Enfermés dans les Ronces.. [Public]

Pour tout ceux qui veulent incarner un personnage de la série.

Message par LaudanumSerum » 28 nov. 2013, 12:32

Avatar du membre
LaudanumSerum
Modérateur RP
Messages : 729
Enregistré le : 31 mars 2013, 16:36
Sexe : Fille
Localisation : Oui

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

La guerre... La guerre ne change jamais, elle a toujours le même visage.
Le visage des à côtés, des "victimes collatérales", des accidents et autres problèmes. La guerre, avait un seul visage aux yeux du soldats. Il l'avait déjà connu, lors de sa période d’exil. Il en avait tué des gens. Mais jamais il n'en avait tué un seulement parce qu'il était saoul, et encore moins avec une arme qui aurait du servir a protéger cette personne. Il l'avait seulement bousculé et renversé son verre pendant la chorale. Ça avait fini par partir en bagarre générale. Tout est allé si vite... La porte qui s'ouvre. Le holster qui se voit déchargé du son Desert Eagle, un coup de feu, des cris, du sang, et un poney qui tombe...
Ce n'est qu'après une minute de blanc et de silence oppressant que le garde tomba a terre, aux sabots de la licorne qu'il venait d'abattre froidement. Il regarda son arme avec dégout et la lanca de l'autre côté du bar, sous le comptoir.
Un innocent. MégaSteack n'arrivait pas à réaliser ce qu'il venait de faire, il venait de tuer un innocent... Ce licorne, qui gisait au sol, la corne défoncée et un trou à l'arrière du crâne, baignant dans son propre sang, il le connaissait... Il l'avait aperçut lors de la première attaque, il se rappelle l'avoir vu avec deux enfants, deux bébés et une femme, probablement les siens... Le pégase n'était même pas sur que cette personne était déjà dans le bar quand la bagarre a éclatée. Il n'a probablement même pas su pourquoi il était mort, ni comment.


-Oh merde ! Oh non, c'est pas vrai ! Respire mon gars ! Tombe pas ! Je t'en supplie, respire ! Non ! Lâchez moi !, hurla le soldat quand deux gardes le prirent sous les pattes avant pour l’emmener au poste de garde, ou, plus surement, au pleton d’exécution.

Il fit un mouvement brusque et roula hors de portée des deux soldats, faisant tourner sa lanière pour se retrouver avec son fusil sous l'aile, menaçant les deux poneys, qui n'étaient probablement pas armés. Il jeta le fusil en leur direction, les renversant et se rua vers la sortie, bousculant le professeur de mathématique de Ponyville au passage, et tourna dans une ruelle sombre. Il couru pendant ce qui lui sembla être des heures entières, des jours même. Il n'avait plus la notion du temps, ni des jours avec ces nuages qui couvraient le soleil. Il trouva finalement refuge près d'une benne a ordure, derrière ce qui fut jadis le Sugar Cube Corner. Il sorti son petit calepin et écrit en rouge le nom de celui qu'il venait d’abattre aux côté d'une trentaine d'autres noms, écrits en noir, eux. Il feuilleta les pages une à une pour que tous ces noms se réimpriment bien dans sa tête. Il referma son petit livret et contempla tristement les mots écrits sur l'étiquette collée sur la couverture.

Non Sauvés
Il caressa ces mots et se mit à pleurer. Il pleura pendant des heures, et finit par s'endormir.
Il fut réveillé en sursaut par une alarme, le genre d'alarme pour danger nucléaire. Une attaque. Il devait se ressaisir, ou il aurait d'autres noms à écrire avant le soir. Il se leva, et se dirigea vers les ramparts.
La guerre, la guerre ne change jamais...
[align=center]ALL HAIL GAY SATAN! Image[/align]

Message par Fairy Snake » 06 déc. 2013, 18:12

Avatar du membre
Fairy Snake
Donateur
Messages : 464
Enregistré le : 04 oct. 2013, 20:56
Sexe : Fille
Localisation : Westerburg High
Contact :

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

La licorne tourna la tête et vit un nouveau venu dans sa chambre. Tandis qu'elle l'observait, il déposa un panier remplit de nourriture qui fit gargouiller son estomac, ce qui la fit rougir. Elle s'approcha du récipient, et intérieurement elle se léchai les babines mais s'efforça un peu de retenu. Ensuite, elle se tourna vers le pégase afin de le remercier mais il la devança :

-Salut, je me suis dit que tu devais avoir faim alors je t’ai apporté de quoi manger.Au fait, je m’appelle Red Smoke

-Merci, je suis Fairy Snake. Répondit-elle froidement mais pas trop.Merci pour la nourriture, j'avais faim avec toute cette route.

