m’as bien servi jusqu’à présent, je vais te laisser cette chance de te rattraper.

Tempest poussa un soupir de soulagement tout en s’agenouillant.

- Merci, Votre Majesté. Je ne vous décevrai pas.

- Pas une deuxième fois, tu veux dire, compléta le Roi des Tempêtes. Et il vaut mieux pour toi que ça ne se produise pas.

Tempest se redressa pour faire face à son maître, qui la fixait d’un regard sévère.

- Tu n’as pas réussi à capturer les quatre alicornes, et tu as essayé de te rattraper en cachette. Retrouve cette princesse fuyarde d’ici trois jours, et je passerai l’éponge. Je te rendrai ta corne, comme convenu. Mais si tu échoues, je te garantis que ta corne ne sera pas la seule chose qui sera brisée…

- Il n’y aura pas de problèmes. Vous pouvez compter sur moi.

Sans un mot de plus, le Roi des Tempêtes détourna son regard de Tempest et passa sa patte droite sur sa nuque. Quelques instants plus tard, les flammes bleues cessèrent de projeter l’image du monarque et commencèrent à mourir. Quelqu'un venait d'éteindre le braséro du souverain.

Tempest serra les dents et fit claquer son fer avant droit sur le sol. Les guerriers hérissons présents échangèrent des regards, puis se dirigèrent lentement vers les portes de la salle des trônes, emportant le braséro et le Sceptre de Sacanas. Tandis qu’ils sortaient, Grubber fit son entrée et se dirigea à petits pas vers Tempest, une part de gâteau dans chaque patte.

- Alors commandante, vous zavez appelé Za Mazezté des Tempêtes ? demande-t-il en postillonnant de la salive et des miettes. Za z’est bien pazzé ?

Sa chef s’avança rapidement vers lui.

- Donne-moi une bonne nouvelle, Grubber…

- Z’en ai une, et elle va vous plaire ! Figurez-vous qu’on a fouillé ze qui reztait des ztands de la fête avec les gars, et qu’on a trouvé des zponge cakes encore intacts ! Et délizieux avec ça !

Il tendit la part de gâteau encore intact vers Tempest.

- Ze vous en ai ramené un morzeau, faut que vous goûtiez za !

En guise de réponse, Tempest lança un rayon crépitant d’étincelles avec sa corne brisée pour carboniser le poil et les gourmandises de son assistant, avant de hurler :

- Twilight, imbécile ! Où est-elle ?!

- Ze sais, ze sais… bafoua Grubber à moitié sonné. Mais vous zaviez demandé une bonne nouvelle, alors…

- Parle !

- D’accord, d’accord… Alors voilà, les zoldats qu’on a envoyé zurveiller les routes avant l’attaque zont revenus. Ils zont attrapés tous les poneys qui étaient parvenus à quitter la ville. Et ils zavaient pas Twilight. Ni les ponettes qui ont fui avec elle.

- Donc elle n’est pas retournée à Poneyville ou dans son château… Pas à l’Arbre d’Harmonie non plus ?

- Non, les gardes n’ont vu perzonne aller dans zette direction, ils zont formels.

- Hm, elle n’est pas aussi prévisible que ce à quoi je m’attendais, je lui reconnais au moins ça. Ce qui veut donc dire qu’elle est bien partie vers le sud avoir t’avoir échappé dans la chute d’eau…

- Il zemblerait, ouais. Elle n’a pas dévié za route, elle a fonzée tout droit.

La nouvelle redonna finalement le sourire à Tempest :

- Pas prévisible, mais néanmoins stupide. La voilà, son erreur. Le sud est presque entièrement sous notre contrôle. Elle n’ira pas loin.

La licorne porta son regard vers un des vitraux de la salle des trônes, représentant Twilight Sparkle, Applejack, Rainbow Dash, Rarity, Fluttershy et Pinkie Pie. Grubber l’imita.

- Vous croyez qu’elle est partie zeule ? demanda le petit hérisson.

- Elles sont toujours toutes les six, c’est connu. Et ça nous arrange, ça la ralentira un peu plus. Va préparer mon vaisseau, je vais aller cueillir cette princesse personnellement. Je vais m’assurer que le Sceptre de Sacanas est sous bonne garde, et nous partons.

- À vos zordres, chef ! Le temps de prendre quelques zponge cakes pour la route, et z’y vais !

Une nouvelle décharge plus terrible que la précédente s’abattit sur Grubber.

- Tout de suite !

- Oui, chef ! Tout de zuite, chef !

Le petit hérisson se précipita aussi vite que possible vers la sortie de la salle, laissant une traînée de fumée derrière lui. Tempest reporta ensuite son attention sur le vitrail.

- Tu peux galoper mais pas te cacher, Twilight. Je te retrouverai et je ferai en sorte que tu rejoignes ma belle collection de statues d’obsidienne. Tu ne m’empêcheras pas de récupérer ma corne…



Le Roi des Tempêtes, Deuxième partie

[Chapitre DVD/Blu-ray : Le Roi Storm]

[À partir du moment où Tempest Shadow amène Twilight Sparkle dans le château de Canterlot]

Des guerriers hérissons se mirent à arracher les étendards équestriens décorant la salle, pour les remplacer par d'autres affublés du symbole de l'armée du Roi des Tempêtes. Tandis que deux hérissons à échine rouge descendaient la cage du chariot, deux autres entreprirent de déchirer le tapis reliant les portes aux trônes, pour que rien ne traverse le carré formé par les princesses alicornes. Carré qui fut enfin complété lorsque la cage fut placée à la place vacante non loin de Luna et face à Cadance. Tempest et Grubber affichèrent leur plus affreux sourire.

Leur travail terminé, tous les guerriers hérissons sortirent de la salle avec le chariot et refermèrent les portes derrière eux, laissant Twilight seule avec Tempest et Grubber.

- Le Roi des Tempêtes va adorer la déco, z’est zûr ! commenta le petit hérisson.

- Il manque encore le Sceptre de Sacanas, répondit la licorne. Va le chercher, je vais réfléchir au meilleur endroit où on pourrait le placer. Peut-être au milieu des princesses ? Ou sur les trônes ?

- À vos zordres !

Alors que Grubber s’éloignait, il s’arrêta en entendant la voix de Twilight :

- Tempest, ne fais pas ça ! Ne donne pas notre magie au Roi des Tempêtes !

- Pourquoi pas ? demanda la licorne en se retournant avec un petit sourire. Vous comptez la garder pour vous toutes seules ? Je croyais que l’amitié avait une grande importance ici. Vous n’avez jamais appris à partager ?

- Le Roi des Tempêtes n’en fera pas bon usage, et tu le sais très bien !

- Il en fera meilleur usage que vous, en tout cas ! Il fera de grandes choses ! Notamment réparer ma corne ! Et quand ce sera fait, moi aussi je ferai de grandes choses ! Tu n’imagines pas depuis combien de temps j’attends ça ! J’ai hâte que le Roi des Tempêtes voie ce dont je suis réellement capable ! Que le monde entier voit ce dont je suis réellement capable !

- Oh, c’est fascinant ! Et peut-on savoir de quoi tu es réellement capable ?

Tempest aurait préféré que ce soit Twilight qui lui réponde aussi impunément. Ou même Grubber. Mais ce n’était pas leur voix qui venait de retentir dans son dos. De plus, elle était beaucoup trop grave et acerbe.

Le Roi des Tempêtes se tenait debout devant une des portes menant sur le balcon de la salle des trônes, un sourire carnassier aux lèvres et appuyé sur… le Sceptre de Sacanas. Twilight, qui n’avait jusqu’alors vu que des étendards le représentant jusqu’à la taille, pu se rendre compte à quel point il était grand. Presque autant qu’un ours dressé sur ses pattes arrière. Ses jambes étaient longues, arquées et terminées par de gros sabots à deux doigts griffus. Il avait également une longue queue touffue, qui pourrait balayer le sol s’il le voulait. Comme ses bras, la partie supérieure de ses jambes et sa queue étaient recouvertes de fourrure blanche. La partie inférieure de ses jambes laissait voir sa peau grisâtre.

Tempest s’agenouilla aussitôt en voyant son maître, en faisant son possible pour ne pas paraître déconcertée. Grubber l’imita, tout en déclarant :

- De vous obéir, bien zûr, Votre Mazesté !

Un silence gênant s’installa. Grubber leva les yeux et, voyant son souverain et sa commandante le regarder bizarrement, décida qu’il était temps pour lui de sortir de cette pièce. Une fois les portes claquées, le Roi des Tempêtes lâcha un profond soupir tout en s’avançant.

- Je me demande encore comment il a fait pour rester à mon service aussi longtemps…

- Il sait être pénible, mais aussi être un bon assistant, répondit Tempest en se redressant.

- Dois-je en conclure qu’il a bien répondu à ta place, Tempest ? demanda le monarque avec intérêt.

- Absolument, Votre Majesté, affirma la licorne avec une petite courbette. Vous m’avez accueilli dans votre armée en tant que commandante et vous avez accepté de m’aider à retrouver ma corne. J’ai une dette éternelle envers vous.

- Bon, j’aime t’entendre réaffirmer ta loyauté, se félicita le souverain. Il faut faire attention quand le pouvoir monte à la tête, et je sais de quoi je parle.

Le Roi des Tempêtes se dirigea vers la cage de Twilight et s’arrêta devant elle pour toiser la prisonnière avec un sourire satisfait, la patte gauche sur une hanche l’autre tenant fermement son nouveau sceptre.

- Tu as donc réussi à ramener la dernière princesse, intacte et dans le temps imparti. Félicitations, Tempest !

- Merci, Votre Majesté. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à vous voir dès aujourd’hui.

- Je suis arrivé un peu en avance, tout comme toi. J’ai vite terminé ce que je devais faire et j’ai fait le trajet aussi vite que possible, j’étais trop impatient d’avoir le Sceptre de Sacanas entre les pattes. Sceptre que je me suis permis d’aller récupérer, tu m’excuseras te t’avoir gâché le plaisir de m’amener jusqu’à lui. En attendant ton arrivée, je me suis entraîné à le manier dehors.

- En êtes-vous satisfait, Votre Majesté ?

- Il est remarquable rien qu’en étant alimenté par mes propres pouvoirs. J’ai hâte de voir ce qu’il va donner avec la magie de ces chères alicornes…

Le Roi des Tempêtes reporta son attention sur Twilight.

- Je n’arrive toujours pas à croire que ces frêles poneys sont une telle source de pouvoir… ni qu’elles arrivent à avoir de hautes responsabilités...

Le monarque marqua une pause, leva les yeux et tourna rapidement la tête vers la commandante de son armée.

- Ne le prend pas pour toi, Tempest. Toi au moins, tu es crédible pour avoir ces deux choses. Et en étant une licorne en plus ! Tu peux être fière !

Le souverain revint ensuite vers Twilight et cogna les barreaux de la cage avec son sceptre pour attirer son attention, alors qu’elle le regardait déjà droit dans les yeux.

- Rappelles-moi qui tu es, déjà ?

L’alicorne prit une petite inspiration, et répondit avec assurance et défi :

- Je suis la Princesse de l’Amitié.

Le Roi des Tempêtes ne put se retenir un fou rire. Lorsqu’il en eut terminé, il essuya les petites larmes à ses yeux et afficha un sourire plus grand encore.

- Même le titre est une farce...

Il admira les doigts de sa patte libre d’un air fier.

- Enfin, ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir une carrure royale, le mérite d’avoir de grands pouvoirs et un titre qui en impose.

- C’est vous qui l’avez dit, pas moi, répondit Twilight avec un petit sourire narquois.

Le Roi des Tempêtes ouvrit de grands yeux et perdit son sourire, fusilla Twilight du regard en serrant les dents et donna une puissante gifle sur la cage, qui fit un demi-tour sur elle-même en renversant l’alicorne.

- Pourquoi bouge-t-elle encore, celle-ci ?! demanda-t-il avec colère à Tempest. Tu aurais pu la pétrifier comme les trois autres !

- Ça n’a pas été nécessaire pour la capturer, répondit la licorne. Elle était seule et absolument pas en état de se battre ou de fuir. Elle l’est toujours, d’ailleurs. Elle ne posera plus de problèmes. Il ne lui reste plus que son arrogance et sa magie. Enfin, plus pour longtemps…

- Bonne idée, approuva le Roi des Tempêtes en se calmant un peu. J’ai hâte de la priver de ce que lui reste…

Sur ces mots, le monarque se dirigea vers le centre du carré formé par les quatre princesses. Puis il planta le Sceptre de Sacanas dans le sol et ferma les yeux comme s’il se concentrait. Quatre traits lumineux du même bleu éclatant que le cristal du sceptre apparurent à la base de ce dernier. Tels des fissures déchirant le sol ou des serpents rampant vers leur proie, chacun se dirigea vers une alicorne. Dès qu’ils les touchèrent, ils leurs grimpèrent dessus et partirent dans toutes les directions, comme des veines gonflées.

Bien que n’ayant pas ses sabots sur le sol, Twilight n’échappa pas à son trait de magie malfaisante, qui rentra dans la cage sans difficulté. Une fois les quatre alicornes complètement recouvertes de veines magiques bleues, leurs yeux se mirent à luire de la même couleur. Soudain, le cristal du Sceptre de Sacanas, les veines et les yeux passèrent du bleu au rouge écarlate, et les cornes des quatre alicornes se mirent à cracher un rayon du même rouge en direction du cristal. Dès que le changement de couleur s’opéra, Twilight fut parcourue d’une douleur intense. Elle avait l’impression d’être au milieu de flammes invisibles, qui la brûlait et la faisait fondre. Elle n’avait rien ressentit de tel depuis la fois où Tirek l’a privée de ses pouvoirs. Les veines magiques et les yeux des trois autres alicornes luisaient également d’un rouge affreux, mais impossible de dire si elles souffraient elles aussi, piégées sous une croûte d’obsidienne…

Le supplice dura à peine une minute. Ensuite, les rayons des cornes s’estompèrent, les yeux des alicornes cessèrent de briller et les veines magiques se retirèrent de leurs victimes pour regagner le Sceptre de Sacanas, dont le cristal retrouva son bleu d’origine. Le Roi des Tempêtes rouvrit les yeux et examina son bâton avec attention.

- Oh, c’est fantastique ! finit-il par s’exclamer, les yeux brillants. C’est merveilleux ! Cette puissance ! Tellement de puissance ! C’est encore plus incroyable que je l’imaginais !

Il éclata de rire, fou de joie. Tempest avait les yeux tout aussi brillants que ceux de son maître. Twilight, complètement épuisée, essayait de se remettre sur ses sabots. Le Roi des Tempêtes commença à promener son regard autour de lui.

- Quel premier test pourrais-je effectuer ? se demande-t-il tout excité. J’ai tellement d’idées qui me viennent en tête…

Tempest s’agenouilla.

- Votre Majesté… Je serais honorée d’être la première à être témoin de votre nouvelle puissance.

La proposition ne fut pas du goût du monarque :

- Tempest, demanda-t-il d’un air sévère. Rappelle-moi pour qui tu as récupéré ce sceptre.

- Pardon ? demanda la licorne en levant la tête.

- Réponds à la question.

- Mais… pour vous, Votre Majesté.

- Tu en es sûre ?

- Bien sûr, Votre Majesté.

- Je veux dire, vraiment sûre ?

Tempest ne répondit pas tout de suite, comprenant ce qui se passait. Puis elle rebaissa la tête.

- Oui, Votre Majesté.

- Bon, répondit son maître. Tâche de t’en souvenir. Au lieu de penser à satisfaire tes désirs, pense à satisfaire ceux de ton roi. Je m’occuperai de toi plus tard.

Sur ces mots, le Roi des Tempêtes se retourna vers Twilight. Il brandit son sceptre vers la cage, et lui lança un sort de télékinésie. Il la souleva du sol et la fit léviter vers les trônes de Célestia et Luna. Il posa la cage juste devant eux.

- Regarde, Tempest, déclara le monarque avec un grand sourire. Je crois que j’ai trouvé. Je vais te montrer comment je compte saluer les dirigeants de ce monde lors de mes futures visites diplomatiques…

L'alicorne comprit aussitôt, et ferma les yeux en voyant le cristal du Sceptre de Sacanas briller.

Twilight eut l’impression d’être percutée par un bison et aspergée de vapeur brûlante. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle était couchée sur le flanc sur le balcon de la salle des trônes, entourée de morceaux des deux trônes, du mur du fond et de sa cage. Elle avait mal de partout. Le Roi des Tempêtes ne tarda pas à la rejoindre en passant par l’énorme trou dans le mur, suivi de Tempest.

- Pas mal, commenta le monarque en faisant tournoyer son nouveau sceptre entre ses doigts. Pas mal du tout.

Twilight essaya de se relever, mais le souverain l’en empêcha en la maintenant au sol avec son sabot droit.

- Estimez-vous heureuse de ne pas être passée par-dessus la rambarde, Princesse… Et que je n’ai pas déployé plus de puissance dans mon rayon. Restez tranquille, et je vous promets que vous ne subirez aucun de ces sorts funestes…

Le Roi des Tempêtes enleva son sabot du flanc de Twilight et se dirigea vers le bord du balcon. L’alicorne en profita pour se relever péniblement. Tempest n’accorda qu’un bref coup d’œil à la princesse, dépourvu de compassion… ou de haine. Elle avait le regard de quelqu’un attendant patiemment quelque chose. Elle reporta son attention vers son maître, qui regardait la grande cour de Canterlot en contrebas.

- Alors, quel sera le prochain test ? se demanda-t-il tout haut.

Son regard se porta sur le soleil qui brillait dans le ciel. Il se gratta le menton, puis se tourna vers Tempest et Twilight en pointant l’énorme boule lumineuse du doigt.

- Vous croyez que… ?

Il s’interrompit et sans attendre de réponse, il tendit le Sceptre de Sacanas vers le soleil et le fit basculer vers sa gauche. Aussitôt, le soleil se coucha, la nuit tomba, et la lune apparut.

- Mais oui je peux ! s’esclaffa le Roi des Tempêtes. Je peux déplacer le soleil et la lune, comme Célestia et Luna !

Le monarque refit passer le sceptre à droite, faisant revenir le soleil et la lumière du jour.

- Regardez-moi ça ! continua le souverain hilare en faisant des mouvements de gauche à droite avec son sceptre. Mardi, mercredi, jeudi, vendredi ! Jour ! Nuit ! Jour ! Nuit ! Jour ! Nuit ! Jour ! Nuit ! Ha ha ha ha ha !

Le Roi des Tempêtes s’arrêta et se retourna vers Tempest et Twilight, avec son sourire habituel :

- Non seulement c’est très amusant, mais j’imagine déjà les utilisations d’un tel pouvoir pour la guerre ! Imaginez ! Je pourrai empêcher la nuit de tomber ou au contraire la faire venir pour attaquer quand bon me semble ! Dérégler des rayons du soleil pour carboniser des royaumes entiers ! Dérégler les marées pour inonder les régions côtières !

Tempest écoutait avec envie, tandis que la terreur se lisait dans les yeux de Twilight.

- Oh, s’exclama le monarque avec les yeux brillants. Si ça se trouve, je suis aussi capable de faire s’écraser la lune ! Qu’en pensez-vous ? Ça aussi, ça fera des dégâts !

En voyant la commandante de son armée et la Princesse de l’Amitié le regarder avec des yeux ronds, le souverain se ravisa :

- Un peu trop tôt pour y penser, peut-être ? Vous avez raison. Mais promis, j’essayerai ! En attendant, je vais me contenter de voir ce que donnent les sorts de base avec ce nouveau sceptre…

Le Roi des Tempêtes se retourna vers la rambarde, regarda autour de lui ainsi que l’horizon.

- Et je vois des cibles parfaites pour ça…

Sur ces mots, le monarque leva le Sceptre de Sacanas, et prit pour cible les montagnes environnantes, la vallée en contrebas et les nuages dans le ciel. Les pics et les plaines furent bientôt criblés de cratères provoqués par des rayons d’énergie, des traits enflammés ou de puissants éclairs. Dans le ciel, tous les nuages furent vite pulvérisés, ou remplacés par d’inquiétants cumulonimbus. Tempest profitait du feu d’artifice en silence, tandis que Twilight, horrifiée, réfléchissait à ce qu’elle pourrait faire. Mais rien ne lui venait en tête et elle était à bout de force. De plus, à chaque pas qu’elle faisait à l’avant ou à l’arrière, Tempest la surveillait du coin de l’œil…

[Considérez qu’au lieu de faire un remake d’une célèbre scène des Visiteurs, puis de faire je ne sais quoi en attendant d’apercevoir les amis de Twilight, le Roi des Tempêtes va passer le début de la "bataille" de Canterlot à faire des tirs d’essai sur le paysage.]



[Insérez ici la "bataille" de Canterlot, jusqu’à la scène du Spike lance-flammes]



Sur le balcon du château, le Roi des Tempêtes se pencha par-dessus la rambarde, imité par Tempest Shadow et Twilight Sparkle.

- Qui ose interrompre mes tests ?! demanda à haute voix le monarque. Et s’en prendre à mes troupes, accessoirement ?

Reconnaissant les compagnons de route de Twilight et le chat escroc de Klugetown, Tempest n’en revenait pas.

- C’est impossible…

Twilight aussi n’en revenait pas, mais pour une autre raison. Elle avait également aperçu plus loin dans la ville les oiseaux pirates et la Princesse Skystar. Elle avait retrouvé le sourire et avait presque les larmes aux yeux.

- Elles sont revenues… marmonna-t-elle. Elles sont toutes revenues… Et les autres… Ils sont venus aussi…

La licorne se tourna vers l’alicorne, avec un regard mélangeant incompréhension et colère :

- Comment peuvent-ils être là ?! Ce chat vous a trahi sous mes yeux ! Et je t’ai trouvé sans ces ponettes, en larmes !

- Ce chat que je viens de rencontrer s’est rendu compte de son erreur et se rachète ! riposta Twilight d’un ton ferme. Et ces ponettes que je connais depuis des années m’ont pardonné et sont venues me retrouver ! Ce que tu vois en bas, c’est une manifestation d’amitié ! La Magie de l’Amitié !

Tempest ne répondit pas tout de suite, puis répondit avec un petit sourire :

- Tu parles de l’amitié que tu as toi-même dit avoir trahi ?

- Oui, répondit sans hésiter Twilight. Mais je l’ai compris, et dès que je le pourrai, je rattraperai aussi mon erreur.

Sans attendre de réaction de la licorne, l’alicorne enchaîna :

- La vraie question est : est-ce que toi, tu en serais capable ?

Tempest ouvrit de grands yeux et s’avança vers Twilight, ses dents serrées et sa corne brisée crépitant d’étincelles :

- Ne t’avise pas de me comparer à toi ! Je n’ai pas trahi l’amitié !

- Tu en es sûre ? demanda la Princesse de l’Amitié sans flancher.

Tempest s’arrêta, muette, perdues dans ses pensées. Elle en fut brutalement tirée lorsqu’une grosse patte griffue lui saisit le crâne.

- Tempest, déclara le Roi des Tempêtes d’un ton très calme. Tu veux bien aller réfléchir à la question un peu plus loin ?

Tout en parlant, il força la commandante de son armée à s’écarter de son chemin. Elle se laissa faire et alla un peu plus loin. Le monarque toisa Twilight de toute sa hauteur, la bouche ornée d’un de ses habituels sourires médisants :

- Dites-moi, Princesse, les petites ponettes en bas ne seraient pas les autres détentrices des Éléments d’Harmonie ? Celles qui sont presque aussi célèbres que vous ?

Twilight soutint le regard du souverain, et répondit sur un ton de défi :

- Attendez un peu qu’elles arrivent jusqu’ici. Je vous garantis que vous n’allez plus garder ce sourire très longtemps.

La menace ne fit qu’agrandit ledit sourire :

- Oh, vous pensez qu’elles ont une chance contre moi alors que je détiens la puissance des alicornes ? J’en doute fort… De toute façon, je ne compte pas les attendre…

Le monarque retourna devant la rambarde et brandit le Sceptre de Sacanas vers le ciel.

- Il est grand temps de voir ce que ce sceptre peut faire lorsque je m’en sers pour contrôler les vents ! Regardez bien, Princesse Twilight ! Vous allez comprendre ce qui m’a fait gagner le titre de "Roi des Tempêtes" !

Un rayon d’énergie bleu s’éleva du Sceptre de Sacanas vers le ciel, et ce fut l’apocalypse.

Des cumulonimbus d’un noir d’encre se formèrent de partout, un vent assez puissant pour arracher les tuiles des toits se leva, la foudre s’abattit de toute part.



[Insérez ici les plans montrant les effets de la tempête sur Canterlot et les autres Mane réfléchissant à un moyen de la traverser]



Sur le balcon du château, épargné par les violentes rafales, le Roi des Tempêtes admirait son œuvre tout en jubilant :

- Magnifique ! Je n’ai jamais déchaîné une tempête aussi dévastatrice ! Ha ha ha ha ! Que tout disparaisse !

Tandis que la situation semblait de plus en plus perdue pour Twilight, Tempest s’avança soudainement vers son maître, en parlant aussi fort et distinctement que possible pour que sa voix soit audible :

- Votre Majesté… Votre tempête est impressionnante, mais… que faites-vous de la ville ? Et de nos soldats ? Et des poneys que nous avons capturés ? Vous les mettez en danger !

- Ohlà, cela fait beaucoup de choses dont je devrais me préoccuper, Tempest ! répondit le souverain d’un air amusé. Je n’ai que faire de Canterlot, je n’avais pas l’intention de m’y installer ! Alors autant la raser ! Et franchement, crois-tu que j’aie encore besoin d’une armée ou d’esclaves maintenant que je détiens un tel pouvoir ?

La réponse fit frissonner Tempest, de même que Twilight. Le Roi des Tempêtes ajouta cependant en souriant :

- Mais ne t’inquiète pas, Tempest : si certains soldats et prisonniers parviennent à survivre à ça, ils prouveront qu’ils seront encore dignes de me servir, et je les accepterai à mes côtés avec grand plaisir !

Le Roi des Tempêtes et Tempest ne faisaient plus attention à elle, Twilight se prépara à bondir vers eux pour tenter quelque chose. Mais elle s’arrêta en entendant la voix ferme de la licorne :

- Puisque vous réabordez la question de la loyauté, Votre Majesté, j’aimerais qu’on reparle de ma corne.

Le monarque eut un regard surpris, soupira puis lâcha d’un ton agacé :

- Je te trouve beaucoup trop insistante sur le sujet, Tempest…

- J’estime avoir assez attendu, répondit la licorne sans baisser son ton.

Le Roi des Tempêtes et Twilight ouvrirent des yeux ronds.

- Tu es sûre de vouloir employer ce ton avec moi, Tempest ? demanda le souverain en serrant un peu les dents.

- Je vous ai donné le Sceptre de Sacanas, la magie des alicornes pour l’alimenter et vous avez eu tout le temps de constater que l’association des deux fera de vous le maître du monde.

Tempest s’agenouilla, puis continua :

- Réparez ma corne, et je vous jure que je continuerai de vous servir fidèlement et efficacement. Même plus efficacement qu’avant ! Avec mes pouvoirs retrouvés, je vous aiderai à conquérir le reste du monde.

Le souverain ne se mit pas en colère. Au contraire, il regarda la commandante de son armée avec un air fier, une main sur la hanche.

- De l’intelligence, de la force, de la détermination, du caractère, une fidélité sans faille, des désirs humbles… C’est pour ça que je t’ai accepté au sein de mon armée.

La licorne se redressa, attendant une réponse. Après une petite pause, son maître soupira et ajouta :

- Malheureusement, j’ai bien peur que tu attendes ta récompense en vain…

Tempest commença à se fissurer.

- Que… quoi ?

Elle n’arriva pas à en dire plus.

- Eh bien, premièrement, maintenant que je sais de quoi le Sceptre de Sacanas est capable, j’ai dit que je n’ai plus besoin de personne pour me servir. Toi comprise, bien sûr. Tu n’as pas entendu ? Tu avais le vent dans les oreilles, peut-être ?

Tempest se fissura de plus en plus.

- Mais… bafoua-t-elle. Nous… nous avions un accord ! Vous m’aviez donné votre parole !

- Deuxièmement, coupa le Roi des Tempêtes en insistant sur le mot.