Grâce à sa corne, elle transporta un des fruits et le croqua avec grand plaisir. Ses forces étaient encore faible et rien que porter la pomme la faisait souffrir. Sans crier gare, l'aura magique s'estompa et la pomme tomba sur le parquet avec un petit bruit ridicule, sous le regard étonné de la magicienne. De son sabot, elle reprit le fruit avant de souffler dessus et de recommencer à le manger en justifiant son geste d'un " Bah quoi ? Faut pas gâcher, surtout en cette période. ". Tout en finissant le fruit, des questions se bousculèrent dans sa tête. Pourquoi s’inquiétaient-ils de son sort ? La solidarité n'a jamais été son fort, et ignorait que les autres poneys seraient capables de tout pour aider un des leurs en difficultés. Bien sûr, trop polie, elle ne posa pas la question mais tenta de sortir afin d'entamer ses recherches, malgré sa grande faiblesse. Son inquiétude transforma l'intelligente et sage licorne en petite pouliche impatiente, ce qui l'a fit pester intérieurement. Elle descendit doucement les escaliers de bois mais les grincements avertirent la descente de la licorne. Mais elle s'arrêta net. Un pégase, assis près d'une licorne inerte, tentait de la ramener. Ses hurlements de panique, sa tentative d'arrestation, sa fuite. Assistant à ces horreurs, des larmes remonta dans ses yeux verts, refusait d'admettre que quelqu'un ai pu tuer l'un des siens, surtout en aussi mauvaise période. Silencieusement, elle passa au milieu de la taverne, tous étonné par le réveil de celle qui failli mourir il n'y a pas si longtemps et qui en plus, fût sauvé par le meurtrier. Ses souvenirs d'avant son évanouissement n'était pas clair mais elle avait pu clairement le reconnaître. Sortant dans le froid de l'hiver qui approchait, beaucoup tentèrent de l'empêcher de sortir mais en vain. Resserrant son écharpe autour de son cou, elle marcha dans le sol gelé, tremblant parfois mais la volonté de le retrouver était plus forte et surtout celle d'en savoir plus sur la situation afin de pouvoir partir à la recherche de son mentor. La nuit que levait Luna s'élevai haut dans le ciel et un vent assez fort frappait violemment le visage de Fairy. La ville était déserte, ce qui la fit soupirer de bonheur et de tranquillité. Profitant de sa sortie, la mage décida de visiter pour la première fois Ponyville, malgré sa légère répulsion pour cette ville peu accueillante la dernière fois qu'elle avait tentée un contact avec eux. Sifflotant un air, les sabots gelés par la neige, elle continua tout de même son chemin afin de se détendre.
Image

“Veronica, you look like hell.”
“Yeah? I just got back.”


Mon avatar

Message par red-sheron » 07 déc. 2013, 13:05

Avatar du membre
red-sheron
Brony légendaire
Messages : 1097
Enregistré le : 30 oct. 2013, 13:04
Sexe : Garçon
Localisation : Belgique

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

Red Smoke regarda la licorne partir, il savait qu’il devrait l’arrêter et lui dire de rester ici pour se reposer, mais au fond de lui, quelque chose lui disait qu’il devait la laisser partir et qu’elle avait une excellente raison. Peu après que la licorne soit partie, il reprit le panier et entreprit de descendre.

Alors qu’il était en haut de l’escalier il vit une scène qu’il ne s’attendait pas à voir : une licorne gisait morte en plein milieu du bar et Fairy Snake qui quittais le bar. Il lâcha le panier qui dégringola l’escalier, avant de planer jusqu’en bas en exigeant une explication. Sa timidité et sa fatigue étaient partis en fumée à la vue du cadavre et ont laissé place à une confiance en soi sortie d’on ne sait où. Quand la barmare lui raconta ce qui s’était passé, il n‘en croyait pas ses oreilles, il savait que Megasteak ne pouvait pas l’avoir fait exprès. Il s’envola par la porte et partit à la recherche de son ami pour avoir une réponse.