Le monarque afficha un de ses plus beaux sourires :

- Malgré toutes tes qualités, tu restes désespérément naïve, Tempest. Réfléchis un peu. Moi, le Roi des Tempêtes, le conquérant impitoyable et infatigable, je tombe par hasard sur une pitoyable licorne d'Equestria dont je souhaite m'emparer, sans corne, sans rien pour elle, sans amis mais pleine de tristesse et de ressentiments envers son royaume et ses habitants… Que croyais-tu ? Que ma première pensée a été de t’aider ? Que j’allais être ton ami ?

Tempest se brisa.

- Je me sers de toi depuis le début, Tempest ! continua le souverain en se penchant et en pointant du doigt la licorne, qui reculait devant lui. Tu étais parfaite ! Tu m’as dit tout ce que je voulais savoir sur Equestria, ses dirigeants et ses habitants sans hésiter ! Tu m’as aidé à chercher un moyen de renverser les princesses alicornes sans hésiter ! Tu m’as offert ces princesses et le Sceptre de Sacanas sur un plateau sans hésiter ! Et pour ça, je n’ai eu qu’une seule chose à faire : te faire miroiter l’espoir que je te rendrai ta misérable corne pour tes bons et loyaux services !

Le Roi des Tempêtes se redressa et poursuivit :

- Tu pensais peut-être que je comptais sincèrement faire de toi ma meilleure force armée ? Pauvre idiote ! J’avais déjà la meilleure force armée bien avant de te connaître ! Une armée de soldats fidèles, brutaux et efficaces ! Ils avaient à peine besoin d'une commandante comme toi ! Et comme tu peux le constater autour de toi, même eux ont fini par m’être inutiles. J’ai finalement trouvé une meilleure force armée qu’eux.

Le monarque termina d’enfoncer le clou :

- Oh, et pour ce qui est du plein potentiel de ta corne dont tu n’as pas arrêté de me rabâcher les oreilles, sache qu’il ne m’a jamais intéressé. Ça aurait peut-être été joli à voir, mais ça n’aurait jamais égalé mes chers hérissons. Et je ne ferai pas de comparaison avec le Sceptre de Sacanas. De plus, je me suis de plus en plus demandé si te rendre tes pouvoirs ne m’aurait pas fait perdre ta loyauté. Surtout avec ce que j'ai entendu aujourd’hui...

Enfin, Tempest s’embrasa :

- J’avais tout perdu ! Et à cause de vous…

- Tu as perdu bien plus encore… acheva le Roi des Tempêtes, plus souriant que jamais.

Sur ces mots, le monarque abaissa le Sceptre de Sacanas vers la tête de l’ancienne commandante de son armée.

- À présent, déclara le souverain d’un ton froid, disparait de mon armée… et de ma vue.

Le cristal du sceptre se mit à luire, la corne brisée de Tempest commença à crépiter d’étincelles. Les deux anciens alliés lancèrent leur attaque en même temps. Il y eu un grand flash aveuglant accompagné d’un son semblable à une explosion. Le Roi des Tempêtes fut propulsé en arrière, percuta de plein fouet un pan du mur et s’étala sur le sol. Tempest voltigea à l’autre bout du balcon… sans rien pour arrêter son vol plané. Elle eut juste le temps et le réflexe de s’accrocher à la rambarde avec son sabot avant droit.

Twilight examina rapidement la situation : le Roi des Tempêtes était étalé sur le ventre, à moitié sonné. Il n’allait pas tarder à se remettre et tenait encore fermement le Sceptre de Sacanas, mais l’alicorne avait largement le temps de courir vers lui et lui marcher sur la patte pour le forcer à lâcher prise. Tempest s’accrochait à la rambarde, mais les vents balayant le bord du balcon la poussait irrésistiblement vers l’arrière. Elle n’arrivait pas à tendre son sabot avant gauche, et celui de droite glissait lentement. Si personne ne l’aidait, elle serait emportée par la tempête dans quelques instants.

Twilight fit son choix.

Le bout du sabot de Tempest se détacha de la rambarde. La licorne ouvrit de grands yeux effrayés en la voyant s’éloigner, puis vit deux sabots violets saisir le sien et stopper net son envol.

- Tiens bon ! lui cria Twilight.

Tempest n’en revenait pas.

- Pourquoi est-ce que tu me sauves ?

L’alicorne répondit en souriant :

- Parce que… c’est ce que font les amis…

La licorne resta muette quelques instants puis, pour la première fois depuis qu’elle l’a rencontré, la Princesse de l’Amitié la vit afficher un petit sourire de joie et de tristesse.

Twilight ramena Tempest vers le balcon et l’aida à passer par-dessus la rambarde. C’est alors qu’une voix beaucoup trop familière retentit derrière elles :

- Un beau geste, Princesse… Mais vous n’avez fait que retarder l’inévitable…

Le Roi des Tempêtes terminait de se relever, beaucoup moins souriant que tout à l'heure. Tempest se remit aussitôt en position de combat, mais alors qu’elle le faisait et que les premières étincelles commençaient à sortir de sa corne brisée, son ancien maître leva légèrement le Sceptre de Sacanas. Aussitôt, les étincelles disparurent et la licorne se recroquevilla en se tenant la tête.

- Non, pas cette fois, lança le monarque. À moins que tu veuilles éclater comme un ballon. Enfin, ça ne changera pas grand-chose, tu me diras…

Le Roi des Tempêtes s'avança tout en saisissant son sceptre à deux mains.

- Je vous avais pourtant dit de rester tranquille, Princesse Twilight. Mais puisque vous n’y arrivez pas, autant faire d’une pierre deux coups…

Le souverain s’arrêta devant les deux ponettes, et pointa son sceptre dans leur direction en susurrant d'un ton menaçant :

- Adieu…

Ses deux cibles étaient incapables de se défendre ou de fuir.



Quelques instants auparavant, dans la rue principale de Canterlot, les pirates s’affairaient autour de l’énorme canon à confettis de Pinkie Pie, qu’ils ont amené péniblement ici malgré son poids et la tempête. À l’abri du vent derrière une maison, Mullet terminait de raccorder les fils d’un détonateur électrique, que Squabble attendait d'enclencher avec impatience.

- Vous êtes sûres que c’est une bonne idée ? demanda Mullet en se tournant vers le canon.

- Oui ! lui répondit une voix joyeuse à l’intérieur de la pièce d’artillerie. Allez-y ! Merci !

Au fond de la gueule du canon se trouvaient une Rarity se sentant trop à étroit, une Pinkie Pie toute excitée, une Applejack attendant patiemment le départ, une Rainbow Dash attendant impatiemment le départ, une Fluttershy tremblant de peur tout en se cachant les yeux et un Spike serrant les dents à s’en fendre la mâchoire.

- Oh ça va être génial ! trépigna la ponette rose. Qui trouve ça génial ? Moi, je trouve ça génial !

Squabble abaissa le levier du détonateur, et le canon expédia ses occupants dans les airs avec un gros boum. Tout le monde hurla de terreur, sauf Pinkie qui criait toute sa joie. Le groupe fila dans les airs à toute vitesse, assez pour ne pas être inquiété par les vents puissants de la tempête.



Le Roi des Tempêtes eut à peine le temps de se détourner de Twilight Sparkle et Tempest Shadow en entendant des cris suspects qu’il reçut cinq ponettes et un petit dragon dans son plastron. Le choc le propulsa en arrière… et lui fit lâcher le Sceptre de Sacanas qui voltigea dans les airs ! Le groupe disparut par le trou dans le mur du fond de la salle des trônes. Twilight se releva aussi vite que possible et se précipita vers le trou. Tempest, encore souffrante de l’emprise du sceptre, retomba en essayant de se remettre sur ses sabots.

Twilight retrouva ses amies ponettes et Spike éparpillés sur le sol de la salle des trônes. Le Roi des Tempêtes était étendu un peu plus loin sur le dos, et ne remuait plus.

- En plein dans le mille ! se félicita Pinkie à moitié sonnée.

L’alicorne débordait de joie :

- Les filles ! Spike ! Vous êtes tous revenus ! Je suis tellement désolée… J’ai eu tort de…

Pinkie l’interrompit en la serrant entre ses jambes avant.

- Nous aussi nous sommes désolées, dit la ponette rose. Ça nous arrive de nous disputer, mais on n’aurait jamais dû…

- Euh, on en reparlera plus tard ! la coupa soudainement Rainbow en pointant le bout de la salle des trônes. C’est pas encore fini !

Tous les regards se tournèrent vers ce que désignait la pégase bleue. Après avoir été lâché par le Roi des Tempêtes, le Sceptre de Sacanas est allé se planter dans le vitrail circulaire encore intact en haut du mur du fond de la salle. Privé d’utilisateur, et lâché alors qu’il préparait une attaque, il vibrait de façon incontrôlable. Son cristal commença à cracher de puissants rayons d’énergie, qui ravagèrent le plafond et une partie des murs de la pièce. D’énormes morceaux de pierre commencèrent à tomber de toute part, des colonnes s’écroulèrent et la tempête commença à s’engouffrer dans la salle.

- Je dois atteindre ce sceptre ! cria Twilight à ses amis. Il faut que j’arrive à le contrôler !

- Vas-y ! l’encouragea Pinkie. Tu peux le faire, Twilight !

- Non, corrigea la Princesse de l’Amitié en souriant. Nous pouvons le faire. Ensemble.

Le groupe enfin reformé discuta rapidement d’un plan d’action. Applejack cala ses jambes arrière contre un gros morceau du plafond, puis saisit la jambe derrière droite de Fluttershy, qui fit de même avec Rarity, qui saisit la queue de Spike entre ses dents, qui s’accrocha à la queue de Rainbow, qui saisit la jambe arrière droite de Pinkie, qui fit de même avec Twilight. Celle-ci déploya ses ailes, et les fit battre autant qu’elle le pouvait avec ce qui lui restait de forces. Aidée par les ailes de Rainbow et Fluttershy, et surtout par les vents de la tempête, la chaîne d’amis commença à l’élever dans les airs, vers le Sceptre de Sacanas.

C’est à ce moment que le Roi des Tempêtes se redressa. Et cette fois, il ne sourirait plus.

Le monarque écarta rageusement les gravats qui étaient tombés autour de lui, et, apercevant ce que Twilight et ses amis essayaient de faire, il entra dans une colère noire :

- Ce sceptre m’appartient !

Sa voix fit tourner vers lui des regards horrifiés. Le souverain s’élança, dépassa Applejack qui s’attendait à être percutée et se mit à grimper sur un tas de gravats et de colonnes brisées qui s’étaient entassés sur le côté droit de la salle des trônes. Le sommet du monticule était près du mur du fond. Beaucoup trop près.

La chaîne formée par Twilight et ses amis continuait de s’élever. Chacun essayait de s’étirer autant que possible pour l’agrandir. À un bout, Twilight commença à tendre sa jambe avant droite, à moitié aveuglée par les rayons qui partaient encore du Sceptre de Sacanas et les vents qui lui fouettaient le visage. À l’autre bout de la chaîne, Applejack essayait de se pencher sans perdre l’équilibre. De son côté, le Roi des Tempêtes escaladait les gravats à toute vitesse en grognant et en écumant de rage, les yeux complètement fous. À chaque fois qu’il trébuchait, il accélérait et s'énervait encore plus.

La chaîne s’éleva à son maximum, mais Twilight n’était pas assez près du Sceptre de Sacanas pour le saisir.

- Non ! s’exclama le Roi des Tempêtes. Il est à moi !

Chacun des maillons de la chaîne essayait de s’étirer un peu plus pour gagner de précieux centimètres. Twilight tendit ses deux jambes avant, elle frôlait le sceptre tant convoité. C’est alors que le Roi des Tempêtes arriva en haut de son tas de gravats.

- Sa puissance est à moi ! rugit-il.

Consumé par la rage et l’avidité, le monarque bondit droit devant lui sans réfléchir.

Tout se passa très vite. Twilight parvint enfin à saisir le Sceptre de Sacanas entre ses sabots avant par le milieu de son manche, et l’abaissa pour le tirer du trou. La patte griffue du Roi des Tempêtes rata l’artéfact de quelques centimètres, et le souverain passa au travers de le vitrail. Il vola entièrement en éclats, permettant à la tempête de s’engouffrer encore plus dans la salle. Les vents violents aspirèrent brutalement Twilight, et la firent glisser des sabots avant de Pinkie Pie qui ne parvint pas à retenir son amie. Le Roi des Tempêtes et la Princesse de l’Amitié se retrouvèrent dehors, à la merci de la tempête. Le monarque remua désespérément les bras pour essayer de s’accrocher à quelque chose, mais il n’y avait rien pour le sauver, et les vents l’entrainèrent à toute vitesse vers la grande cour de Canterlot. L’alicorne, tenant fermement le Sceptre de Sacanas, essayait de battre des ailes, mais elle fut emportée très haut dans le ciel, au cœur-même de la tempête.

- Non ! hurla le Roi des Tempêtes. Noooooooooon !

- Ahhhhhhhhhh ! cria de concert Twilight Sparkle.

- Twilight ! s’époumona Pinkie Pie. Noooooooooon !

Les autres ponettes et Spike eurent le souffle coupé. Le monarque et la Princesse de l'Amitié disparurent au milieu des nuages noirs, des éclairs déchaînés, des amas de poussière et des débris en perdition.

[Vous pouvez reprendre le film à partir d'ici !]

Avatar du membre
Acylius
Brony connaisseur
Messages : 391
Enregistré le : 28 nov. 2013, 20:51
Sexe : Garçon
Localisation : au doux pays de Gaume
Contact :

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Acylius » 29 mai 2019, 00:31

Je crains de ne pas être tout à fait d'accord avec toi. Je sais que beaucoup reprochent au Roi Storm son côté bouffon, mais pour ma part je pense qu'un méchant n'a pas toujours besoin de se montrer sérieux ou d'en imposer en permanence pour être mémorable. Le duo Roi Stom / Tempest m'a beaucoup rappelé le duo Draken / Shego dans Kim Possible, que je considère comme un des meilleurs duo de méchants que je connaisse, et personnellement j'ai trouvé qu'il marchait très bien dans le film.
Je reconnais néanmoins que la réécriture que tu fais du film permet de le voir d'une autre manière, avec un autre ambiance, certainement plus proche de ce que d'autres auraient aimé voir.
Par contre, si ça n'avait tenu qu'à moi, j'aurais fait l'impasse sur les hérissons et je me serais contenté de les appeler soldats ou sous-fifres.

Avatar du membre
RonnyDD
Brony savant
Messages : 543
Enregistré le : 03 oct. 2016, 22:00
Sexe : Garçon

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par RonnyDD » 08 juin 2019, 19:03

J’ai fini de lire (ça fait quelques jours, déjà), mais je n’ai pas encore trouvé le temps de répondre...
Je ne perds pas ça de vue!

Avatar du membre
RonnyDD
Brony savant
Messages : 543
Enregistré le : 03 oct. 2016, 22:00
Sexe : Garçon

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par RonnyDD » 10 juil. 2019, 16:38

Bon, allons-y! :twiscribe:

Avant toute chose, petite précision. Comme je l’ai déjà mentionné, je n’ai pas spécialement aimé le film de 2017
et pas juste à cause du roi Storm... Comme cette «fanfic» est basée sur le film en question, cela a probablement un peu entaché
mon appréciation de ce que tu as écrit (indépendamment de la qualité d’écriture).

Pour ce commentaire, je vais faire mon possible pour enfermer mon ressenti sur le film
dans un tiroir fermé à double tour. :pinkiesmile:

Autrement dit, évaluer la qualité de ton travail de façon aussi objective que possible. :twisherlock:

Alors, qu’en ai-je pensé? :RDbeg:

D’un point de vue purement technique, c’est vraiment bien fait. Il y un bon équilibre entre descriptions de l’action et dialogues.
Tu évites également les répétitions ce qui, mine de rien, n’est pas si facile en écriture. Et je n’ai pas grand choses d’autres à dire
sur l’aspect technique puisque je n’y connais pas grand chose. :pinkhuh:

Passons maintenant au contenu. :twiright:

Alors oui, ta vision du roi Storm est plus convaincante que celle du film. :rdhair: Il est à la fois intimidant et détestable (dans le bon sens).
J’aime bien l’évolution de sa relation avec Tempest. Au début, il la traite avec un certain «respect», mais plus ça avance, plus il se montre méprisant et surtout, réticent à lui rendre sa corne, allant même jusqu’à la culpabiliser de demander à quel moment elle pourra l’avoir.

Autrement, tu utilises un vocabulaire recherché et varié. J’ai même appris des nouveau mots! :pinkieparty:


Bref, bon travail! Je serai heureux de te relire si tu refais une fanfic (et je l’apprécierai sans doute davantage si elle n’est pas dérivée du film :Twimbra: )

Avatar du membre
Thunder Hooves
Brony savant
Messages : 608
Enregistré le : 05 sept. 2017, 21:03
Sexe : Garçon
Localisation : Everfree Forest

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Thunder Hooves » 10 juil. 2019, 22:41

Ah ben enfin je trouve le temps de lire ton travail Sbro, depuis le temps que tu lis et relis le mien je m’en sens d’ailleurs particulièrement ingrat. Ma question est donc la suivante : " Préfères-tu une critique générale qui ne zoom pas sur des passages particuliers, ou cela t'irai t'il si je reprend tout le texte pour en faire une correction précise ? "
Sunset Shimmer Best Waifu :sunset23:

Tout avis contraire ne sera pas retenu comme stipulé dans l'article 156 alinéa 4 du code des fanboy :yousay:

À ceux que ça intéresse voici un lien vers mes scripts MLP :
Épisode 1 : " Un Plan qui bat de l'Aile "
Épisode 2 : " Coup d'Envol "

Et mon bloc sur le forum ainsi que mon DA :
Deviant Art
Le Bloc de Thunder

Avatar du membre
Sbro
Brony légendaire
Messages : 1122
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Sbro » 11 juil. 2019, 18:58

Merci à tous pour vos retours ! Ça me fait plaisir d’en avoir là-dessus, ça faisait longtemps que je n’avais pas écrit et partagé une fiction aussi longue, j'avais envie de savoir ce que ça donne.
Acylius a écrit :
29 mai 2019, 00:31
Le duo Roi Stom / Tempest m'a beaucoup rappelé le duo Draken / Shego dans Kim Possible, que je considère comme un des meilleurs duo de méchants que je connaisse, et personnellement j'ai trouvé qu'il marchait très bien dans le film.
Intéressant comme comparaison… :tponder:

Maintenant que tu le dis, je vois aussi des similitudes entre Storm/Tempest et Draken/Shego. Et pas seulement au niveau de la relation, le physique et le code couleur de Storm rappellent ceux de Draken.

Est-ce qu’Hasbro s’est encore inspiré de personnages Disney populaires, comme Discord et le Génie d’Aladdin ?
Si c'est le cas, j’ai envie de dire que c’est encore raté niveau équivalence :discord:, j’ai de meilleurs souvenirs de Draken et Shego, alors que je connais moins Kim Possible que My Little Pony.

Je n’ai rien contre la formule du bras droit qui se révèle plus sérieux et dangereux que le grand méchant (même si je préfère quand il est seulement plus dangereux), et elle a sa place dans une œuvre comme la G4.

La première question qu’on peut se poser, c’est est-ce que ce genre de formule n’est pas plus pertinente/efficace dans le cadre d’une série plutôt que d’un seul film ? Pas sûr que Draken et Shego auraient autant marqué les esprits s'ils avaient été des méchants de film, ils ont eu toute une série pour qu'on comprenne leur relation et qu'on s'y attache.

Autre question : est-ce qu’il était pertinent d’utiliser cette formule pour LE film de la G4 ? Le seul et l’unique qu’il ne fallait pas rater ? N’aurait-il pas fallu utiliser une formule sûre plutôt qu’une nouvelle formule, potentiellement casse-gueule qui plus est ?

Storm et Tempest auraient peut-être plus fait mouche en tant qu’antagonistes d’une saison, ou qu’antagonistes récurrents de toute la G4.
De toute la G4 ? Aussi, mais ça nous aurait privé de superbes méchants ! :sombras: (ceci est toujours un superbe méchant)
Acylius a écrit :
29 mai 2019, 00:31
je pense qu'un méchant n'a pas toujours besoin de se montrer sérieux ou d'en imposer en permanence pour être mémorable
Bien sûr, le Discord de la saison 2 est un bon exemple dans la G4 elle-même. Et le film a Grubber.

Quitte à faire un peu de comique avec les méchants, j’aurais préféré que le film concentre le ridicule sur Grubber, et fasse uniquement des blagues "soft" avec Storm et Tempest sans les décrédibiliser.

Il aurait fallu une ambiance proche du final de la saison 4, où Discord s’amuse beaucoup avec Tirek, mais sans pour autant lui faire perdre ses moyens ou le rendre moins menaçant aux yeux des spectateurs.
Acylius a écrit :
29 mai 2019, 00:31
Par contre, si ça n'avait tenu qu'à moi, j'aurais fait l'impasse sur les hérissons et je me serais contenté de les appeler soldats ou sous-fifres.
Parce que ça les rend moins impressionnants, c’est ça ? :applesmile:

J’ai appris le terme pendant la rédaction de l’histoire. Avant de le savoir, je pensais les considérer comme des monstres un peu plus imposants, genre des trolls, et après, j’ai réfléchi à un nom jeu de mot, comme le crocodile de Princess Twilight Sparkle (celui pour lequel la VF n'arrive pas à se mettre d'accord pour le nom :rd:).

Mais c’est plus fort que moi, quand un terme est établi officiellement, je suis fini, je suis et je respecte, je refuse de l’ignorer.
RonnyDD a écrit :
10 juil. 2019, 16:38
Comme je l’ai déjà mentionné, je n’ai pas spécialement aimé le film de 2017 et pas juste à cause du roi Storm... Comme cette «fanfic» est basée sur le film en question, cela a probablement un peu entaché mon appréciation de ce que tu as écrit (indépendamment de la qualité d’écriture).

Pour ce commentaire, je vais faire mon possible pour enfermer mon ressenti sur le film dans un tiroir fermé à double tour. :pinkiesmile:

Autrement dit, évaluer la qualité de ton travail de façon aussi objective que possible. :twisherlock:
Je comprends parfaitement, si le lecteur n’aime pas trop le sujet de base, il sera inévitablement moins investi.

Je rappelle aussi mon avis, je considère le film comme bien, mais sans plus. Trop de défauts m'empêchent de le considérer comme très bien ou excellent, il aurait pu être bien mieux. Et comme tu dis, ses antagonistes bancals ne sont pas ses seuls problèmes.
Il mériterait d'être complètement réécrit, mais je ne suis pas encore assez taré pour faire ça. :twismile:
Je crois que je vais arrêter de l'appeler "le film de 2017", aux dernières nouvelles, la G4 n'en aura pas d'autres. :twgasp:
Pour revenir au texte, j'espère que ta lecture n’a pas été trop désagréable malgré le fait qu'il soit dérivé du film. :spikesmile:
RonnyDD a écrit :
10 juil. 2019, 16:38
Il y un bon équilibre entre descriptions de l’action et dialogues.

Tu évites également les répétitions ce qui, mine de rien, n’est pas si facile en écriture.

[…]

Autrement, tu utilises un vocabulaire recherché et varié. J’ai même appris des nouveau mots! :pinkieparty:
Bon visiblement non, la lecture s’est bien passée. :spikehot:

Ça me rassure que les descriptions et les dialogues soient bien dosés, au vu de la longueur du texte.
Éviter les répétitions, une règle d’or, même si je ne me souviens plus si mes cours littéraires ont beaucoup insisté là-dessus… J’ai peut-être appris à la respecter autrement… :twithink:
En plus, je suis du genre à compter les occurrences des mots qui reviennent souvent et de leurs synonymes. :twismatch:
Beaucoup (trop) pointilleux. :twicrazy:
Et le vocabulaire recherché… Ben on se refait pas, j’ai envie de dire. C’est ma façon de parler et d’écrire. :twiscribe:
Mais c’est bon de savoir que c’est agréable à lire, et que ça fasse pas trop pompeux. :Twimbra:
RonnyDD a écrit :
10 juil. 2019, 16:38
Il est à la fois intimidant et détestable (dans le bon sens).
Aha, mission accomplie ! :RDyeah:
RonnyDD a écrit :
10 juil. 2019, 16:38
J’aime bien l’évolution de sa relation avec Tempest. Au début, il la traite avec un certain «respect», mais plus ça avance, plus il se montre méprisant et surtout, réticent à lui rendre sa corne, allant même jusqu’à la culpabiliser de demander à quel moment elle pourra l’avoir.
Oui, j’ai essayé de faire en sorte qu’il la manipule de manière plus subtile pour la garder à ses côtés jusqu’à ce qu’il n’ait plus besoin d’elle.
Pas comme dans le film où on dirait que Tempest accepte de suivre les ordres d’un chef qui la respecte à peine (surtout dans la manière dont il lui parle, et on oubliera pas la petite caresse méprisante dans sa crinière lorsqu’il est au château de Canterlot) et qui se montre aussi capricieux qu’un gamin (cf. sa première scène et la manière dont il refuse de lui rendre sa corne la première fois).
RonnyDD a écrit :
10 juil. 2019, 16:38
Bref, bon travail! Je serai heureux de te relire si tu refais une fanfic (et je l’apprécierai sans doute davantage si elle n’est pas dérivée du film :Twimbra: )
Ah ben c’est bon à savoir ! :applebyay:
Ma prochaine sera dérivée d'Equestria Girls ! Ce sera beaucoup mieux, qu’en dis-tu ? :applebmouth:

Plus sérieusement, je n’ai pas d’autre fiction en vue pour le moment.
J’avais vraiment envie d’écrire quelque chose sur le Roi Storm (je me demande encore d'où est venu un tel désir :swidea:), mais pas plus.
L’inspiration me reviendra peut-être. :swetidea:
Thunder Hooves a écrit :
10 juil. 2019, 22:41
Ah ben enfin je trouve le temps de lire ton travail Sbro, depuis le temps que tu lis et relis le mien
Tiens, deux réactions le même jour.
Bon, le "jamais deux sans trois" n’a pas été brisé ! :twilihigh:
Thunder Hooves a écrit :
10 juil. 2019, 22:41
je m’en sens d’ailleurs particulièrement ingrat.
Oh, mieux vaut tard que jamais.
Hm ? :rarete: Je me répète ? :raritywtf: Oui, j’ai impression que cette phrase est une de mes philosophies de vie. :rarityconfused:
Thunder Hooves a écrit :
10 juil. 2019, 22:41
Ma question est donc la suivante : " Préfères-tu une critique générale qui ne zoom pas sur des passages particuliers, ou cela t'irai t'il si je reprend tout le texte pour en faire une correction précise ? "
Ma foi, fais comme tu le sens, si tu tiens absolument à parler de certains passages, je ne vais pas t’en priver et je n’ai rien contre les réponses longues. :RDread:
L’important, c’est que tu me dises ce que tu en penses. :rdhair:

Avatar du membre
Thunder Hooves
Brony savant
Messages : 608
Enregistré le : 05 sept. 2017, 21:03
Sexe : Garçon
Localisation : Everfree Forest

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Thunder Hooves » 11 juil. 2019, 22:08

Sbro a écrit :
11 juil. 2019, 18:58
Ma foi, fais comme tu le sens, si tu tiens absolument à parler de certains passages, je ne vais pas t’en priver et je n’ai rien contre les réponses longues. :RDread:
L’important, c’est que tu me dises ce que tu en penses. :rdhair:
Ok, va pour une reprise totale et intégrale du texte façon Sabots de Tonerre :swplaned:
Sunset Shimmer Best Waifu :sunset23:

Tout avis contraire ne sera pas retenu comme stipulé dans l'article 156 alinéa 4 du code des fanboy :yousay:

À ceux que ça intéresse voici un lien vers mes scripts MLP :
Épisode 1 : " Un Plan qui bat de l'Aile "
Épisode 2 : " Coup d'Envol "

Et mon bloc sur le forum ainsi que mon DA :
Deviant Art
Le Bloc de Thunder

Avatar du membre
Sbro
Brony légendaire
Messages : 1122
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Sbro » 12 juil. 2019, 08:48

Tout le texte ? Il y a vraiment autant de choses à redire ? :RDearlord:
Image

Avatar du membre
Thunder Hooves
Brony savant
Messages : 608
Enregistré le : 05 sept. 2017, 21:03
Sexe : Garçon
Localisation : Everfree Forest

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Thunder Hooves » 12 juil. 2019, 11:08

Nan, rassures-toi j'aime un bon nombre de tes modifications sur le roi des tempêtes et ta mise en scène est franchement bonne. Cependant, les erreurs techniques que je vois sont récurrentes et je ne parviens pas écrire un avis qui englobe tout. Je vais donc tout reprendre car c'est plus pratique pour moi :applebloom:
Sunset Shimmer Best Waifu :sunset23:

Tout avis contraire ne sera pas retenu comme stipulé dans l'article 156 alinéa 4 du code des fanboy :yousay:

À ceux que ça intéresse voici un lien vers mes scripts MLP :
Épisode 1 : " Un Plan qui bat de l'Aile "
Épisode 2 : " Coup d'Envol "

Et mon bloc sur le forum ainsi que mon DA :
Deviant Art
Le Bloc de Thunder

Avatar du membre
Thunder Hooves
Brony savant
Messages : 608
Enregistré le : 05 sept. 2017, 21:03
Sexe : Garçon
Localisation : Everfree Forest

Re: [One-Shot] [Normal] [Univers Alternatif] Le Roi des Tempêtes

Message par Thunder Hooves » 12 juil. 2019, 14:31

Voilà, une matinée de relecture bien remplie.