Red Smoke connaissait une grande partie de l’histoire Megasteak. Le pégase noir le rejoignait tous les soirs au bar et commençait à lui raconter sa journée et, après quelques verres, sa vie. Comme il se répétait souvent, Red Smoke fini par connaitre son histoire presque par cœur, et par le considérer comme son premier ami car même lorsqu’il le repoussait Megasteak revenait, il savait très bien que Megasteak ne voulait pas s’attacher mais il ne pouvait pas s’en empêcher.

Il fouilla chaque nuages, chaque bâtiments, chaque parcelles mais c’est comme si Megasteak savait où il cherchait et allais dans la direction opposée. Après deux heures de recherche infructueuses, il croisa un garde qui fonçait vers la mairie, pensa immédiatement à une attaque et fonça lui aussi vers la mairie. À la mairie, il vit une dizaine de garde ainsi que la licorne chargée de donnée l’alarme qui ne savait plus quoi faire. Red Smoke prit peur de ce que cela annonçais et monta le plus haut possible pour avoir une vue complète de la ville et ses craintes furent malheureusement confirmées.

Le pégase retourna à la mairie le plus vite possible et dit à la licorne d’aller sonner la cloche de l’école (qui servait d’alarme sonore en ces temps de crise), aux gardes d’aller réveillé tous les gardes qui n’étaient pas en service, pendant que lui s’occuperait de l’alarme visuelle. La licorne et les gardes s’exécutèrent et Red Smoke s’envola et écrit dans le ciel le plus vite qu’il pouvait :

VILLE ATTAQUÉE DE PARTOUT !
IN JUSTICE WE TRUST Image
Image

Message par Jikane » 16 déc. 2013, 19:16

Avatar du membre
Jikane
Brony connaisseur
Messages : 434
Enregistré le : 30 oct. 2013, 19:19
Sexe : Fille
Localisation : Dans une réalité quantique où mes deux moi discutent face à face

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

Winter Cloud avait un peu discuté avec la licorne, Fairy Snake, mais à l'arrivée de Red Sheron, sa timidité avait encore pris le dessus. Elle était discrètement sortie après que le pégase rouge fut rentré, s'était envolée vers les ombres du plafond d'un battement d'aile silencieux, et elle les avait suivit pour sortir sans se faire voir. Au moins, elle était fière de cette faculté qu'elle avait de passer sans être vu. C'était parfait pour espionner des conversations. Et quand elle liait cette capacité à l'un de ses brouillards, même le plus expérimenté des vigiles de la voyait pas dans le ciel, tandis qu'elle pouvait tout observer. Elle était tellement concentrée sur sa discrétion qu'elle n'avait pas fait attention à la bagarre qui s'était déclenchée dans le bar en son absence. Elle sursauta quand elle entendit un coup de feu. Un attroupement s'était formé, elle ne voyait pas se qu'il se passait depuis son coin de plafond. Elle entendit les cri effrayé du pégase soldat, elle vit deux gardes entrer en trombe dans le bar. Elle sortit aussi vite que sa discrétion le permettait. Elle s'envola dans l'air frais et calme de la nuit et se posa sur le toit du bar pour observer ceux qui allaient sortir.

Elle se savait lâche, mais c'était cette lâcheté qui l'avait sauvée de nombreuses mauvaises situations dans lesquelles elle s'était fourrée à cause de son "deuxième travail" comme elle aimer l'appeler. Elle regarda passer Megasteack sans bouger, poursuivit par les deux gardes qui était rentrés à l'instant. Elle regarda sortir Red Smoke et la licorne. Elle leva les yeux vers le ciel et se laissa aller à la contemplation des étoiles.