J'ai appliqué un code couleur à ton texte dont voici la légende :
Rouge : Changement voir suppression relevant d'un inconfort de lecture.
Orange : Suggestion d'un changement voir d'une suppression relevant d'un inconfort mineur.
Violet : Suggestion tatillonne du lecteur.
Vert : Passages nickel d'un point de vu narratif.


Avant que tu ne te re-re-re-re-relises, j'ai bien aimé les changements que tu as apporté aux scènes du film. Peut-être que je regrette un peu de comique de la part du Roi des Clampettes Tempêtes mais c'est quelque chose qui se corrigerai sûrement avec un bon jeu d'acteur. Tu as su faire de lui la menace qu'il aurait dû représenter et c'est bien ce qui lui manquait.
Pour ce qui m'a dérangé : tu as tendance à beaucoup en dire alors que tu en montre déjà et les échanges entre personnages sont parfois trop longs à mon goût. Mais ça je te laisse voir ça plus bas.

Merci pour ton boulot, je lirai volontier tes prochains travaux :pinkiecider:

Le Roi des Tempêtes, Première partie

[Chapitre DVD/Blu-ray : La Quête]

[À partir du moment où Tempest Shadow se tient sur le balcon du château de Canterlot]


Tempest Shadow regarda les ballons s’élever jusqu’à ce qu’il ne soit plus que de minuscules points multicolores dans le ciel.

- Tout ce pouvoir… maugréa-t-elle. Gaspillé pour des fêtes ! Alors que l’on pourrait en faire un usage tellement plus noble…

Elle leva son regard vers sa corne brisée, serra les dents puis se détourna rapidement de la rambarde pour regagner la salle des trônes.

Conformément à ses instructions, les princesses alicornes pétrifiées dans l’obsidienne ont été apportées depuis la place de la ville. Des guerriers hérissons s’affairaient à les disposer en carré au pied de l'estrade des deux trônes, avec la plus grande délicatesse. Ou plutôt en presque-carré. Tempest serra encore plus les dents en voyant la place qui devrait être occupée par Twilight Sparkle.

Au centre du carré incomplet, deux hérissons à échine rouge installaient et allumaient un grand braséro. À la ceinture de l’un d’eux était attachée une grosse fiole contenant un liquide brillant. Tempest se plaça entre Celestia et Cadence et prit une profonde inspiration.

- Je suis prête, déclara-t-elle. Allez-y.

Le hérisson vida le contenu de la fiole dans le braséro, puis s’écarta vivement dans un coin de la salle, imité par son semblable et les autres hérissons présents. Les charbons ardents se mirent à émettre un crépitement désagréable et à produire d’énormes flammes bleues. Des formes commencèrent à apparaitre sur les flammes elles-mêmes, comme si elles devenaient un tableau animé. Les formes devinrent de plus en plus claires, et lorsqu’elles le furent complètement, Tempest s’agenouilla.

- Votre Majesté.

Devant Tempest, on pouvait désormais voir l’imposant Roi des Tempêtes, installé dans un trône de pierre tout aussi imposant dans une grande salle dépourvue de décoration. Dans sa patte droite, il tenait un grand bâton magique surmonté d’un orbe transparent. Il regardait droit devant lui, en direction de son propre braséro magique, yeux plissés et mâchoire serrée. Puis son visage se dérida pour afficher un petit sourire, et sa voix caverneuse retentit :

- Tempest… J’attendais ton appel avec impatience. À en juger par ce que je vois autour de toi, il semblerait que tu as de bonnes nouvelles à m’annoncer.

- En effet, Votre Majesté, répondit la licorne en se redressant. Vous serez ravi d’apprendre que nous nous sommes emparés de Canterlot et ses habitants, ainsi que des princesses alicornes.

- Excellent, Tempest, excellent. Je n’en n’attendais pas moins de toi et de mon armée. Vous n’avez pas rencontré trop de résistance, dites-moi ?

- Pas le moins du monde, Votre Majesté. Les soldats n'ont eu aucun mal à capturer les fuyards et maîtriser les rares qui ont tenté de se battre. Et vos bombes d’obsidienne ont fait des merveilles, les alicornes n’y ont pas résisté longtemps.

- Évidemment qu’elles ont fait des merveilles, se flatta le Roi des Tempêtes en faisant tourner sa patte gauche. C’est moi qui les aient mises au point.

La patte du monarque se figea soudainement, ses doigts se crispèrent et il prit soudainement un ton de confidence :

- Mais ce que j’aimerais surtout savoir, c’est… est-ce que tu l’as trouvé ?

En guise de réponse, Tempest se contenta de sourire. Ensuite, d’un signe de la tête, elle ordonna à un des guerriers hérissons dans un coin de la salle des trônes de la rejoindre devant le braséro. Le soldat tenait entre ses énormes pattes un coffret en bois extrêmement long et plat, couvert de poussière. Il le présenta devant au Roi des Tempêtes puis en souleva le couvercle.

Le coffret contenait ce qui ressemblait à une longue branche d’arbre grisâtre et légèrement tordue. Une extrémité était taillée en pointe aiguisée et l’autre divisée en deux petites branches crochues, comme une pince de crabe. Au centre de la pince était planté un long cristal d’un bleu éclatant.

En voyant le contenu du coffret, les yeux du Roi des Tempêtes s’ouvrirent entièrement et s’illuminèrent, tandis qu’il se penchait et que sa patte levée s’avançait vers l’avant, comme s’il allait sortir du feu pour saisir la branche.

- Le Sceptre de Sacanas… marmonna-t-il.

- Comme prévu, nous l’avons trouvé dans les sous-sols du château, en train de prendre la poussière au milieu des rats et de vieilleries.

- Les notes de l’assistant de Sacanas disaient donc vrai… se réjouit le monarque en serrant le poing. Cette fois, je ne regrette plus d’avoir mené ces fouilles pour les retrouver, il est clair qu’elles ont porté leurs fruits !

Tempest ne put s’empêcher de rajouter avec dédain :

- Entreposer ainsi un tel artéfact… Les habitants de ce royaume ont vraiment une vision déplorable de la magie… Si vous aviez vu ce qu’ils faisaient lorsque nous sommes arrivés…

- Caché tu veux dire, corrigea le Roi des Tempêtes. Selon la quantité et la qualité de magie qui l’alimente, ce sceptre a des effets dévastateurs ! Les alicornes avaient trop peur que quelqu’un s’en serve, surtout contre elles…

Sur ces mots, il se réinstalla contre le dossier de son trône, un sourire triomphant aux lèvres.

- Quand je repense à tous ceux qui ont essayé de retrouver ce sceptre… Et c’est moi qui y suis parvenu ! Moi ! Ha ha ! Et non seulement j’ai le sceptre, mais j’ai aussi la magie la plus puissante qui soit pour l’alimenter ! Sais-tu ce que cela signifie, Tempest ?!

L’intéressée était toute aussi ravie que son maître :

- Une fois que le Sceptre de Sacanas sera gorgé de la magie des alicornes d’Equestria, vous aurez la puissance d’une centaine d’armées !

- Une nouvelle phase de mon règne s’annonce, Tempest ! Je suis parvenu à asservir presque tous les royaumes du sud avec seulement mes pouvoirs et mon armée, au prix de nombreuses années et pertes. Mais avec ce sceptre… Mes pouvoirs seront décuplés ! Les tempêtes qui ont fait ma renommée seront plus dévastatrices que jamais ! Ha ha ha ! J’écraserai les derniers royaumes du sud ! Je m’emparerai de ceux du nord, de l’est et de l’ouest en un rien de temps ! Le monde entier sera sous ma coupe ! Je serai le plus grand roi-sorcier de tous les temps ! Je finirai dans les livres d’histoire, Tempest ! Dans les livres d’histoire !

- Et vous serez enfin en mesure de réparer ma corne, rappela Tempest sans perdre son sourire.

- Oh oui, approuva le Roi des Tempêtes d’un ton hautain. Je te l’ai dit, ce sera des plus faciles vu les pouvoirs que j’aurais en ma possession. Mais tu es toujours aussi sûre de toi ? Tu n’as pas réfléchi à une récompense disons… un peu plus à la hauteur de tes efforts ?

- Croyez-moi, rien ne saura me faire plus plaisir, Votre Majesté, déclara la licorne en s’agenouillant de nouveau.

- Si tu insistes, répondit le monarque en haussant les épaules. Je devrais me féliciter d’avoir une commandante aussi humble que toi, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Après un nouveau geste de Tempest, le guerrier hérisson transportant le Sceptre de Sacanas referma le coffret et retourna à sa place dans un coin de la salle des trônes. Le Roi des Tempêtes considéra le bâton magique qu’il tenait, puis le laissa tomber par terre avec dédain.

- J’ai hâte d’avoir ce sceptre entre les pattes, dit-il avec un soupir, avant de serrer son poing de rage. Quand je pense que ces pitoyables alicornes ont essayé de le faire disparaître de la surface du monde…

- Elles le paieront cher, Votre Majesté, approuva la licorne. En offrant leur magie pour l’alimenter. À ce propos, quand pouvons-nous espérer vous voir à Canterlot ?

La soudaineté de la question surprit le souverain, mais il répondit néanmoins :

- Oh, le temps de régler quelques affaires ici et de faire le trajet, il me faudra à peine trois jours.

- Très bien, Votre Majesté. Je ferai en sorte que tout soit prêt pour votre arrivée.

- Parfait, dans ce cas, nous allons en rester là. Mais avant cela…

Tempest ne put s’empêcher de se mordre la langue. Le Roi des Tempêtes continua, sur un ton amusé :

- Je n’ai pas pu m’empêcher de constater que tu as réussi à pétrifier les princesses dans une position des plus… cocasses…

La licorne porta rapidement son regard sur Celestia et Cadence qui l'encadraient, puis répondit avec un sourire gêné :

- Oui, effectivement, Votre Majesté. Et quand on pense qu’elles vont rester comme ça jusqu’à la fin de leurs jours, ça leur fera une punition supplémentaire.

- Par contre, continua le monarque, je n’en vois que deux de là où je suis. Il n'y avait pas moyen de toutes les aligner derrière toi ? Tu veux bien me montrer les deux autres ? Je meurs d’envie de voir comment elles sont contorsionnées.

Tempest déglutit.

- Oh, euh… commença-t-elle avant d’enchainer rapidement. Elles sont… beaucoup moins drôles que ces deux-ci. Sa Majesté serait déçue, et c’est la dernière chose que je veux…

- Ce n’est pas de ta faute si elles n'ont pas fait l'effort de s'immobiliser de façon satisfaisante, voyons, la rassura le Roi des Tempêtes. Mais je veux juger par moi-même. Soldats, pivotez le brasero.

- Sa Majesté ne préférerait-elle pas voir toutes les princesses en même temps lorsqu’elle sera ici ? Elle pourra ainsi profiter pleinement du spectacle, le voir à travers le braséro ne lui rend pas vraiment justice…

Cette fois, le souverain plissa les yeux et son ton se fit plus rude.

- Pourquoi est-ce que tu hésites tant à me montrer toutes les princesses ?!

Tempest ne répondit pas. Elle se contenta de garder un air impassible, et d’expirer sous l’effet d’une colère intérieure.

- Elles ne sont pas toutes là, n’est-ce pas ?

La licorne continua de garder le silence. Le Roi des Tempêtes poussa un soupir.

- Je vois… Elles se sont brisées, c’est ça ?

- Non, ce n’est pas ça…

Le monarque l’ignora et continua de se lamenter en se frottant les yeux :

- Je savais que j’aurais dû choisir une autre roche pour mettre au point ces bombes… L’obsidienne, c’est joli, mais c’est tellement fragile…

- Votre Majesté, l’interrompit Tempest. La Princesse Luna est bel et bien ici, intact. Mais la Princesse Twilight… est parvenue à m’échapper et à quitter Canterlot.

Le Roi des Tempêtes releva la tête.

- Oh, donc tu es en train de me dire que tu as réussi à capturer trois princesses sur quatre, et que la dernière est seulement en fuite ?

Il fit une petite pause, se redressa, puis continua d’un ton étrangement calme :

- Bon, eh bien finalement, c’est moins grave que je le pensais.

Puis il abattit son poing sur l’accoudoir de son trône, au point de le fissura, et sa colère éclata :

- Mais ça reste grave quand même !

Le souverain pointa vers Tempest un index rageur :

- Tu t’étais engagée à me livrer le Sceptre de Sacanas et les quatre princesses alicornes d’Equestria, Tempest ! Les quatre ! Pas une de moins ! Avec la magie de trois princesses, je pourrais quand même faire des choses incroyables, bien sûr, mais beaucoup moins incroyables que si j’avais eu la magie de quatre princesses !

Le Roi des Tempêtes baissa d’un ton et afficha un sourire mauvais :

- Tu sais, à défaut de te rendre toute ta corne pour tes services, je pense que je vais me contenter d’une demi-corne.

Le cœur de Tempest s’arrêta, et elle réagit aussitôt :

- Votre Majesté, écoutez-moi ! La Princesse Twilight n’est pas aussi expérimentée que les autres…

- Elle n’en demeure pas moins puissante, la coupa son maître en la repointant du doigt. Sa magie aurait fait une grande différence dans le sceptre !

- Ce n’est pas ce que je voulais dire, Votre Majesté. Elle n’a nulle part où aller, pas d’alliés chez qui chercher de l’aide ou un refuge, elle va faire des erreurs durant sa fuite.

Le Roi des Tempêtes se gratta le menton.

- Où veux-tu en venir ?