Soudain, elle fut prise d'un étrange pressentiment. Elle s'envola vers les nuages, en transforma un en brouillard et se cacha dedans. Elle voleta silencieusement et s'approcha de la barrière des princesses alicornes. Elle fut saisie de terreur: la forêt s'attaquait à la barrière, grimpant le long de la paroi scintillante. Alors qu'elle allait prévenir le vigile, se demandant pourquoi on ne l'avait pas encore remarqué, l'alarme d'alerte se déclencha enfin et elle vit Red Smoke s'envoler vers le ciel et tracer de grandes lettres rouges.

Encore un assaut.
J'ai la plus grande collection du Poneymons du forum! :lunangry:
[APPROVED BY MYSELF]

:twicane: is watching you.

Message par LaudanumSerum » 18 déc. 2013, 16:26

Avatar du membre
LaudanumSerum
Modérateur RP
Messages : 729
Enregistré le : 31 mars 2013, 16:36
Sexe : Fille
Localisation : Oui

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

Le garde leva les yeux au ciel sombre et vit la fumée rouge le parcourir de manière indistincte. Il devait surement être en dessous car il ne voyait qu'une ligne rouge. Il secoua la tête violemment pour se remettre la situation en place, et mit son chapeau. Il galopa dans les rues seulement parcourues par quelques villageois affolés et vit parmi eux le fameux pégase rouge. Il hésita à l'interpeler tandis qu'il criait des ordres à des citoyens pour mettre les poulains à l’abri dans une vielle grange.
MégaSteack leva la tête quand il entendit un bruit de battement d'ailes bien distincts s'approcher. Des parasprites. Ils se jetaient sur le bouclier qui devenait de plus en plus translucide. Il ne tiendrait pas. Normalement il devrait y avoir le garde de service pour défendre la place ! Il devrait être sur la grange et... Le soldat fut anéanti dès qu'il aperçut le corps de la petite licorne, vue quelques heures plus tôt pendant la relève. près d’elle gisait un .44 Magnum. Le soldat vit qu'il manquait une balle. Quelle horreur. Il n'avait pas le choix... Il se pencha pour ramasser l'arme froide et la rangea dans son holster. Ces saloperies allaient payer. Il en faisait le serrement.
Un grand bruit assourdissant, comme une radio mal réglée ou un vinyle que dérape se fit entendre et le bouclier disparut comme une bulle qui éclate, laissant tomber sur la ville condamnée des petits flocons violacés, comme une douce neige rose qui contrastait avec les rues dont les pavés se sillonnaient de rouge. Du rouge du sang. Un couinement déchirant déchira l'air et le soldat eut juste le temps de voir un parasprite foncer, gueule ouverte vers la nuque de Red Smoke qui était dos tourné. Il finissait de barricader la grange d'une lourde planche en bois, et se retourna. Ces secondes parurent tel des heures au soldat. Il entendit le cri du pégase, une détonation, et un silence. Il venait de faire taire définitivement le parasprite. Red Smoke, interloqué d’être toujours de ce monde, se tourna vers le pégase, et lui adressa un sourire, comme celui qu'on adresserait à un vieil ami pour lui dire "tu vois ? Je le savais...". Il hocha la tête et dans un nuage de poussière, décolla à toute vitesse. Ainsi, MégaSteack fut le seul à voir ce qui suivit, et ce n'était peut être pas plus mal.
Il s’apprêtait à rejoindre un autre poste pour ralentir les créatures quand un groupe de trois timberwolves lui barrèrent la rue. Il s’apprêta à tirer de nouveau son arme pour faire parler le métal, mais il se décomposa. Un quatrième de ceux là, qu'il n'avait pas vu, se dirigeait vers la grange, une torche à la main.


-Non, arrête, tu ne peux pas faire ça, tu n'en a pas le droit ! Stop ! NOOON !!! ,hurla le garde quand la torche atteignit le tas de foin au pied de l'édifice en bois flotté.