Tempest prit son ton le plus déterminé :

- Lorsque vous arriverez dans trois jours, vous trouverez les quatre princesses d’Equestria dans cette salle. Je vous le garantis.

Le Roi des Tempêtes considéra la commandante de son armée quelques instants.

- Tu as donc l’intention de te lancer sur ses traces ?

Après un nouveau silence, il afficha un sourire narquois :

- C’est ce que tu comptais faire le temps que j’arrive sans que je m’en aperçoive, n’est-ce pas ?

Tempest ne répondit pas, et soutint le regard de son roi. Ce dernier finit par donner sa réponse en souriant :

- Eh bien soit, Tempest. Étant donné que tu m’as bien servi jusqu’à présent, je vais te laisser cette chance de te rattraper.

Tempest poussa un soupir de soulagement tout en s’agenouillant.

- Merci, Votre Majesté. Je ne vous décevrai pas.

- Pas une deuxième fois, tu veux dire, compléta le Roi des Tempêtes. Et il vaut mieux pour toi que ça ne se produise pas.

Tempest se redressa pour faire face à son maître, qui la fixait d’un regard sévère.

- Tu n’as pas réussi à capturer les quatre alicornes, et tu as essayé de te rattraper en cachette. Retrouve cette princesse fuyarde d’ici trois jours, et je passerai l’éponge. Je te rendrai ta corne, comme convenu. Mais si tu échoues, je te garantis que ta corne ne sera pas la seule chose qui sera brisée…

- Il n’y aura pas de problèmes. Vous pouvez compter sur moi.

Sans un mot de plus, le Roi des Tempêtes détourna son regard de Tempest et passa sa patte droite sur sa nuque. Quelques instants plus tard, les flammes bleues cessèrent de projeter l’image du monarque et commencèrent à mourir. Quelqu'un venait d'éteindre le braséro du souverain.

Tempest serra les dents et fit claquer son fer avant droit sur le sol. Les guerriers présents échangèrent des regards, puis se dirigèrent lentement vers les portes de la salle des trônes, emportant le braséro et le Sceptre de Sacanas. Tandis qu’ils sortaient, Grubber fit son entrée et se dirigea à petits pas vers Tempest, une part de gâteau dans chaque patte.

- Alors commandante, vous zavez appelé Za Mazezté des Tempêtes ? demande-t-il en postillonnant de la salive et des miettes. Za z’est bien pazzé ?

Sa chef s’avança rapidement vers lui.

- Donne-moi une bonne nouvelle, Grubber…

- Z’en ai une, et elle va vous plaire ! Figurez-vous qu’on a fouillé ze qui reztait des ztands de la fête avec les gars, et qu’on a trouvé des zponge cakes encore intacts ! Et délizieux avec ça !

Il tendit la part de gâteau encore intact vers Tempest.

- Ze vous en ai ramené un morzeau, faut que vous goûtiez za !

En guise de réponse, Tempest lança un rayon crépitant d’étincelles avec sa corne brisée pour carboniser le poil et les gourmandises de son assistant, avant de hurler :

- Twilight, imbécile ! Où est-elle ?!

- Ze sais, ze sais… bafoua Grubber à moitié sonné. Mais vous zaviez demandé une bonne nouvelle, alors…

- Parle !

- D’accord, d’accord… Alors voilà, les zoldats qu’on a envoyé zurveiller les routes avant l’attaque zont revenus. Ils zont attrapés tous les poneys qui étaient parvenus à quitter la ville. Et ils zavaient pas Twilight. Ni les ponettes qui ont fui avec elle.

- Donc elle n’est pas retournée à Poneyville ou dans son château… Pas à l’Arbre d’Harmonie non plus ? ( Est-ce vraiment nécessaire de préciser l’Arbre ? )

- Non, les gardes n’ont vu perzonne aller dans zette direction, ils zont formels.

- Hm, elle n’est pas aussi prévisible que ce à quoi je m’attendais, je lui reconnais au moins ça. Ce qui veut donc dire qu’elle est bien partie vers le sud avoir t’avoir échappé dans la chute d’eau…

- Il zemblerait, ouais. Elle n’a pas dévié za route, elle a fonzée tout droit.

La nouvelle redonna finalement le sourire à Tempest :

- Pas prévisible, mais néanmoins stupide. La voilà, son erreur. Le sud est presque entièrement sous notre contrôle. Elle n’ira pas loin.

La licorne porta son regard vers un des vitraux de la salle des trônes, représentant Twilight Sparkle, Applejack, Rainbow Dash, Rarity, Fluttershy et Pinkie Pie. Grubber l’imita.

( Ta scène est déjà très longue, tu pourrais clairement la terminer là avec un silence. Ou alors garder la réplique de fin : )
- Elle est quand même zachement zolie cette zenêtre, nota Grubber.

Une nouvelle décharge plus terrible que la précédente s’abattit sur Grubber.

- Ze crois que… ze vais préparer le vozage…

Le petit hérisson se précipita aussi vite que possible vers la sortie de la salle, laissant une traînée de fumée derrière lui. Tempest reporta ensuite son attention sur le vitrail.


- Tu peux galoper mais pas te cacher, Twilight. Je te retrouverai et je ferai en sorte que tu rejoignes ma belle collection de statues d’obsidienne. Tu ne m’empêcheras pas de récupérer ma corne…



Le Roi des Tempêtes, Deuxième partie

[Chapitre DVD/Blu-ray : Le Roi Storm]

[À partir du moment où Tempest Shadow amène Twilight Sparkle dans le château de Canterlot]


Des guerriers hérissons se mirent à arracher les étendards équestriens décorant la salle, pour les remplacer par d'autres affublés du symbole de l'armée du Roi des Tempêtes. Tandis que deux hérissons à échine rouge descendaient la cage du chariot, deux autres entreprirent de déchirer le tapis reliant les portes aux trônes, pour que rien ne traverse le carré formé par les princesses alicornes. Carré qui fut enfin complété lorsque la cage fut placée à la place vacante non loin de Luna et face à Cadence. Tempest et Grubber affichèrent leur plus affreux sourire.

Leur travail terminé, tous les guerriers hérissons sortirent de la salle avec le chariot et refermèrent les portes derrière eux, laissant Twilight seule avec Tempest et Grubber.

- Le Roi des Tempêtes va adorer la déco, z’est zûr ! commenta le petit hérisson.

- Il manque encore le Sceptre de Sacanas, répondit la licorne. Va le chercher, je vais réfléchir au meilleur endroit où on pourrait le placer. Peut-être au milieu des princesses ? Ou sur les trônes ?

- À vos zordres !

Alors que Grubber s’éloignait, il s’arrêta en entendant la voix de Twilight :

- Tempest, ne fais pas ça ! Ne donne pas notre magie au Roi des Tempêtes !

- Pourquoi pas ? demanda la licorne en se retournant avec un petit sourire. Vous comptez la garder pour vous toutes seules ? Je croyais que l’amitié avait une grande importance ici. Vous n’avez jamais appris à partager ?

- Le Roi des Tempêtes n’en fera pas bon usage, et tu le sais très bien !

- Il en fera meilleur usage que vous, en tout cas ! Il fera de grandes choses ! Notamment réparer ma corne ! Et quand ce sera fait, moi aussi je ferai de grandes choses ! Tu n’imagines pas depuis combien de temps j’attends ça ! J’ai hâte que le Roi des Tempêtes voie ce dont je suis réellement capable ! Que le monde entier voit ce dont je suis réellement capable !

- Oh, c’est fascinant ! Et peut-on savoir de quoi tu es réellement capable ?

Tempest aurait préféré que ce soit Twilight qui lui réponde aussi impunément. Ou même Grubber. Mais ce n’était pas leur voix qui venait de retentir dans son dos. De plus, elle était beaucoup trop grave et acerbe.

Le Roi des Tempêtes se tenait debout devant une des portes menant sur le balcon de la salle des trônes, un sourire carnassier aux lèvres et appuyé sur le Sceptre de Sacanas. Twilight, qui n’avait jusqu’alors vu que des étendards le représentant jusqu’à la taille, pu se rendre compte à quel point il était grand. Presque autant qu’un ours dressé sur ses pattes arrière. Ses jambes étaient longues, arquées et terminées par de gros sabots à deux doigts griffus. Il avait également une longue queue touffue, qui pourrait balayer le sol s’il le voulait. Comme ses bras, la partie supérieure de ses jambes et sa queue étaient recouvertes de fourrure blanche. La partie inférieure de ses jambes laissait voir sa peau grisâtre. ( Trop de phrase, tu devrais essayer de réunir cette description en une phrase ou deux max. )

Tempest s’agenouilla aussitôt en voyant son maître, en faisant son possible pour ne pas paraître déconcertée. Grubber l’imita, tout en déclarant :

- De vous obéir, bien zûr, Votre Mazesté !

Un silence gênant s’installa. Grubber leva les yeux et, voyant son souverain et sa commandante le regarder bizarrement, décida qu’il était temps pour lui de sortir de cette pièce. Une fois les portes claquées, le Roi des Tempêtes lâcha un profond soupir tout en s’avançant.

- Je me demande encore comment il a fait pour rester à mon service aussi longtemps…

- Il sait être pénible, mais aussi être un bon assistant, répondit Tempest en se redressant.

- Dois-je en conclure qu’il a bien répondu à ta place, Tempest ? demanda le monarque avec intérêt.

- Absolument, Votre Majesté, affirma la licorne avec une petite courbette. Vous m’avez accueilli dans votre armée en tant que commandante et vous avez accepté de m’aider à retrouver ma corne. J’ai une dette éternelle envers vous.

- Bon, j’aime t’entendre réaffirmer ta loyauté, se félicita le souverain. Il faut faire attention quand le pouvoir monte à la tête, et je sais de quoi je parle.

Le Roi des Tempêtes se dirigea vers la cage de Twilight et s’arrêta devant elle pour toiser la prisonnière avec un sourire satisfait, la patte gauche sur une hanche l’autre tenant fermement son nouveau sceptre.

- Tu as donc réussi à ramener la dernière princesse, intacte et dans le temps imparti. Félicitations, Tempest !

- Merci, Votre Majesté. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à vous voir dès aujourd’hui.

- Je suis arrivé un peu en avance, tout comme toi. J’ai vite terminé ce que je devais faire et j’ai fait le trajet aussi vite que possible, j’étais trop impatient d’avoir le Sceptre de Sacanas entre les pattes. Sceptre que je me suis permis d’aller récupérer, tu m’excuseras te t’avoir gâché le plaisir de m’amener jusqu’à lui. En attendant ton arrivée, je me suis entraîné à le manier dehors.

- En êtes-vous satisfait, Votre Majesté ?

- Il est remarquable rien qu’en étant alimenté par mes propres pouvoirs. J’ai hâte de voir ce qu’il va donner avec la magie de ces chères alicornes…

Le Roi des Tempêtes reporta son attention sur Twilight.

- Je n’arrive toujours pas à croire que ces frêles poneys sont une telle source de pouvoir… ni qu’elles arrivent à avoir de hautes responsabilités...

( Maintenant que le roi a le sceptre dans les mains, il est techniquement invincible non ? Pourquoi se sent il obligé de passer autant de pommade à Tempest ? )

Tempest cacha sa consternation tandis que le souverain considérai Twilight. Il cogna les barreaux de la cage avec son sceptre pour attirer son attention, alors qu’elle le regardait déjà droit dans les yeux.

- Rappelles-moi qui tu es, déjà ?

L’alicorne prit une petite inspiration, et répondit avec assurance et défi :

- Je suis la Princesse de l’Amitié.

Le Roi des Tempêtes ne put se retenir un fou rire. Lorsqu’il en eut terminé, il essuya les petites larmes à ses yeux et afficha un sourire plus grand encore.

- Même le titre est une farce...

Il admira les doigts de sa patte libre d’un air fier.

- Enfin, ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir une carrure royale, le mérite d’avoir de grands pouvoirs et un titre qui en impose.

- C’est vous qui l’avez dit, pas moi, répondit Twilight avec un petit sourire narquois.

Le Roi des Tempêtes ouvrit de grands yeux et perdit son sourire, fusilla Twilight du regard en serrant les dents et donna une puissante gifle sur la cage, qui fit un demi-tour sur elle-même en renversant l’alicorne.

- Pourquoi bouge-t-elle encore, celle-ci ?! demanda-t-il avec colère à Tempest. Tu aurais pu la pétrifier comme les trois autres !

- Ça n’a pas été nécessaire pour la capturer, répondit la licorne. Elle était seule et absolument pas en état de se battre ou de fuir. Elle l’est toujours, d’ailleurs. Elle ne posera plus de problèmes. Il ne lui reste plus que son arrogance et sa magie. Enfin, plus pour longtemps…

- Bonne idée, approuva le Roi des Tempêtes en se calmant un peu. J’ai hâte de la priver de ce que lui reste…

Sur ces mots, le monarque se dirigea vers le centre du carré formé par les quatre princesses. Puis il planta le Sceptre de Sacanas dans le sol et ferma les yeux comme s’il se concentrait. Quatre traits lumineux du même bleu éclatant que le cristal du sceptre apparurent à la base de ce dernier. Tels des fissures déchirant le sol ou des serpents rampant vers leur proie, chacun se dirigea vers une alicorne. Dès qu’ils les touchèrent, ils leurs grimpèrent dessus et partirent dans toutes les directions, comme des veines gonflées.

Bien que n’ayant pas ses sabots sur le sol, Twilight n’échappa pas à son trait de magie malfaisante, qui rentra dans la cage sans difficulté. Une fois les quatre alicornes complètement recouvertes de veines magiques bleues, leurs yeux se mirent à luire de la même couleur. Soudain, le cristal du Sceptre de Sacanas, les veines et les yeux passèrent du bleu au rouge écarlate, et les cornes des quatre alicornes se mirent à cracher un rayon du même rouge en direction du cristal. Dès que le changement de couleur s’opéra, Twilight fut parcourue d’une douleur intense. Elle avait l’impression d’être au milieu de flammes invisibles, qui la brûlait et la faisait fondre. Elle n’avait rien ressentit de tel depuis la fois où Tirek l’a privée de ses pouvoirs. Les veines magiques et les yeux des trois autres alicornes luisaient également d’un rouge affreux, mais impossible de dire si elles souffraient elles aussi, piégées sous une croûte d’obsidienne…

Le supplice dura à peine une minute. Ensuite, les rayons des cornes s’estompèrent, les yeux des alicornes cessèrent de briller et les veines magiques se retirèrent de leurs victimes pour regagner le Sceptre de Sacanas, dont le cristal retrouva son bleu d’origine. Le Roi des Tempêtes rouvrit les yeux et examina son bâton avec attention.

- Oh, c’est fantastique ! finit-il par s’exclamer, les yeux brillants. C’est merveilleux ! Cette puissance ! Tellement de puissance ! C’est encore plus incroyable que je l’imaginais !

Il éclata de rire, fou de joie. Tempest avait les yeux tout aussi brillants que ceux de son maître. Twilight, complètement épuisée, essayait de se remettre sur ses sabots. Le Roi des Tempêtes commença à promener son regard autour de lui.

- Quel premier test pourrais-je effectuer ? se demande-t-il tout excité. J’ai tellement d’idées qui me viennent en tête…

Tempest s’agenouilla.

- Votre Majesté… Je serais honorée d’être la première à être témoin de votre nouvelle puissance.

La proposition ne fut pas du goût du monarque :

- Tempest, demanda-t-il d’un air sévère. Rappelle-moi pour qui tu as récupéré ce sceptre.

- Pardon ? demanda la licorne en levant la tête.

- Réponds à la question.

- Mais… pour vous, Votre Majesté.

- Tu en es sûre ?

- Bien sûr, Votre Majesté.

- Je veux dire, vraiment sûre ?

Tempest ne répondit pas tout de suite, comprenant ce qui se passait. Puis elle rebaissa la tête.

- Oui, Votre Majesté.

- Bon, répondit son maître. Tâche de t’en souvenir. Au lieu de penser à satisfaire tes désirs, pense à satisfaire ceux de ton roi. Je m’occuperai de toi plus tard.

Sur ces mots, le Roi des Tempêtes se retourna vers Twilight. Il brandit son sceptre vers la cage, et lui lança un sort de télékinésie. Il la souleva du sol et la fit léviter vers les trônes de Celestia et Luna. Il posa la cage juste devant eux.

- Regarde, Tempest, déclara le monarque avec un grand sourire. Je crois que j’ai trouvé. Je vais te montrer comment je compte saluer les dirigeants de ce monde lors de mes futures visites diplomatiques…

L'alicorne comprit aussitôt, et ferma les yeux en voyant le cristal du Sceptre de Sacanas briller.

Twilight eut l’impression d’être percutée par un bison et aspergée de vapeur brûlante. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle était couchée sur le flanc sur le balcon de la salle des trônes, entourée de morceaux des deux trônes, du mur du fond et de sa cage. Elle avait mal de partout. Le Roi des Tempêtes ne tarda pas à la rejoindre en passant par l’énorme trou dans le mur, suivi de Tempest.

- Pas mal, commenta le monarque en faisant tournoyer son nouveau sceptre entre ses doigts. Pas mal du tout.

Twilight essaya de se relever, mais le souverain l’en empêcha en la maintenant au sol avec son sabot droit.

- Estimez-vous heureuse de ne pas être passée par-dessus la rambarde, Princesse… Et que je n’ai pas déployé plus de puissance dans mon rayon. Restez tranquille, et je vous promets que vous ne subirez aucun de ces sorts funestes…

Le Roi des Tempêtes enleva son sabot du flanc de Twilight et se dirigea vers le bord du balcon. L’alicorne en profita pour se relever péniblement. Tempest n’accorda qu’un bref coup d’œil à la princesse, dépourvu de compassion… ou de haine. Elle avait le regard de quelqu’un attendant patiemment quelque chose. Elle reporta son attention vers son maître, qui regardait la grande cour de Canterlot en contrebas.

- Alors, quel sera le prochain test ? se demanda-t-il tout haut.

Son regard se porta sur le soleil qui brillait dans le ciel. Il se gratta le menton, puis se tourna vers Tempest et Twilight en pointant l’énorme boule lumineuse du doigt.

- Vous croyez que… ?

Il s’interrompit et sans attendre de réponse, il tendit le Sceptre de Sacanas vers le soleil et le fit basculer vers sa gauche. Aussitôt, le soleil se coucha, la nuit tomba, et la lune apparut.

- Mais oui je peux ! s’esclaffa le Roi des Tempêtes. Je peux déplacer le soleil et la lune ! comme Célestia et Luna ! ( Il s’en fout pas un peu d’elle ? Les citer c’est un peu une forme de respect qu’i n’a pas je trouve )

Le monarque refit passer le sceptre à droite, faisant revenir le soleil et la lumière du jour.

- Regardez-moi ça ! continua le souverain hilare en faisant des mouvements de gauche à droite avec son sceptre. Mardi, mercredi, jeudi, vendredi ! Jour ! Nuit ! Jour ! Nuit ! Jour ! Nuit ! Jour ! Nuit ! Ha ha ha ha ha !

Le Roi des Tempêtes s’arrêta et se retourna vers Tempest et Twilight, avec son sourire habituel :

- Non seulement c’est très amusant, mais j’imagine déjà les utilisations d’un tel pouvoir pour la guerre ! Imaginez ! Je pourrai empêcher la nuit de tomber ou au contraire la faire venir pour attaquer quand bon me semble ! Dérégler des rayons du soleil pour carboniser des royaumes entiers ! Dérégler les marées pour inonder les régions côtières ! ( S’arrêter à « Imaginez » est peut être mieux car on se perd en dialogues alors que la simple évocation d’une utilisation militaire suffit. Surtout avec l’idée qui suit ! )

Tempest écoutait avec envie, tandis que la terreur se lisait dans les yeux de Twilight.

- Oh, s’exclama le monarque avec les yeux brillants. Si ça se trouve, je suis aussi capable de faire s’écraser la lune ! Qu’en pensez-vous ? Ça aussi, ça fera des dégâts !

En voyant la commandante de son armée et la Princesse de l’Amitié le regarder avec des yeux ronds, le souverain se ravisa :

- Un peu trop tôt pour y penser, peut-être ? Vous avez raison. Mais promis, j’essayerai ! En attendant, je vais me contenter de voir ce que donnent les sorts de base avec ce nouveau sceptre…

Le Roi des Tempêtes se retourna vers la rambarde, regarda autour de lui ainsi que l’horizon.

- Et je vois des cibles parfaites pour ça…

Sur ces mots, le monarque leva le Sceptre de Sacanas, et prit pour cible les montagnes environnantes, la vallée en contrebas et les nuages dans le ciel. Les pics et les plaines furent bientôt criblés de cratères provoqués par des rayons d’énergie, des traits enflammés ou de puissants éclairs. Dans le ciel, tous les nuages furent vite pulvérisés, ou remplacés par d’inquiétants cumulonimbus. Tempest profitait du feu d’artifice en silence, tandis que Twilight, horrifiée, réfléchissait à ce qu’elle pourrait faire. Mais rien ne lui venait en tête et elle était à bout de force. De plus, à chaque pas qu’elle faisait à l’avant ou à l’arrière, Tempest la surveillait du coin de l’œil…

[Considérez qu’au lieu de faire un remake d’une célèbre scène des Visiteurs, puis de faire je ne sais quoi en attendant d’apercevoir les amis de Twilight, le Roi des Tempêtes va passer le début de la "bataille" de Canterlot à faire des tirs d’essai sur le paysage.]



[Insérez ici la "bataille" de Canterlot, jusqu’à la scène du Spike lance-flammes]



Sur le balcon du château, le Roi des Tempêtes se pencha par-dessus la rambarde, imité par Tempest Shadow et Twilight Sparkle.

- Qui ose interrompre mes tests ?! demanda à haute voix le monarque. Et s’en prendre à mes troupes, accessoirement ?

Reconnaissant les compagnons de route de Twilight et le chat escroc de Klugetown, Tempest n’en revenait pas.

- C’est impossible…

Twilight aussi n’en revenait pas, mais pour une autre raison. Elle avait également aperçu plus loin dans la ville les oiseaux pirates et la Princesse Skystar. Elle avait retrouvé le sourire et avait presque les larmes aux yeux.

- Les amies… tout le monde…

La licorne se tourna vers l’alicorne, avec un regard mélangeant incompréhension et colère :

- Comment peuvent-ils être là ?! Ce chat vous a trahi sous mes yeux ! Et je t’ai trouvé sans ces ponettes, en larmes !

- Ce chat que je viens de rencontrer s’est rendu compte de son erreur et se rachète ! riposta Twilight d’un ton ferme. Et ces ponettes que je connais depuis des années m’ont pardonné et sont venues me retrouver ! Ce que tu vois en bas, c’est une manifestation d’amitié ! La Magie de l’Amitié !
( Tu as déjà montré tout ça dans le film, pas besoin de le dire. )

Tempest ne répondit pas tout de suite, puis répondit avec un petit sourire :

- Tu parles de l’amitié que tu as toi-même dit avoir trahi ?

- Oui, répondit sans hésiter Twilight. Mais je l’ai compris, et dès que je le pourrai, je rattraperai aussi mon erreur. ( Simple suggestion : ça aurait été cool de formuler cette phrase comme l’une des morales du livre de l’amitié non ? )

Tempest s’avança vers Twilight, ses dents serrées et sa corne brisée crépitant d’étincelles :

- N’oses même pas te croire supérieur à moi pour ça ! pesta Tempest.

- En quoi vouloir réparer mes fautes me rend supérieur à toi, Tempest ? demanda la princesse.
( Laisser Tempest se trahir me semble plus malin. Et on a moins de dialogues comme ça ^^ )


Tempest s’arrêta, muette, perdues dans ses pensées. Elle en fut brutalement tirée lorsqu’une grosse patte griffue lui saisit le crâne.

- Tempest, déclara le Roi des Tempêtes d’un ton très calme. Tu veux bien aller réfléchir à la question un peu plus loin ?

Tout en parlant, il força la commandante de son armée à s’écarter de son chemin. Elle se laissa faire et alla un peu plus loin. Le monarque toisa Twilight de toute sa hauteur, la bouche ornée d’un de ses habituels sourires médisants :

- Dites-moi, Princesse, les petites ponettes en bas ne seraient-elles pas vos amies ? ( Tu as un truc avec les longs dialogues toi. )

Twilight soutint le regard du souverain, et répondit sur un ton de défi :

- Attendez un peu qu’elles arrivent jusqu’ici. Je vous garantis que vous n’allez plus garder ce sourire très longtemps.

La menace ne fit qu’agrandir ledit sourire :

- Oh, vous pensez qu’elles ont une chance contre moi alors que je détiens la puissance des alicornes ? J’en doute fort… De toute façon, je ne compte pas les attendre…

Le monarque retourna devant la rambarde et brandit le Sceptre de Sacanas vers le ciel.

- Il est grand temps de voir ce que ce sceptre peut faire ! Regardez bien, Princesse Twilight ! Vous allez comprendre ce qui m’a fait gagner le titre de "Roi des Tempêtes" !

Un rayon d’énergie bleu s’éleva du Sceptre de Sacanas vers le ciel, et ce fut l’apocalypse.

Des cumulonimbus d’un noir d’encre se formèrent de partout, un vent assez puissant pour arracher les tuiles des toits se leva, la foudre s’abattit de toute part.



[Insérez ici les plans montrant les effets de la tempête sur Canterlot et les autres Mane réfléchissant à un moyen de la traverser]



Sur le balcon du château, épargné par les violentes rafales, le Roi des Tempêtes admirait son œuvre tout en jubilant :

- Magnifique ! Je n’ai jamais déchaîné une tempête aussi dévastatrice ! Ha ha ha ha ! Que tout disparaisse !

Tandis que la situation semblait de plus en plus perdue pour Twilight, Tempest s’avança soudainement vers son maître, en parlant aussi fort et distinctement que possible pour que sa voix soit audible :

- Votre Majesté… Votre tempête est impressionnante, mais… que faites-vous de la ville ? Et de nos soldats ? Et des poneys que nous avons capturés ? Vous les mettez en danger ! ( Tempest se permettrait-elle vraiment de donner un jugement là-dessus ? )

- Ohlà, cela fait beaucoup de choses dont je devrais me préoccuper, Tempest ! répondit le souverain d’un air amusé. Je n’ai que faire de Canterlot, je n’avais pas l’intention de m’y installer ! Alors autant la raser ! Et franchement, crois-tu que j’aie encore besoin d’une armée ou d’esclaves maintenant que je détiens un tel pouvoir ?

La réponse fit frissonner Tempest, de même que Twilight. Le Roi des Tempêtes ajouta cependant en souriant :

- Mais ne t’inquiète pas, Tempest : si certains soldats et prisonniers parviennent à survivre à ça, ils prouveront qu’ils seront encore dignes de me servir, et je les accepterai à mes côtés avec grand plaisir !

Le Roi des Tempêtes et Tempest ne faisaient plus attention à elle, Twilight se prépara à bondir vers eux pour tenter quelque chose. Mais elle s’arrêta en entendant la voix ferme de la licorne :

- Puisque vous ré-abordez la question de la loyauté, Votre Majesté, qu’en est-il de ma corne ?

Le monarque eut un regard surpris, soupira puis lâcha d’un ton agacé :

- Je te trouve beaucoup trop insistante sur le sujet, Tempest…

- J’estime avoir assez attendu, répondit la licorne sans baisser son ton.

Le Roi des Tempêtes et Twilight ouvrirent des yeux ronds.

- Tu es sûre de vouloir employer ce ton avec moi, Tempest ? demanda le souverain en serrant un peu les dents.

- Je vous ai donné le Sceptre de Sacanas, la magie des alicornes pour l’alimenter et vous avez eu tout le temps de constater que l’association des deux fera de vous le maître du monde.

Tempest s’agenouilla, puis continua :

- Réparez ma corne, et je vous jure que je continuerai de vous servir fidèlement et efficacement. Même plus efficacement qu’avant ! Avec mes pouvoirs retrouvés, je vous aiderai à conquérir le reste du monde.

Le souverain ne se mit pas en colère. Au contraire, il regarda la commandante de son armée avec un air fier, une main sur la hanche.

- De l’intelligence, de la force, de la détermination, du caractère, une fidélité sans faille, des désirs humbles… C’est pour ça que je t’ai accepté au sein de mon armée.

La licorne se redressa, attendant une réponse. Après une petite pause, son maître soupira et ajouta :

- Malheureusement, j’ai bien peur que tu attendes ta récompense en vain…

Tempest commença à se fissurer. ( Je crois comprendre mais est-ce le bon mot ? )

- Que… quoi ?