Le feu prit instantanément. Lorsque le soldat rouvrit les yeux, il put contempler, par dessus les décombres léchés par les flammes rougeoyantes, une jument, chercher avec désespoir son enfant, elle lui tournait le dos. Ce qu'elle ne savait pas, c'est que son bébé était derrière elle. Son petit cadavre carbonisé fumant, comme l'édifice entier.
Le pégase, dans un élan de rage, lança son arme qui vint percuter le visage du premier timberwolf tandis qu'il sortait Maya de son étuis plaqué dans son dos. Maya, c'était son arme de prédilection, une machette qu'il a lui mêle assemblés à partir de débris de voiture, de bandes de cuir et de bouts de bois. Il l'avait depuis qu'il était tout jeune, elle ne l'a jamais quittée. Il enfonça sa machette avec un puissant mouvement d'aile dans le crâne du second monstre, faisant jaillir le liquide opaque par l'os brisé. Et de un. Les deux autres le chargèrent, l'un avec ses griffes, l’autre avec ce qui pourrait s'apparenter avec une tronçonneuse rudimentaire. Il fit cingler le métal chantant contre la lame rotative, expulsant sa propre lame sur la gorge du second loup. Et de deux. Il roula sur le côté pour esquiver le second assaut, tailladant les pattes du timberwolf armé, ferma les yeux et se remémora par flash l'anatomie de la créature, puis il lui mit un puissant coup de lame dans le dos, brisant la colonne vertébrale, réduisant le monstre à une créature rampante et hurlante. Il lança son arme sur le quatrième qui se relevait, lui plantant droit dans le front. Haletant, il se releva, et alla chercher le magnum. Il s'approcha du dernier survivant qui l'implorait d'un concert de gémissement, et il répondit :


-Ça, c'est pour la petite. Puis il pressa la détente.

Il poussa un soupir, puis regarda la grange en feu. Il faudra les pleurer plus tard, il reste des poneys qui respirent.
[align=center]ALL HAIL GAY SATAN! Image[/align]

Message par Jikane » 18 déc. 2013, 21:16

Avatar du membre
Jikane
Brony connaisseur
Messages : 434
Enregistré le : 30 oct. 2013, 19:19
Sexe : Fille
Localisation : Dans une réalité quantique où mes deux moi discutent face à face

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

OFFTOPIC :
Je poste maintenant pour retrouver l'ordre original, j'espère que ça gêne personne.
Winter Cloud regarda du ciel, effarée, les créatures qui envahissaient méthodiquement Ponyville. La bataille faisait déjà rage et les poneys, surpris par l'attaque, perdaient du terrain. Après quelques secondes, la pégase repris ses esprits: son rôle officiel était de dégager le ciel, pour offrir un maximum de lumière aux soldats. Aussitôt, elle sortit de la brume dans laquelle elle s'était cachée et vola aussi vite qu'elle pouvait vers la masse de nuages qui cachaient la lune. D'ailleurs, c'était étrange: elle n'était pas la seule à s'occuper des nuages, mais pourtant, il n'y avait aucun trou de lumière. En percutant les nuages, elle comprit: ce n'étaient pas des nuages normaux, ils semblaient pleins de sève et collaient entre eux. Après quelques minutes d'efforts infructueux, elle décida de cesser de dépenser son énergie inutilement, et de participer à la bataille, qui avait bien plus besoin d'elle.

Officiellement, et telle que tout le monde la connaissait, elle était une pégase un peu timide, pas très courageuse et pas spécialement forte. Elle avait plutôt tendance à donner dans le calme et la délicatesse. Seulement, officieusement, elle faisait partie du service de renseignement de princesse Luna, et certaines de ses missions demandaient un chemin moins "délicat" que ce qu'elle préférait. Forcément, elle savait se battre, bien que sa manière de faire ressemblait un peu trop à de l'assassinat à son goût. De plus, pour maintenir sa couverture, il ne fallait surtout pas que les autres sachent qu'elle savait se battre, mais elle refusait de se donner le choix. Elle piqua vers la maison ou elle était installée, profitant du noir et du chaos général, et entra par la fenêtre. Elle ouvrit sa valise, mis de côté le costume qu'elle portait d'habitude pour se cacher, sachant qu'elle n'aurait pas le temps de l'enfiler, et saisit deux fourreaux et des bandages. Avec ses dents, elle les attacha à ses pattes avants et fit jouer les lames qui en sortaient pour vérifier qu'elles glissaient bien et qu'elles ne rentraient pas. Quand elle en fut sure, elle bondit vers la fenêtre, retourna vers le ciel et chercha un nuage normal. Quand elle en eut trouvé un, elle le transforma en brouillard d'un savant coup de queue suivit d'un tout aussi savant coup d'aile. Son brouillard. Sa brume. Son secret. Opaque de l'extérieur, transparent de l'intérieur. Elle s'arrangeait pour que personne ne connaisse son existence.