Elle n’arriva pas à en dire plus.

- Eh bien, maintenant que je sais de quoi le Sceptre de Sacanas est capable, j’ai dit que je n’ai plus besoin de personne pour me servir. Toi comprise, bien sûr. Tu n’as pas entendu ? Tu avais le vent dans les oreilles, peut-être ?

Tempest se fissura de plus en plus.

- Mais… bafoua-t-elle. Nous… nous avions un accord ! Vous m’aviez donné votre parole !

( Pas besoin d’une phrase intermédiaire là )

Le monarque afficha un de ses plus beaux sourires :

- Malgré toutes tes qualités, tu restes désespérément naïve, Tempest. Réfléchis un peu. Moi, le Roi des Tempêtes, le conquérant impitoyable et infatigable, je tombe par hasard sur une pitoyable licorne d'Equestria dont je souhaite m'emparer, sans corne, sans rien pour elle, sans amis mais pleine de tristesse et de ressentiments envers son royaume et ses habitants… Que croyais-tu ? Que ma première pensée a été de t’aider ? Que j’allais être ton ami ?

Tempest se brisa.

- Je me sers de toi depuis le début, Tempest ! continua le souverain en se penchant et en pointant du doigt la licorne, qui reculait devant lui. Tu étais parfaite ! Tu m’as dit tout ce que je voulais savoir sur Equestria, ses dirigeants et ses habitants sans hésiter ! Tu m’as aidé à chercher un moyen de renverser les princesses alicornes sans hésiter ! Tu m’as offert ces princesses et le Sceptre de Sacanas sur un plateau sans hésiter ! Et pour ça, je n’ai eu qu’une seule chose à faire : te faire miroiter l’espoir que je te rendrai ta misérable corne pour tes bons et loyaux services !


Le Roi des Tempêtes se redressa et poursuivit :

- Tu pensais peut-être que je comptais sincèrement faire de toi ma meilleure force armée ? Pauvre idiote ! J’avais déjà la meilleure force armée bien avant de te connaître ! Une armée de soldats fidèles, brutaux et efficaces ! Ils avaient à peine besoin d'une commandante comme toi ! Et comme tu peux le constater autour de toi, même eux ont fini par m’être inutiles. J’ai finalement trouvé une meilleure force armée qu’eux.

Le monarque termina d’enfoncer le clou :

- Oh, et pour ce qui est du plein potentiel de ta corne dont tu n’as pas arrêté de me rabâcher les oreilles, sache qu’il ne m’a jamais intéressé. Ça aurait peut-être été joli à voir, mais ça n’aurait jamais égalé mes chers soldats. Et je ne ferai pas de comparaison avec le Sceptre de Sacanas. De plus, je me suis de plus en plus demandé si te rendre tes pouvoirs ne m’aurait pas fait perdre ta loyauté. Surtout avec ce que j'ai entendu aujourd’hui...

Enfin, Tempest s’embrasa :

- J’avais tout perdu ! Et à cause de vous…

- Tu as perdu bien plus encore… acheva le Roi des Tempêtes, plus souriant que jamais.

Sur ces mots, le monarque abaissa le Sceptre de Sacanas vers la tête de l’ancienne commandante de son armée.

- À présent, déclara le souverain d’un ton froid, disparait de mon armée… et de ma vue.

Le cristal du sceptre se mit à luire, la corne brisée de Tempest commença à crépiter d’étincelles. Les deux anciens alliés lancèrent leur attaque en même temps. Il y eu un grand flash aveuglant accompagné d’un son semblable à une explosion. Le Roi des Tempêtes fut propulsé en arrière, percuta de plein fouet un pan du mur et s’étala sur le sol. Tempest voltigea à l’autre bout du balcon… sans rien pour arrêter son vol plané. Elle eut juste le temps et le réflexe de s’accrocher à la rambarde avec son sabot avant droit.

Twilight examina rapidement la situation : le Roi des Tempêtes était étalé sur le ventre, à moitié sonné. Il n’allait pas tarder à se remettre et tenait encore fermement le Sceptre de Sacanas, mais l’alicorne avait largement le temps de courir vers lui et lui marcher sur la patte pour le forcer à lâcher prise. Tempest s’accrochait à la rambarde, mais les vents balayant le bord du balcon la poussait irrésistiblement vers l’arrière. Elle n’arrivait pas à tendre son sabot avant gauche, et celui de droite glissait lentement. Si personne ne l’aidait, elle serait emportée par la tempête dans quelques instants.

Twilight fit son choix.

Le bout du sabot de Tempest se détacha de la rambarde. La licorne ouvrit de grands yeux effrayés en la voyant s’éloigner, puis vit deux sabots violets saisir le sien et stopper net son envol.

- Tiens bon ! lui cria Twilight.

Tempest n’en revenait pas.

- Pourquoi est-ce que tu me sauves ?

L’alicorne répondit en souriant :

- Parce que… c’est ce que font les amis…

La licorne resta muette quelques instants puis, pour la première fois depuis qu’elle l’a rencontré, la Princesse de l’Amitié la vit afficher un petit sourire de joie et de tristesse.

Twilight ramena Tempest vers le balcon et l’aida à passer par-dessus la rambarde. C’est alors qu’une voix beaucoup trop familière retentit derrière elles :

- Un beau geste, Princesse… Mais vous n’avez fait que retarder l’inévitable…

Le Roi des Tempêtes terminait de se relever, beaucoup moins souriant que tout à l'heure. Tempest se remit aussitôt en position de combat, mais alors qu’elle le faisait et que les premières étincelles commençaient à sortir de sa corne brisée, son ancien maître leva légèrement le Sceptre de Sacanas. Aussitôt, les étincelles disparurent et la licorne se recroquevilla en se tenant la tête.

- Non, pas cette fois, lança le monarque. À moins que tu veuilles éclater comme un ballon. Enfin, ça ne changera pas grand-chose, tu me diras…

Le Roi des Tempêtes s'avança tout en saisissant son sceptre à deux mains.

- Je vous avais pourtant dit de rester tranquille, Princesse Twilight. Mais puisque vous n’y arrivez pas, autant faire d’une pierre deux coups…

Le souverain s’arrêta devant les deux ponettes, et pointa son sceptre dans leur direction en susurrant d'un ton menaçant :

- Adieu…

Ses deux cibles étaient incapables de se défendre ou de fuir.



Quelques instants auparavant, dans la rue principale de Canterlot, les pirates s’affairaient autour de l’énorme canon à confettis de Pinkie Pie, qu’ils ont amené péniblement ici malgré son poids et la tempête. À l’abri du vent derrière une maison, Mullet terminait de raccorder les fils d’un détonateur électrique, que Squabble attendait d'enclencher avec impatience.

- Vous êtes sûres que c’est une bonne idée ? demanda Mullet en se tournant vers le canon.

- Oui ! lui répondit une voix joyeuse à l’intérieur de la pièce d’artillerie. Allez-y ! Merci !

Au fond de la gueule du canon se trouvaient une Rarity se sentant trop à étroit, une Pinkie Pie toute excitée, une Applejack attendant patiemment le départ, une Rainbow Dash attendant impatiemment le départ, une Fluttershy tremblant de peur tout en se cachant les yeux et un Spike serrant les dents à s’en fendre la mâchoire.

- Oh ça va être génial ! trépigna la ponette rose. Qui trouve ça génial ? Moi, je trouve ça génial !

Squabble abaissa le levier du détonateur, et le canon expédia ses occupants dans les airs avec un gros « boum ». Tout le monde hurla de terreur, sauf Pinkie qui criait toute sa joie. Le groupe fila dans les airs à toute vitesse, assez pour ne pas être inquiété par les vents puissants de la tempête.



Le Roi des Tempêtes eut à peine le temps de se détourner de Twilight Sparkle et Tempest Shadow en entendant des cris suspects qu’il reçut cinq ponettes et un petit dragon dans son plastron. Le choc le propulsa en arrière… et lui fit lâcher le Sceptre de Sacanas qui voltigea dans les airs ! Le groupe disparut par le trou dans le mur du fond de la salle des trônes. Twilight se releva aussi vite que possible et se précipita vers le trou. Tempest, encore souffrante de l’emprise du sceptre, retomba en essayant de se remettre sur ses sabots.

Twilight retrouva ses amies ponettes et Spike éparpillés sur le sol de la salle des trônes. Le Roi des Tempêtes était étendu un peu plus loin sur le dos, et ne remuait plus.

- En plein dans le mille ! se félicita Pinkie à moitié sonnée.

L’alicorne débordait de joie :

- Les filles ! Spike ! Vous êtes tous revenus ! Je suis tellement désolée… J’ai eu tort de…

Pinkie l’interrompit en la serrant entre ses pattes avant.

- Nous aussi nous sommes désolées, dit la ponette rose. Ça nous arrive de nous disputer, mais on n’aurait jamais dû…

- Euh, on en reparlera plus tard ! la coupa soudainement Rainbow en pointant le bout de la salle des trônes. C’est pas encore fini !

Tous les regards se tournèrent vers ce que désignait la pégase bleue. Après avoir été lâché par le Roi des Tempêtes, le Sceptre de Sacanas est allé se planter dans le vitrail circulaire encore intact en haut du mur du fond de la salle. Privé d’utilisateur, et lâché alors qu’il préparait une attaque, il vibrait de façon incontrôlable. Son cristal commença à cracher de puissants rayons d’énergie, qui ravagèrent le plafond et une partie des murs de la pièce. D’énormes morceaux de pierre commencèrent à tomber de toute part, des colonnes s’écroulèrent et la tempête commença à s’engouffrer dans la salle.

- Je dois atteindre ce sceptre ! cria Twilight à ses amis. Il faut que j’arrive à le contrôler !

- Vas-y ! l’encouragea Pinkie. Tu peux le faire, Twilight !

- Non, corrigea la Princesse de l’Amitié en souriant. Nous pouvons le faire. Ensemble.

Le groupe enfin reformé discuta rapidement d’un plan d’action. Applejack cala ses pattes arrière contre un gros morceau du plafond, puis saisit la patte arrière droite de Fluttershy, qui fit de même avec Rarity, qui saisit la queue de Spike entre ses dents, qui s’accrocha à la queue de Rainbow, qui saisit la patte arrière droite de Pinkie, qui fit de même avec Twilight. Celle-ci déploya ses ailes, et les fit battre autant qu’elle le pouvait avec ce qui lui restait de forces. Aidée par les ailes de Rainbow et Fluttershy, et surtout par les vents de la tempête, la chaîne d’amis commença à l’élever dans les airs, vers le Sceptre de Sacanas.

C’est à ce moment que le Roi des Tempêtes se redressa. Et cette fois, il ne sourirait plus.

Le monarque écarta rageusement les gravats qui étaient tombés autour de lui, et, apercevant ce que Twilight et ses amis essayaient de faire, il entra dans une colère noire :

- Ce sceptre m’appartient !

Sa voix fit tourner vers lui des regards horrifiés. Le souverain s’élança, dépassa Applejack qui s’attendait à être percutée et se mit à grimper sur un tas de gravats et de colonnes brisées qui s’étaient entassés sur le côté droit de la salle des trônes. Le sommet du monticule était près du mur du fond. Beaucoup trop près.

La chaîne formée par Twilight et ses amis continuait de s’élever. Chacun essayait de s’étirer autant que possible pour l’agrandir. À un bout, Twilight commença à tendre sa patte avant droite, à moitié aveuglée par les rayons qui partaient encore du Sceptre de Sacanas et les vents qui lui fouettaient le visage. À l’autre bout de la chaîne, Applejack essayait de se pencher sans perdre l’équilibre. De son côté, le Roi des Tempêtes escaladait les gravats à toute vitesse en grognant et en écumant de rage, les yeux complètement fous. À chaque fois qu’il trébuchait, il accélérait et s'énervait encore plus.

La chaîne s’éleva à son maximum, mais Twilight n’était pas assez près du Sceptre de Sacanas pour le saisir.

- Non ! s’exclama le Roi des Tempêtes. Il est à moi !

Chacun des maillons de la chaîne essayait de s’étirer un peu plus pour gagner de précieux centimètres. Twilight tendit ses deux pattes avant, elle frôlait le sceptre tant convoité. C’est alors que le Roi des Tempêtes arriva en haut de son tas de gravats.

- Sa puissance est à moi ! rugit-il.

Consumé par la rage et l’avidité, le monarque bondit droit devant lui sans réfléchir.

Tout se passa très vite. Twilight parvint enfin à saisir le Sceptre de Sacanas entre ses griffes par le milieu de son manche, et l’abaissa pour le tirer du trou. La patte griffue du Roi des Tempêtes rata l’artéfact de quelques centimètres, et le souverain passa au travers du vitrail. Il vola entièrement en éclats, permettant à la tempête de s’engouffrer encore plus dans la salle. Les vents violents aspirèrent brutalement Twilight, et la firent glisser des sabots avant de Pinkie Pie qui ne parvint pas à retenir son amie. Le Roi des Tempêtes et la Princesse de l’Amitié se retrouvèrent dehors, à la merci de la tempête. Le monarque remua désespérément les bras pour essayer de s’accrocher à quelque chose, mais il n’y avait rien pour le sauver, et les vents l’entrainèrent à toute vitesse vers la grande cour de Canterlot. L’alicorne, tenant fermement le Sceptre de Sacanas, essayait de battre des ailes, mais elle fut emportée très haut dans le ciel, au cœur-même de la tempête.

- Non ! hurla le Roi des Tempêtes. Noooooooooon !

- Ahhhhhhhhhh ! cria de concert Twilight Sparkle.

- Twilight ! s’époumona Pinkie Pie. Noooooooooon !

Les autres ponettes et Spike eurent le souffle coupé. Le monarque et la Princesse de l'Amitié disparurent au milieu des nuages noirs, des éclairs déchaînés, des amas de poussière et des débris en perdition.

[Vous pouvez reprendre le film à partir d'ici !]
Sunset Shimmer Best Waifu :sunset23:

Tout avis contraire ne sera pas retenu comme stipulé dans l'article 156 alinéa 4 du code des fanboy :yousay:

À ceux que ça intéresse voici un lien vers mes scripts MLP :
Épisode 1 : " Un Plan qui bat de l'Aile "
Épisode 2 : " Coup d'Envol "

Et mon bloc sur le forum ainsi que mon DA :
Deviant Art
Le Bloc de Thunder

Répondre