Quant elle fut sure que le brouillard suivait ses mouvements, elle piqua vers la bataille, toutes lames sorties. Elles tranchait les membres des Timberwolfs, transperçait les Parasprites, tentait d'éviter de voir les poneys qu'elle sauvait. Sa dague droite décapita un Timberwolf, sa dague gauche transperça un Parasprite. Elle détestait ça. Ou plutôt, elle aimait ça, et se détestait d'apprécier cette sensation. Elle volait avec agilité, telle une comète grise, maîtrisant parfaitement ses ailes habituées à être dépliées. Un feu se déclencha à sa gauche, à cause d'un Timberwolf qui tenait une torche. Mais c'était impossible... Les Timberwolfs sont des animaux créés par la magie de la forêt, ils ne peuvent pas être bipède! Quelqu'un était derrière tout ça. Quelqu'un qui manipulait la magie qui animait les loups de bois, quelqu'un qui dressait méthodiquement la forêt contre Ponyville. En voyant un poney terrestre se faire transpercer le thorax par un Timberwolf, Winter Cloud se jura de trouver qui était derrière tout ça.

Et le massacre continuait toujours, apparemment sans fin.
J'ai la plus grande collection du Poneymons du forum! :lunangry:
[APPROVED BY MYSELF]

:twicane: is watching you.

Message par Fairy Snake » 23 déc. 2013, 12:29

Avatar du membre
Fairy Snake
Donateur
Messages : 464
Enregistré le : 04 oct. 2013, 20:56
Sexe : Fille
Localisation : Westerburg High
Contact :

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

A travers les ronces, elle courait. Son visage gelé par le froid et le vent, elle hurla de colère, et sa corne se mit à briller. Un lasso géant apparut, glissa dans les airs et rejoignit l'une des pattes du Timberwolf qu'elle poursuivait, le faisant tomber lourdement sur le sol froid, un bruit sourd résonna. Le poulain qui failli devenir son repas s'arrêta avant de voir une licorne violette le regarder. D'une manière douce, elle lui ordonna d'aller au refuge, ce qu'il s'empressa de faire. S'approchant du Timberwolf, Fairy Snake utilisa un sort et une lourde pierre s'abattit sur lui, le tuant sur le coup. Une odeur de brûlé vint vers elle, ce qui l'intrigua, la faisant suivre l'odeur, avant de voir un énorme feu créé par un Timberwolf. Sa magie épuisée, elle ne pouvait pas intervenir et donc du utiliser ses sabots. Elle s'approcha lentement de la créature de bois en l'interpellant, avant de sauter sur lui de le pousser. Trop lourd. Elle ne pouvait pas le faire bouger afin qu'il tombe dans le feu qu'il avait provoquer. La licorne recula, et le Timberwolf grogna avant de l'attraper. Comment était-ce possible ? Elle s'agita, donnant des coups de sabots, la panique de plus en plus présente dans son esprit. Un coup bien placer atterrit sur son museau ce qui l'obligea à la lâcher. Tombant lourdement sur le sol, elle se fit mal mais se releva. Il tituba, mais afin de poser la patte pour se rééquilibrer, il se brûla sur une braise, le feu de cette dernière parcourut son corps de bois. Un hurlement horrible sortit de sa gueule, les flammes le faisait souffrir. Devant lui se trouvait la licorne qui souriait, et riait. Sa souffrance lui faisait plaisir, mais aussi l'ironie de la situation. L'un des gardes qui arrivait ordonna aux autres d'aller chercher de l'eau afin de maîtriser le feu. Après une bonne bataille, les flammes n'étaient que souvenirs. Fairy regardait le lieu de l'incendie et constata avec horreur que les ronces n'avaient même pas eu la moindre brûlure. Posant son sabot sur son visage, elle se massait le front, inquiète de la suite. Et si ils ne réussissaient pas à sauver Ponyville ?

Message par red-sheron » 23 déc. 2013, 16:24

Avatar du membre
red-sheron
Brony légendaire
Messages : 1097
Enregistré le : 30 oct. 2013, 13:04
Sexe : Garçon
Localisation : Belgique

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

Red Smoke accomplissait sa mission en mettant à l’abri les poulains dans une vielle grange. Mais alors qu’il venait de barricader la grange, il se retourna et vit un parasprite sur le point de le mordre mortellement. Le pégase n’eut le temps que de pousser un cri de surprise avant de voir la créature exploser à 2 cm de lui. Il vit Megasteak pointant une arme vers lui et compris que c’était à lui qu’il devait la vie, il aurait bien eu envie de lui sauter dessus pour le serrer fort entre ses sabots tellement il s’était inquiété, mais il se retint et se contenta de lui adresser une sourire avant de s’envoler vers l’autre côté de la ville pour continuer ses tâches.

Un peu plus tard, Red Smoke vit une fumée s’élevée de derrière les bâtiments et pensa immédiatement à la grange et fonça sur place. Il vit plusieurs gardes coopérer pour éteindre l’incendie de la grange, il songeât à sa fumée et commença à encercler la grange avec, ce qui eut pour effet de limiter le feu puis de l’éteindre. Une fois l’incendie maitrisé, il défonça la porte pour faire sortir les poulains et les emmener à la mairie qui n’avait pas encore été atteinte par les créatures de la forêt.

Une fois les poulains à l’abri, il s’envola, en évitant les parasprites, les nuages et les gardes et remarqua que plus rien ne sortait de la forêt, comme si elle se préparait à envoyer un assaut destructeur en lâchant tous ce qu’elle pouvait : parasprites, timberwolfs, nuages étranges et peut-être d’autres créatures encore pire que la forêt avait gardé pour elle. Alors qu’il scrutait la forêt, il vit une lumière qui s’intensifiait, jusqu’à englober toute la ville (lui compris). Quand il rouvrit les yeux, il était suspendu dans les airs et ne savais plus bouger que ses yeux. Il remarquât que personnes ne bougeait et que les créatures et les nuages avaient disparue.

Soudain, il reprit le contrôle de son corps comme tous les autres poneys.

Tout le monde eu l’air désorienté, et cherchais à comprendre ce qu’il venait de se passez. La ville était calme, la forêt aussi, même les nuages étaient calmes et il n’y avait pas un souffle de vent.

Le pégase fit un tour au-dessus de la ville, et vit les poneys qui commençaient les réparations, les blessés qui étaient soignés, les morts qui étaient rassemblés et les gardes qui reprirent leur place. Red Smoke savait qu’il se passait quelque chose mais il n’était pas sur de quoi.

Il redescendit et entreprit de chercher Megasteack pour le remercier de lui avoir sauvé la vie mais dès qu’il se posa, la montée d’adrénaline, qu’il avait eu peu avant l’attaque, disparue et le pégase reçu sa fatigue comme un rocher qu’on lui aurait lâché dessus et s’endormit sur place.
IN JUSTICE WE TRUST Image
Image

Message par Nouti » 27 déc. 2013, 17:57

Avatar du membre
Nouti
Brony connaisseur
Messages : 425
Enregistré le : 06 sept. 2013, 18:35
Sexe : Fille

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

 ! Nouti:
Pour info : Malike ne participe plus au RP !
Bande de dégénérés

Message par LaudanumSerum » 27 déc. 2013, 18:10

Avatar du membre
LaudanumSerum
Modérateur RP
Messages : 729
Enregistré le : 31 mars 2013, 16:36
Sexe : Fille
Localisation : Oui

Re: Enfermés dans les Ronces.. [Public]

La ville brûlait, tout était en feu. Les quelques poneys qui tentaient de l'éteindre n'étaient pas suffisamment efficaces ni nombreux. Le guerrier parcourant calmement les rues, les ailes bandées et entourées autours du corps pour éviter la gène au combat, se contentait de faire tinter sa machette chaude de sang contre les os des animaux fous. Il ne savait pas réellement où se rendre, mais il avait pour but la mairie, si il restait des survivants, ils seraient forcément regroupés là bas. D'ailleurs, en parlant de survivants, il n'en avait pas vu un seul depuis maintenant un bon moment.
Il trouva finalement sa route parmi les décombres fumants et les ruines encore embrasées et arriva à l’édifice principal de la ville. L'espèce de chapiteau, autrefois violacé, était à présent d'un gris terne, d'un sale gris, étouffant, comme celui de la fourrure du soldat. Il aperçut ça et là des gardes rapatriant les poneys dans le bâtiment. MégaSteack se dit que, étant donné ce qu'il s'était passé quelques minutes plus tôt, cela n'était pas forcément la meilleur idée du monde. Une façon stupide de mourir, en somme. Il ne dit toutefois rien. Il vit du coin de l’œil le fameux pégase rouge, son compagnon, son ami. Il dormais paisiblement. Le gardien se demanda comment se pouvait il qu'il puisse dormir dans ce chaos ambiant. Il pouffa, s'attirant les regards choqués des autres soldats aux alentours, indigné par l'éclat de rire du poney gris. Il s'excusa de son égarement, et lança une paire de têtes de timberwolves tranchées à un pégase dégouté qui hurla en les heurtant. MégaSteack ria de plus belle. Comment pouvait il, lui, rire dans pareille situation ? Tandis qu'il tentais de se calmer, il vit la licorne violette, sauvée un peu plus tôt, courir à l’abri. Le bout de ses vêtements étaient roussis, pareillement à ses cheveux.
Un rugissement colossal survint alors de la forêt. Que-ce que..? Le soldat s'immobilisa, il ne pouvait plus bouger. Par flash lui apparaissait le visage d'un poney. Un visage bleu, une crinière blonde, une oreille déchirée. Mais il ne l'avait jamais vu auparavant ! Il riait, il riait fort. Trop fort, Le gardien de la ville sentait que sa tête allait exploser ! Il pouvait maintenant bouger, mais ne pouvait que fermer les yeux, se boucher les oreilles et serrer les dents en hurlant à l'image de se taire en tranchant l'air vivement de violents coups de machette argentée. L'image s’arrêta net, laissant le pégase tomber au sol, haletant. A côté de lui, son arme tombait, provoquant un cliquetis sur le sol froid et humide.
Son bandage se détacha, laissant pendre ses ailes légèrement trop grandes pour lui de chaque côté de son corps étouffant. Il voulais sortit, sortir de son corps, il était trop étroit, trop serré. Il sombrait, sombrait dans un gouffre sombre et infini. D'un seul coup, il tressauta et repris conscience de la pluie qui lui labourait le visage. Les flammes lui faisaient mal aux yeux, leur lumière étaient trop fortes. Les bruits des sabots claquant sur les pavés étaient trop bruyants. Et la pégase au dessus de lui était trop proche et le secouait trop fort.


-Oh ! Tu te réveille ? C'est pas l'heure de dormir ! Sérieusement, et c'est ça qui est censé nous protéger ?, ria Winter Cloud.

Le soldat pris une couleur rouge vif et se releva en vitesse d'un fort battement d'aile très maladroit. Il s'excusa et remercia la pégase. Il était d'ailleurs très surpris de la voir encore en vie. Il pensait qu'elle était seulement là pour s'occuper de la météo et ne put s’empêcher de remarquer les bandages à ses pattes, sans plus s'y intéresser.
Il pleuvait des cordes maintenant. Une pluie torrentielle. Au moins, les feux sont éteins, c'est déjà ça de gagné. MégaSteack s’aperçut avec effroi du nombre bien pauvre de soldats qui l'entouraient. Dix, tout au plus.


-Hey, toi là, ils sont où les autres, où est la garnison ?
-Ils sont tous morts, chef !, répondit une jument qui lui tapa l'épaule en lui montrant une pille astronomique de cadavres, citoyens ou militaires.

Comment cela se faisait-il ? Comment toute la garnison a elle pu mourir en une seule nuit ?! Surement pas à cause des parasprites ou des timberwolves, ils étaient entrainés contre eux ! C'était autre chose qui les avaient tués, quelque chose... de gros...
[align=center]ALL HAIL GAY SATAN! Image[/align]

Répondre